mardi 8 septembre 2020

La part des ombres, tome 2 de Gabriel Katz

 

Sorti en 2020 aux éditions Pocket et en 2018 aux éditions Scrinéo

296 pages, fantasy

Dans le royaume de Goranie déchiré par l'occupation, la nasse se resserre autour de la rébellion naissante. Sous la poigne du redoutable chef de guerre Akhen Mekhnet, les Traceurs sont en chasse, et la fragile résistance menée par celui qu'on appelle le Fantôme semble vivre ses dernières heures. Mais rien n'est encore joué. La lutte se poursuit sur tous les fronts, par le sang, la diplomatie ou la trahison, de forêts en marécages, de chaumières en palais... Pourquoi la princesse Miljena, après avoir échappé à un mariage forcé, est-elle retournée d'elle-même épouser une brute sanguinaire ? Où se trouve le dernier témoin du massacre qui a donné naissance à la révolte ? Dans un jeu de miroirs et de faux semblants, le roi, le gouverneur et les grandes figures de cette guerre civile s'affrontent pour le contrôle du pays.

                                        
                                                                    Mon avis flash :

Lu il y a déjà quelques semaines, mon avis sera rapide. J'avais beaucoup aimé le premier tome, aussi il me tardait de lire la suite pour voir la suite des événements. Déjà, le roman se lit vite. Un véritable page-turner grâce aux nombreux événements que l'auteur met en place au fur et à mesure que les pages se tournent. Les temps morts sont rares et chaque chapitre engendre une succession d'événements qui donnent envie de continuer sans s'arrêter. 

Desmeon reste fidèle à lui-même et porte le roman avec brio. Son charisme et sa fougue en font un personnage incontournable. Alors qu'une guerre se profile à l'horizon, nos héros vont devoir faire avec un destin capricieux qui va semer beaucoup d'embûches sur leur chemin. Entre amour et désillusion, vengeance et révélation, à aucun moment je ne me suis ennuyée, au contraire. 

Le final est grandiose et chacun trouve sa place, apportant sa pièce à l'édifice. Je me souviens de certaines scènes notamment dans l'arène où la violence domine et où on voit défiler un véritable combat acharné sous nos yeux.

Ce second opus qui termine le dyptique est une réussite ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!