vendredi 4 décembre 2015

Le Cercle des Immortels : Dark-Hunters, tome 17 : La prophétie des songes de Sherrilyn Kenyon



Année d'édition : 2015
Edition : J'ai lu
Nombre de pages : 448
Public visé : Young Adult
Illustration de Shutterstock
Quatrième de couverture :
Brillante géologue, Kateri Avani fait des rêves où lui apparaît un mystérieux inconnu. Ces visions auraient elles un lien avec la pierre gravée d’un calendrier maya qu’un confrère lui a envoyée avant de mourir ? Quand des individus tentent de la lui voler, Kateri comprend que le précieux objet la met en danger. Par chance, elle est sauvée de ses agresseurs par Ren Waya… l’homme de ses songes ! Ce dernier est chargé de la protéger et, plus fou encore, Kateri découvre qu’elle doit sauver le monde à l’aide de la pierre, car une terrible prophétie est sur le point de s’accomplir. Aussi, pour la déjouer, la jeune femme unira-t-elle ses forces à celles du ténébreux guerrier…
Mon avis : 

Kateri est une brillante géologue. Malgré une carrière qui lui plaît, la jeune femme fait d'étranges rêves et cela a le don de l'inquiéter. Lorsqu'en se rendant à son travail elle reçoit une étrange pierre maya, Kateri est loin de se douter que bon nombres de révélations font lui être faite sur son passé et sur ses origines. Pire encore, elle va voir sa vie menacer par des individus dangereux et puissants et c'est l'homme qui finit toujours par la tuer dans ses rêves qui lui vient en aide. Malgré la peur qu'elle éprouve pour Ren, kateri ne pourra s'empêcher de se sentir attirer par le guerrier qui lui aussi semble avoir un passé compliqué et horrible. 

Je ne connaissais absolument pas le cercle des Immortels. N'ayant jamais lu aucun opus, c'est totalement ignare que je me lançais dans cette lecture. Je pensais qu'il se lirait vite et me détendrait, mais ce ne fut pas le cas.Malgré une impression de facilité, le cercle des immortels à au moins le mérite d'offrir une mythologie travaillée et complexe, pour notre plus grand plaisir. Mais voilà, c'est bien le seul point positif que j'ai décelé de ce tome. Parce que forcément, n'ayant pas lu les tomes précédents, je n'ai pas saisi toute l'importance de certains personnages et ou révélations ! 

Le style de l'auteur est sympathique. J'ai trouvé qu'en général le roman se lisait sans trop de problème si ce n'est cette mythologie maya et indienne un peu mélangée (il faut semble-t-il lire les premiers tomes pour comprendre réellement la mythologie et nature de nos immortels). Du coup, j'avoue avoir parfois carrément perdu le fil de ma lecture, ne me souvenant plus de qui est qui et surtout de qui a fait quoi. Si certaines séries peuvent voir ses opus se lire indépendamment, ici, ce n'est clairement pas le cas, sans quoi on se retrouve perdu dans un univers bien complexe et la seule chose qui finit par nous importer c'est l'évolution du couple qui là aussi ne m'aura pas réellement convaincu. 

En fait, ce qui m'a un peu dérangé dans ce roman c'est le trop plein d'action et de bons sentiments entre Ren et Kateri. La jeune femme qui semble être sérieuse et plutôt prude va quasi sauter sur Ren qui lui se révèle l'exact opposé de ce qu'il laisse paraître. Il n'a plus approché de femme depuis plus de mille ans si mes souvenirs sont bons et forcément, il va très vite craquer pour Kateri. Ren est intéressant. Il a su tout de même me toucher parce que ce fils non voulu d'une déesse grecque et d'un grand chef Maya a eu son lot de désespoir et de rejet dans le passé. On peut vraiment dire qu'il a souffert comme pas possible ! Kateri par contre n'aura pas su me plaire. Je l'ai trouvé un peu trop en retrait par rapport à toutes les révélations qu'on lui fait, comme si c'était logique, et qu'elle se savait exceptionnelle.

Un autre point intéressant et à soulever, c'est le fait que dans cet opus l'auteur nous propose sa vision de la fin du monde en 2012 en lien avec le calendrier maya . J'ai trouvé ça vraiment sympathique et c'est dommage que ce roman ne soit pas plus travaillé par l'auteur. Je l'ai trouvé fouilli par bien des côtés : précipitations des révélations, actions trop présentes, nombreux retour dans le passé de Ren ou de Kateri sans nous avertir, cassant le rythme des événements, romance trop rapide et qui ne marchera pas sur tous les lecteurs. Bref, ce fut pour moi une accumulation de choses mal exploitées et pourtant intéressantes.

Dommage, mais ce roman n'aura pas su me convaincre pour toutes les raisons évoquées si dessous. Peut-être tenterais-je de découvrir le premier tome pour voir si ce n'est en fait pas simplement le fait d'avoir commencé cette série par le tome 17. Peut-être pas. L'avenir nous le dira. Je pense par contre que les adeptes de la saga vont être ravie de retrouver autant de personnages de la série !

http://www.jailu.com/albums_detail.cfm?id=48509&categID=4280

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!