mardi 6 janvier 2015

La Mer éclatée, tome 1 : La moitié d'un roi de Joe Abercrombie

Année d'édition : 2014
Edition : bragelonne
Nombre de pages : 336
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
J’ai Fait le serment de venger la mort de mon père. Je suis peut-être la moitié d’un homme, mais ce serment était entier. »

Né faible aux yeux de son père, le prince Yarvi a juré de récupérer un trône dont il n’a pourtant jamais voulu. Mais il doit d’abord affronter la cruauté de sa propre famille, les humiliations de l’esclavage, ainsi que les eaux amères de la Mer Éclatée. Tout cela avec une seule main valide.
C’est au côté d’une étrange assemblée d’exclus et de marginaux, et non parmi les nobles de son rang, que Yarvi apprendra à être un homme – s’il survit aux épreuves de toutes sortes qui l’attendent…

Mon avis : 



Yarvi est un prince. Seulement la nature l'a doté d'une main à laquelle il manque des doigts, aussi tous le regardent comme un déchet, comme celui qui ne sera jamais roi du fait de son handicap. Mais Yarvi s'y est fait. Il se prépare d'ailleurs à devenir ministère pour seconder le roi de son royaume. Lorsqu'un message lui apprend qu'il est pourtant désormais le monarque de Thorlby, Yarvi comprend que son père et son frère sont morts. Pourtant, Yarvi ne se sent pas prêt à devenir roi : trop de responsabilités sur ses épaules et surtout, il n'est pas fort au combat. Lorsqu'il lui est demandé d'aller venger son père et son frère, Yarvi ne voit pas le piège se refermer sur lui. Son oncle Odem qui souhaite devenir roi depuis des années tente de l'assassiner et de faire croire à un accident. Mais le destin en a voulu autrement et Yarvi finit par tomber à la mer. Capturé par le pire ennemi de son royaume, il cache son identité et finit esclave et galérien sous les ordres d'une véritable tortionnaire. Mais Yarvi n'a pas dit son dernier mot et il fera tout ce qu'il peut pour venger les siens et récupérer son trône...

Wahou... quel voyage grandiose en compagnie de Yarvi ! Quelle sensation étrange lorsque j'ai refermé ce roman, désireuse de me perdre encore en mer en compagnie de nos héros. Assurément, voilà l'un des romans de fantasy les plus réussis que j'ai lus depuis pas mal de temps ! Voilà pourquoi j'aime tant la fantasy ! Elle propose de véritables pépites sans pour autant chercher un monde trop complexe. Ici, l'univers est simple. Et ce sont les personnages qui vont nous offrir un magnifique voyage où ils feront face à une multitude de menaces afin d'aider Yarvi à reprendre son trône. 

Joe Abercrombie est un auteur que je n'avais pas encore eu l'occasion de découvrir, et bien c'est chose faite et je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin. Son style est fluide, agréable, très imagé au point qu'en lisant ce roman, je voyais les images défiler dans ma tête en toute hâte. De toute façon, dès les premières lignes, j'étais captivée et je n'avais plus qu'une envie, tourner les pages pour voir si Yarvi allait s'en sortir et reprendre ce qui lui appartenait. Époustouflant, tout simplement !

On vit ce roman au côté de Yarvi, un prince qui n'a pas les compétences requises pour devenir roi du fait d'une main atrophiée et les autres le jugent beaucoup par rapport à cela. Il ne peut donc pas tenir une épée et un bouclier en même temps et se voit mal devenir un guerrier. Seulement, les événements vont le pousser à user de toutes ses compétences pour survivre. Trahi par son oncle et le Garde élu de sa propre mère, il va ensuite devenir esclave. Cachant son identité pour mieux se protéger, il finira galérien sur le navire d'une femme alcoolique et dangereuse. Utilisant ses connaissances et son intelligence, il va très vite réussir à s'échapper, emmenant avec lui ses compagnons d'infortune. Personnage rusé, honnête et droit, je suis tombée complètement sous le charme de ce personnage.Pourtant, il n'a rien des guerriers que l'on voit en général, ni un corps d'apollon, mais à moi il m'a beaucoup plu. Je dois aussi avouer que les autres personnages ont eu un effet certain sur moi pendant la lecture !
Personne, par exemple, est troublant. Cet esclave dont on ignore le nom et qui passe son temps à briquer le pont du navire depuis qu'il a tenté de tuer sa geôlière est quelqu'un d'énigmatique et surtout de très habile à l'épée ! En fait, avec n'importe quelle arme, il fait un véritable carnage et si au départ il est dépeint comme fou, on se rend bien vite compte que c'est un homme fatigué qui a perdu quelque chose d'important pendant son esclavage : son identité. Lorsqu'il se dévoile peu à peu, on est enchanté, étonné, complètement sous le choc de certaines révélations inattendues !

Yarvi va donc se faire des alliés passe-partout, d'anciens esclaves qui se retrouvent libres grâce à lui. J'ai adoré suivre leurs péripéties pour les ramener à Thorlby, où Yarvi va mettre au point un plan ingénieux pour récupérer son trône alors même qu'il n'en veut pas spécialement. Complètement sous le charme donc de cette épopée magnifique !

En bref, voilà un coup de coeur énorme, comme je n'en avais pas eu depuis des mois en fantasy ! La couverture est juste sublime et l'histoire nous fait frissonner du début à la fin. Esclave luttant face à la mer et à leur capitaine, esclave en fuite luttant face à la neige, au froid et aux tempêtes et enfin prince qui revient de loin pour récupérer son trône et sauver son royaume, La moitié d'un roi est un roman énorme ! À lire d'urgence ! 


http://www.climaginaire.com/index.php/climaginaire/Livre/Roman-Nouvelle/Fantasy


5 commentaires:

  1. il est dans ma PAL mais vu ton avis, il ne va pas y rester longtemps ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'en avais jamais entendu parler, mais ça a l'air très bien! Merci pour cette découverte ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est un excellent roman et abordable par tous même les non amateurs de fantasy !

      Supprimer
  3. Un joe abercrombie dans ma wish-list :) comme tous ses romans, je sens qu'il va être le digne successeur de David GEMMELL :D

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!