vendredi 14 octobre 2011

La vampire tome 1 : la promesse de Christopher Pike

Nombre de page : 188
Edition : J'ai lu
 Quatrième de couverture :
Je m'appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d'un formidable appétit de vivre.
J'ai de superbes cheveux blonds et des yeux d'un bleu électrique. Bref, tout pour plaire et pour être heureuse.
Il n'y a qu'un petit problème... On me donne 18ans, mais j'en ai plus de 5000. Et surtout, je suis une vampire. La dernière de mon espèce.
Et, parfois, je me sens terriblement seule... Surtout quand un mystérieux ennemi me traque sans relâche, déterminé à me détruire.
  


 
Mon avis :
 
N'accrochant pas trop à Le pouvoir des cinq tome 1 : raven's gate, j'en ai profité pour faire une seconde petite pause avec ce court roman paru il y a dix ans chez fleuve noir et que les éditions J'ai Lu ont réédité.
 
Le roman se lit donc très vite et l'histoire s'enchaîne à vitesse grand V. Je n'étais pas sur d'apprécier la lecture mais la couverture me plaisait. Alors je me suis dis : pourquoi pas?
Le roman démarre très fort avec un personnage très narcissique et égocentrique qui n'hésite pas à dire combien elle est belle, forte et magnifique. Cela m'a un peu refroidi, je dois bien l'avouer!
 
L'héroïne nous fait donc découvrir son train de vie quotidien et surtout sa façon de voir les choses. Cela démarre très fort où elle décide de tuer un homme, liant son destin au fils de celui-ci, sans le vouloir. 
 
J'ai aimé l'originalité de l'origine des vampires qu'a choisi l'auteur et d'amener le tout en Inde. Seulement j'avoue avoir été perdue parmi tous ces noms de divinités ou de pseudo divinités lors des flash back d'Alisa, ne sachant plus qui est qui. L'auteur veut faire un peu trop original et cela peut dérouter les lecteurs.
 
L'originalité de ce premier tome est donc à la fois un point positif mais aussi un point négatif puisque les vampires sont ici vraiment très puissants, peut-être même trop contrairement aux autres romans que j'ai pu lire. Des vampires on en rencontre d'ailleurs très peu puisqu'Alisa est semble-t-il la dernière de son espèce et elle a juré de ne jamais transformer personne.
 
Ce roman est aussi beaucoup trop court à mes yeux puisque j'ai trouvé les autres personnages peu ou pas développés dans le sens où on sait leur apparence physique et cela s'arrête là. Certes, le roman est à la première personne et on vit le tout à travers Alisa mais j'aurais aimé que certains personnage comme Seymour ou Yaksha qui apparaît plutôt tard dans le roman malgré le fait que le personnage soit souvent évoqué.
L'action est aussi beaucoup trop rapide et j'ai eu quelquefois du mal à tout suivre mais j'ai trouvé qu'au final Alisa n'était pas quelqu'un de bon malgré tout ce qu'elle essaye de faire pour l'être. Elle nie tuer par plaisir et pourtant c'est ce qu'elle fait, disant même qu'elle peut tuer quelqu'un en quelques secondes.
En bref, un premier tome intéressant certes, mais dont je reste mitigée pour le moment. Il me faut en lire davantage pour me faire un réel avis. Je pense donc lire plus tard le second tome de cette série née bien avant la bit-lit.

3 commentaires:

  1. c'est une de mes série préféré, je l'avais commencer, il y a 10ans mais je n'avais lu que 3 tomes sur les 6. quelle joie quand j'ai su qu'il le réédité. J'ai tout acheter. J'ai tout dévorer en moins d'une semaine. J'adore le personnage Alisa même si elle est égocentrique au début elle change au fil de la série et elle as un bon fond. Malheureusement nous ne voyons Seymour (je l'adore aussi) que très peu (sauf le tome 5) et la fin du tome 6 est inatendu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense essayer si l'occasion se présente d'en lire un second mais j'ai un doute. Ce premier tome m'a plus ou moins déçue dans son ensemble ^^

      Supprimer
  2. ah bah j'avais deja publié il y a 4 ans. Et je reste toujours sur ma position j'adore cette série

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!