mercredi 17 juin 2020

Blé noir d'Aurélie Wellenstein

Sorti en 2019 chez Gulfstream
218 Pages, Contemporain


Lilian est membre d’un réseau de hackers engagé dans la défense animale. Ce jeune homme de 17 ans franco-marocain, passe ses vacances à Nîmes avec ses parents. Il souhaite devenir journaliste dans le but de dénoncer la maltraitance animale. Il fait partie d’un groupe de hackers activistes. Les pieds sur terre et réservé, il est très attaché à sa famille et se montre honnête et entier dans ses relations avec les autres. Sa mission du jour : dénoncer les mauvais traitements infligés aux animaux dans les grands parcs aquatiques. L’adolescent n’est pas peu fier de lui lorsqu’il voit le résultat de son piratage relayé par les réseaux sociaux ! Puis une rencontre...






Mon avis : 

Aurélie Wellenstein est une auteur que j'adore. Chaque fois ses romans me transportent dans des univers enchanteurs. Blé noir m'aura plu, mais beaucoup moins que ses autres romans. En effet, le personnage de Blé ne m'aura pas du tout convaincu.

L'histoire de Blé noir est assez belle. On découvre un duo d'adolescent qui cherche à oeuvre pour aider les animaux et ouvrir les yeux du monde entier. Quelques hacks par-ci, quelques manifestations par là, Lilian et Blé oeuvrent pour la bonne cause.

Du moins en théorie, parce qu'en fin de compte, j'ai trouvé Blé assez exagérée dans son comportement et ma foi peu crédible. Peut-être est-ce à cause de son côté "brutus" et "je fais ce que je veux". A sa manière de vouloir dominer le monde, d'imposer ses choix aux autres, d'entraîner Lilian au bout du monde juste pour se sentir libre. Blé est néfaste. Je l'ai senti dès le début. J'ai même trouvé qu'elle était stéréotypée tant dans son comportement que dans son caractère. Et que Lilian était stupide de la suivre aussi aveuglément dans une aventure qui finalement ne le concerne pas.

De vouloir protéger les animaux et dénoncer la violence faite auprès de certaines espèces, notre duo va voyager en France et parfois être hors-la-loi. J'ai eu la sensation que Blé approuve tout ce qu'elle entreprend sous prétexte qu'elle agit pour la bonne cause et j'ai été vivement agacé de voir Lilian abandonné sa famille pour une inconnue, prêt à risquer sa vie pour suivre une jeune femme qu'il ne connaît finalement pas.

J'ai trouvé un peu improbable que la jeune femme puisse disparaître du monde aussi facilement sans que sa mère ou quelqu'un de son entourage ne s'en préoccupe. Un peu trop gros.

Cela dit, malgré quelques éléments qui m'ont refroidi, je dois bien avouer que je n'ai fais qu'une bouchée de ce roman. En une soirée il était dévoré et malgré l'antipathique Blé, j'ai apprécie Lilian.

Je ne doute pas qu'il trouve son public, au contraire, mais me concernant, ce n'est pas du tout mon favori de l'auteur, c'est celui que j'ai le moins apprécié jusqu'ici. Peut-être le fait qu'il soit trop jeunesse pour moi est-il un critère supplémentaire du fait que je n'ai pas été séduite à 100 % par l'histoire et les personnages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laisser une trace!