samedi 25 avril 2020

Rage de Richard Bachman

Paru en 1977, 1999 et 2000 aux éditions j'ai Lu, en 1990 aux éditions Albin Michel et en 1991 et 1994 aux éditions France Loisirs.

244 pages, thriller.


Charles Decker est, en apparence, un petit lycéen américain bien tranquille. Mais, entre un père violent qu'il déteste et une mère fragile, il rage a froid. Un jour, cette rage éclate et il abat, d'un coup de revolver, sa prof de maths. Puis, il s'empare du pouvoir, autrement dit, il prend sa classe en otage. Il va alors contraindre ces condisciples a se livrer a un déballage furieux, a se débarrasser de toutes les haines accumules en secret : contre les parents, la société corrompue, l'école pourrie, la lâcheté et l'incompréhension des adultes.




Mon avis :

Rage est un roman de Stephen King mais paru sous la plume de Richard Bachman. J'ai eu une soudaine envie de lire un roman sous cet autre nom de plume et Rage m'est apparu comme le meilleur choix. Sa quatrième de couverture m'emballait vraiment et j'ai décidé sans plus tarder de l'ouvrir.

Stephen King est mon auteur favori. Celui qui parvient toujours à me captiver, à me faire travailler l'imagination et celui dont je n'ai jamais envie de terminer un roman. Parce qu'on s'y sent toujours comme chez soi, même si c'est sombre et parfois glauque, on y est à l'aise. Et pour cause, l'auteur nous développe tellement la psychologie des personnages et leur histoire qu'on a vraiment cette impression de les connaître.

Rage, c'est l'histoire d'un adolescent qui perd les pédales. Et pour cause, son père n'a jamais été très tendre et Charles a besoin de lui montrer ce qu'il a dans les tripes. C'est ainsi qu'un matin, il décide de prendre sa classe en otage et abat sa prof de math. Et là, on assiste à un véritable règlement de compte entre Charles, les autres élèves et Théodore. 

Charles a envie de montrer à tous qu'il est en colère et qu'il contrôle leur avenir. Et alors que je m'attendais à voir des adolescents effrayés et en totale panique, l'auteur nous surprend en transformant tour à tour chacun de ces ado en monstre assoiffé de sang. Les vérités vont éclater, les secrets se révéler et personne ne sortira indemne de la prise d'otage. Thriller très psychologique on se demandera jusqu'à la fin comment Charles va faire pour s'en sortir et comment ses camarades vont parvenir à oublier cette période traumatisante.

On suit l'évolution de la prise d'otage du début à la fin, avec l'intervention de la police et de certains adultes, ce qui ne sera pas pour plaire à Charles. Ce dernier, finalement ne sera qu'une victime de plus d'une société toujours plus dégradante. J'ai eu beaucoup de peine pour lui et pour d'autres personnages qui s'ouvrent et expliquent leur comportement. Entre honte, jalousie, mal-être, dégoût de soi et dégoût des autres, Rage est un véritable hymne à la difficulté de vivre l'adolescence.

Encore une fois, l'auteur fait mouche et son roman nous prend aux tripes du début à la fin. Voilà qui ne me surprend plus de sa part !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laisser une trace!