dimanche 11 septembre 2016

La Louve et La Croix de S.A. Swann

Année d'édition : 2015
Edition : Milady
Nombre de pages : 478
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
An de grâce 1221.
Au coeur des sombres forêts des Carpates, frère Semyon von Kassel, chevalier de l'ordre de l'Hôpital Sainte-Marie-des-Allemands de Jérusalem, court comme s'il avait le diable aux trousses. Une bête monstrueuse, mi-homme mi-loup, a décimé ses compagnons.
Grâce à lui, l'Eglise va en faire une arme à son service : les Chevaliers Teutoniques recueillent et dressent clandestinement ces terrifiantes créatures pour terroriser les païns.
Or l'un de ces loups-garous, une fille nommée Lilly, réussit à s'échapper et trouve refuge auprès d'un jeune paysan qui fera tout pour la protéger des Templiers... mais aussi d'elle-même. Car la sauvagerie du meurtre est la seule vie de Lilly ait jamais connue et si le jeune homme ne parvient pas à percer les ténèbres de son âme, il sera sa prochaine victime...

Mon avis :

L'église garde un terrible secret. Elle est parvenue à utiliser des démons à des fins personnelles. Mais lorsque l'une de leurs armes parvient à s'enfuir laissant un tas de cadavres derrière elle, c'est Erhard qu'on appelle à la rescousse pour la retrouver. Mais voilà, Lily a trouvé refuge chez un groupe de paysan et l'un d'eux Udolf, n'est pas prêt à les laisser la capturer à nouveau...

La louve et la croix a été une lecture en demi-teinte. J'ai apprécié certaines choses, mais d'autres m'ont bien agacée me décevant en grande partie. La plume de l'auteur fut agréable du début à la fin. J'ai eu la sensation de revenir au XIII ème siècle. C'était vraiment très sympathique et tout m'a permis d'y être. Le vocabulaire choisi, les descriptions, les tenues et décors et surtout la religion très présente à cette époque là. Je partais donc avec un avis positif mais petit à petit, certains événements m'ont agacée.

Déjà, je me suis rendue compte que très vite les chapitres étaient courts et alternés trop souvent les différents personnages. On se retrouve donc une fois en compagnie de Lily et des paysans chez qui elle se cache, et une autre fois on est de l'autre côté, chez les chevaliers et religieux qui cherchent à tout prix à retrouver Lily. Et comme on s'en doute, les noms sont à rallonge tout comme les titres et bien vite, j'avais du mal à ne pas mélanger les personnages ennemis de Lily. En général, les changements de personnages et donc de points de vus ne me gènent absolument pas, au contraire, c'est censé apporté une touche de peps dans le récit. Seulement ici, ce ne fut pas le cas. 

Honnêtement, quand j'ai vu l'avalanche de bons avis et de bonnes notes sur ce roman, je m'attendais à un tonnerre de plaisir durant ma lecture. Quelque chose de savoureux et de très bien pensé. Ce que j'ai retenu après lecture c'est davantage la romance entre Udolf et Lily que la traque en elle-même d'une fille dangereuse, très dangereuse ! 

Une bonne partie du roman se repose sur la relation qui se crée entre Lily et Udolf. Une fille muette, un peu étrange et un jeune homme manchot et qui n'a rien d'un homme très séduisant.(c'est du moins l'image que j'ai de ce personnage). Seulement voilà, ça tourne vite à la mièvrerie, les personnages étant très prudes. Ca se câline par-ci par-là, d'accord, mais là c'était trop souvent et lorsqu'on a enfin certaines révélations, de voir que nos deux amoureux continuent envers et contre tous, non. C'était trop pour moi. J'aurais aimé une fin plus trash, plus dramatique surtout avec de telles révélations ! Comment Udolf peut-il accepté ? J'avoue être très sceptique face à ce final !

A côté de la romance trop pleine de guimauve, j'espérais un roman de fantasy plus mouvementé. En fantasy j'aime les combats, les créatures étranges et ici j'avoue n'avoir eu aucun de ces ingrédients-ci. J'ai donc passé une bonne partie à attendre que Lily se refasse capturer et qu'elle redevienne ce monstre qu'on décrit tant depuis le début. Je n'ai pas détesté ce roman. C'était une lecture sympa, mais honnêtement j'en attendais bien plus devant le lot d'éloges dont il a été victime à sa sortie. La lecture fut sympathique, mais c'est selon moi davantage une romance sous fond de fantasy qu'un roman de pur fantasy.

A lire pour :
- la plume de l'auteur
- la romance pour les amateurs d'histoires d'amour

A éviter si :
- vous attendez un roman de pure fantasy
- la romance qui pourrait vite vous agacer.






 
 

1 commentaire:

  1. Il m'intrigue beaucoup ce roman... Je ne pense pas le lire, plus par choix que par envie, mais ton avis me laisse une impression mitigée.

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!