mercredi 12 octobre 2011

Intensité de Dean Koontz

Quatrième de couverture :
 
Chyna, 26 ans, est invitée pour le week-end dans la famille de sa meilleure amie. Au milieu de la nuit un hurlement déchire le silence. Un homme est en train de massacrer les habitants de la maison. Mais il ignore la présence de Chyna. Horrifiée, en rage, celle-ci prend une décision impulsive : tuer le tueur. Elle se dissimule dans son camping-car et repart avec lui. S'engage alors un terrifiant mano a mano entre Chyna et le tueur. D'un côté Chyna et son instinct de survie exacerbé, développé auprès des amis de sa mère, voyous, dealers et autres pervers illuminés. Son credo depuis cette enfance déréglée : ne pas se faire remarquer ; ne faire confiance à personne ; s'en sortir, intacte et vivante. De l'autre, le tueur, Edgler Foreman Vess, 33 ans, qui se proclame " aventurier-meurtrier ". Sa philosophie : satisfaire tous ses instincts au moment où il les ressent, s'immerger dans les sensations, sans morale ni limite ; vivre dans l'instant, intensément. Faisant appel à toutes ses ressources mentales et physiques, Chyna livre contre Vess un combat d'une violence inouïe. Un véritable cauchemar.
 
 
Mon avis :
 
Mon dieu quel roman sublime! D'un côté une jeune femme qui en a vu de toutes les couleurs pendant son enfance. Par exemple, sa mère et ses amis n'ont pas hésité à tuer deux hommes de sang froid sous ses yeux alors qu'elle n'avait que 7 ou 8 ans. Sa mère et ses nombreux flirts qui passaient leur temps à traumatiser une petite fille rejeté. Lorsqu'elle fait la connaissance de Vess, lors de l'assassinat de la seule amie de Chyna et des parents de celle-ci, elle décide de ne plus jamais le laisser en paix. D'ailleurs je suis ravie de ce personnage de serial killer dont on apprend plein de choses et surtout dont on comprend sa façon de voir les choses. Un psychopathe qu'on ne peut qu'adorer même si ses méthodes sont assez barbares comme les cadavres dans le camping car et les nombreuses photos qu'il prend de ses victimes pour ensuite les montrer à une jeune fille qu'il détient captive dans sa cave depuis des mois. Le personnage du psychopathe est l'un des plus profond que j'ai eu le plaisir de rencontrer dans un roman. J'aime tout de lui et je suis déçue de la manière dont il finit... :(
Mais il fallait s'y attendre, Chyna est une dure à cuir et elle ne se laissera pas importuner par un homme tel que lui. Encore un roman de Dean que j'ai dévoré et je retrouve dans cet auteur tout un univers que j'adore. Son style est aussi très agréable et surtout, il sait où il va et où il veut en venir!
 
A lire d'urgence pour ceux qui veulent faire la connaissance d'un vrai psychopathe!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!