mardi 27 décembre 2016

Les étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige de Sophie Jomain

Année d'édition: 2016
Editions : Pygmalion
Nombre de pages : 316
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...

La première page :


 Mon avis :
Ce roman, je l'ai finis ya quelques jours. Le 24 précisément et j'aurais du donner mon ressenti de suite. Mais voilà on ne fait pas toujours ce que l'on veut et il m'aura fallu attendre ce soir pour le rédiger et vous le donner. L'avis n'est donc plus à chaud, et s'il l'avait été, il n'aurait été que positif. En y réfléchissant de plus près, oui j'ai passé un très bon moment avec ce premier tome de Noss Head. Vraiment. Ya énormément de qualité, mais quelques petits détails m'ont un peu fait chipoter .

Je connais Sophie Jomain pour felicity Atcock, série qui me plaît beaucoup et à force de la rencontrer dans divers salons, j'avais envie de découvrir le roman qui l'a rendu aussi populaire auprès des lecteurs. Quand la nuit devient jour est un sujet qui me touche de trop près pour tenter de le lire, aussi j'ai préféré la lire avec les étoiles de Noss Head. Moi qui suis peu friande de roman dit "Young Adult" j'étais impatiente de voir le contenu de ce livre illustré à tomber. Vraiment. Le bouquin en lui-même est magnifique. Les illustrations sont superbes et fidèles au trait des personnages, ya vraiment un boulot incroyable au niveau de l'objet-livre. Rien que ça ça mérite de figurer dans la bibliothèque ! Ensuite, je dois bien avouer que malgré quelques petits détails sur lesquels je reviendrais par la suite, l'histoire d'Hannah m'aura bien plu. J'ai retrouvé un peu mon côté midinette (encore que, c'était à peine visible à l'oeil nu).

Sophie Jomain propose un roman jeunesse fort bien écrit. Et elle prouve ce que j'ai déjà repéré à plusieurs reprises : non un roman ne doit pas être écrit avec les pieds parce qu'il est destiné à un jeune public. La preuve ! Les étoiles de Noss Head propose un très chouette style. Le vocabulaire y est riche, les phrases sont bien tournées. C'est déjà un très bon point. On suit donc l'histoire de Hannah, une adolescente de dix-huit ans qui se retrouve en Ecosse avec ses parents pour les vacances afin de rester auprès de sa grand-mère aveugle. L'utilisation de la première personne est judicieuse et c'est d'ailleurs le choix que font beaucoup d'auteurs de YA pour que le lecteur se mette vraiment à la place de l'héroïne. Là pour le coup c'est très réussi, surtout qu'enfin on a une héroïne dans l'ensemble crédible et qui ne nous pique pas des crises toutes les secondes, doublée du charisme d'une mouche...

Hannah a la tête sur les épaules. Même si comme 90% des adolescentes elle aime regarder les beaux garçons et rêver d'amour, j'ai trouvé qu'elle était assez mature. Un peu naïve également (passer des jours entiers avec un gars sortie de presque nul part, je passe mon tour pour ma part, je ne suis pas assez aventurière pour agir comme elle !), elle semble vraiment attachée à ses proches. Elle nous évite la crise d'adolescence et profite de la vie et de simplement mettre le nez dehors avec des amis. C'est un personnage pas très compliquée à apprécier et qui au moins ne se jette pas dans les bras du premier venu. ( Davis, Leith, Philip.) Hannah attend de ressentir beaucoup de choses avant de se jeter dans les bras d'un garçon qui lui plaît et j'ai aimé cela chez elle. Elle ne veut pas d'une simple relation, elle veut LA relation inoubliable, celle qui la rendra heureuse, parfois malheureuse, parfois hésitante, parfois idiote... Bref Hannah est une adolescente comme les autres et qui n'a pas confiance en elle. Forcément la rencontre avec Leith sera atypique. Et j'ai aimé que l'auteur fasse durer le plaisir des rencontres entre eux. Ils ne se tombent pas dans les bras en dix pages, mais prennent le temps de se connaître, même si Leith lui donne vite des surnoms amoureux.

Si la romance a pas mal de similitude avec twilight (série dont je n'ai lu que le premier tome et pas vu tous les films, trop chiant pour moi), j'ai apprécié que la mythologie du loup-garou soit assez complexe et que l'auteur la mette en avant. Il existe donc différentes races de loups-garous et il me tarde d'en rencontrer d'autres dans les prochains volets. La romance est du coup expliqué par une caractéristique de loup-garou et c'est assez habile pour justement éviter que tout ne soit trop précipité. Hannah ne vit pas que pour Leith dans toute la première moitié du roman. Elle vit pour elle, pour ses proches et même lorsqu'elle devient sa petite amie, ils ne sont pas collés tout le temps ensemble. 

Les seuls bémols me concernant sont minimes. Par exemple pourquoi le corps d'un loup-garou est-il laissé mort aux yeux de tous quand on sait que c'est dangereux pour leur groupe que les Humains fassent des examens dessus (ou pour le coup une autopsie)? A moins que les trois silhouettes inhumaines n'emmènent le corps, mais voilà on a peu d'indications et moi j'aime avoir des infos (pas forcément nécessaires et utiles je le conçois!). L'autre bémol c'est la relation Philip/Hannah ou Davis/Hannah. Faut tout de même être hyper naïve pour ne pas voir que les deux garçons lui tournent autour et sans y mettre les formes. Bon, concernant Philip, d'accord c'est la faute à Gwen, mais pour Davis, perso, j'ai pas compris. Hannah est bien trop gentille !

Je vais cesser là de vous parler des étoiles de Noss Head parce que sinon personne ne lira cet avis vu sa taille. Si je dois en retenir quelque chose, c'est que je l'ai dévoré et j'ai passé un très bon moment. Il me tarde de lire la suite maintenant qui m'attend bien sagement dans ma bibliothèque. Un livre illustré à se procurer de toute urgence parce que vraiment, il est très beau ! (je viens d'ailleurs de l'offrir à ma soeur pour son Noël et j'espère qu'elle aimera autant que moi !)

Les plus :
- La plume de l'auteur.
- La magie de l'écosse
- La mythologie des loups-garous
- l'héroïne qui est un personnage adorable et très plaisant.

Les moins :
- Le coté nf de Hannah 




1 commentaire:

Laisser une trace!