mardi 2 juin 2015

Tes larmes et ton sang de Karen Rose

Année d'édition : 2015
Edition : mosaic
Nombre de pages : 480
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Oublier. Voilà pourquoi Dana Dupinsky se consacre vingt-quatre heures sur vingt-quatre au foyer qu’elle dirige à Chicago, et se dévoue autant aux femmes victimes de violence qu’elle y accueille. A ces femmes, elle met un point d’honneur à ne jamais poser de questions sur leur passé. Pourtant, elle donnerait cher pour cerner la véritable personnalité de Jane Smith, une nouvelle pensionnaire qui lui inspire un malaise profond. Pourquoi a-t-elle l’impression que cette femme au regard étrange cache quelque chose de trouble ? Et pourquoi Alec, son fils de douze ans, est-il si léthargique, si absent ?
Sa sombre intuition va se confirmer tragiquement : quelques jours seulement après son arrivée, Jane prend la fuite avec l’enfant. Horrifiée, Dana apprend alors que sa pensionnaire est en réalité une dangereuse psychopathe tout juste sortie de prison, et qu’Alec n’est pas son fils : elle l’a enlevé. Pour le retrouver, Dana n’a pas le choix : elle doit affronter Jane et sa folie meurtrière. Affronter aussi les terrifiants souvenirs resurgis dans son sillage. Un combat rendu plus périlleux encore par la troublante et perturbante présence à ses côtés d’Ethan Buchanan, le parrain d’Alec, lui aussi prêt à tout pour sortir l’enfant des griffes de Jane.

Mon avis :

Dana Dupinsky se consacre au foyer qu'elle dirige depuis des années. Ce lieu qui accueille des femmes battues et leurs enfants est pour elle le seul moyen de noyer son passé afin d'aller de l'avant. Un règlement strict est imposé à chacune des pensionnaires du foyer de Chicago. Lors Jane et Alec, le fils de Jane, lui demandent de l'aide, Dana accepte comme toujours sans poser de questions. Tout ce qu'elle souhaite, c'est offrir un lieu protecteur à ces femmes et leur permettre de prendre un nouveau départ. Mais très vite, Dana et d'autres pensionnaires du foyer trouvent que Jane et Alec sont étranges. Pourquoi la jeune mère peut-elle parfois paraître si violente ? Pourquoi son fils ne dit-il aucun mot et passe-t-il son temps à dormir?

Par le biais du hasard, Dana va faire la connaissance d'Ethan, un expert en sécurité informatique qui semble cacher bien des secrets. Pourquoi est-il toujours à la gare où Dana vient chercher les femmes qu'elle protège ? Pourquoi se sentent-ils aussi liés l'un à l'autre alors qu'ils ne se connaissent pas ? Très vite, Dana et Ethan vont comprendre que quelque chose les lie... quelque chose qui va changer leur vie à jamais ...

Karen Rose est un auteur que j'apprécie. Je trouve que ses thriller sont efficaces et toujours agréables à lire. On a souvent des personnages forts et torturés et une romance sympathique. Le seul regret que j'ai, c'est que la quatrième de couverture dévoile les trois quart du roman. Certes, on découvre dès le début qui est Jane et qu'Alec est un enfant sourd muet qu'elle a enlevé pour demander une rançon aux parents du petit, mais Dana ne finit par le découvrir qu'à plus de la moitié du roman ! Du coup, même si nous, en tant que lecteur, nous avons tous les éléments en main, Dana ignore qu'elle cache une meurtrière très dangereuse et Jane ne prendra la fuite du foyer qu'au trois-quart du roman, lorsqu'elle se saura en danger. Dommage donc de tant en dire et de gâcher l'effet de surprise de ce thriller qui est très prenant et surtout angoissant !

Car oui, Karen Rose aime torturer ses héros. Dana, que l'on retrouve dans beaucoup de roman de l'auteur, est une femme courageuse et qui pourtant a vécu l'enfer plus jeune. Du coup, elle met un poing d'honneur à tenter de secourir les autres femmes et leurs enfants, au risque de terminer ses jours en prison ou morte. Car Dana dort peu, mange peu, elle ne vit vraiment que pour aider d'autres femmes à s'en sortir et peu à peu, lorsqu'elle se dévoilera auprès d'Ethan, on commencera à mieux comprendre pourquoi. J'ai apprécié le fait qu'elle soit si honnête avec lui et avec elle-même. Elle n'a pas peur de mourir, mais elle a peur de perdre ceux qu'elle aime. Voilà qui est atypique pour une jeune femme comme elle. Sa relation avec Ethan va lui apporter beaucoup de réconfort, et ils sont fait pour être ensemble, on le saisit très vite. Lui-même d'ailleurs est meurtri par son passé de Marines lorsqu'il a fait la guerre, perdant beaucoup à cette période. Les séquelles sont encore bien présentes et c'est tout naturellement qu'il va se reconstruire auprès de Dana, l'aidant en même temps. 

D'autres personnages gravitent autour de notre couple phare, des personnages que l'on retrouve aussi dans d'autres romans de l'auteur : le silence de la peur ou les roses écarlates. Evie par exemple qui n'ose plus sortir dans une couche de fond de teint depuis qu'un psychopathe lui a taillé le visage au couteau, la défigurant à vie. Mia ou encore Caroline vont aussi aider notre Dana à retrouver Jane, cette meurtrière psychopathe, animée d'un profond désir de vengeance. Une belle panoplie qui permet de mieux cerner la psychologie des uns et des autres.

Mais le plus intrigant dans ce roman, c'est l'histoire en elle-même. On démarre de suite avec Sue, une femme qui vient de sortir de prison et qui kidnappe un jeune garçon sourd et muet dans le but premier de faire chanter les parents de celui-ci. C'est la piste que nous laisse l'auteur, mais plus on avance dans notre lecture, plus on se rend compte que c'est complexe ! Sue a un tout autre but finalement et on commence à voir les cadavres s'entasser autour de cette folle furieuse impitoyable. Car folle et impitoyable elle le restera jusqu'au bout ! Tuer des innocents ou des gens qui l'ont envoyé en prison par le passé n'est pas un souci pour elle. Elle est froide et cruelle et à aucun moment on ne ressent de compassion pour cette dingue. Juste, une cruelle envie de la voir morte afin de protéger et Alec, et Dana ! 

C'est donc un roman loin d'être reposant que nous offre l'auteur. Véritable course contre la mort pour sauver la vie d'un enfant en évitant que d'autres perdent la vie, Ethan et Dana n'ont pas fini de vous surprendre. J'ai été happé par ma lecture ! C'est certain que je découvrirais d'autres romans de l'auteur !

Je croque pleinement dans ce livre : Très bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!