mercredi 12 février 2020

Emma dans la nuit de Wendy Walker

Paru en 2018 aux éditions Sonatine et en 2019 aux éditions Pocket
361 pages, thriller.


Les sœurs Tanner, Emma, 17 ans, et Cass, 15 ans, sont devenues tragiquement célèbres depuis leur inexplicable disparition de la communauté calme et aisée où elles ont grandi. Trois ans après les faits, Cass frappe à la porte de chez ses parents. Interrogée par le FBI, elle raconte l’enlèvement dont sa sœur et elle ont été victimes et décrit une mystérieuse île où elles auraient été retenues captives. Emma y serait toujours. Mais la psychiatre qui suit cette affaire, le Dr Abigail Winter, doute de sa version des faits. En étudiant sa personnalité, elle découvre, sous le vernis des apparences, une famille dysfonctionnelle. Que s’est-il réellement passé trois ans auparavant ? Cass dit-elle toute la vérité ?





Mon avis :

Emma dans la nuit sur le site de l'éditeur.

Les thriller c'est ma tasse de thé, c'est ce que je lis le plus. Chercher le coupable, comprendre la disparition de quelqu'un, bref, mener l'enquête, j'adore. Pas pour rien que je suis fan du cluedo. Emma dans la nuit est un peu différent d'un thriller classique. L'histoire porte sur deux jeunes filles qui ont disparu sans laisser de traces et la plus jeune réapparait des années plus tard, seule. S'en suit une quête de la vérité pour tâcher de comprendre où est son aînée et surtout qui les gardait prisonnière depuis autant d'années. C'est vif, prenant et tellement bien amené qu'on est de suite happé dans l'histoire de Cassandra et qu'on commence à cerner son caractère.

On suit le roman tantôt via Cassandra qui nous raconte son histoire, tantôt via Abygael Winter, psychologue médico-légale du FBI qui essaye de comprendre la jeune fille et son histoire. Parce que oui, nous ne sommes pas face à une histoire de disparition classique. Peu à peu, le voile se lève sur une histoire familiale des plus troublantes, surtout lorsqu'on fait la connaissance de la mère des jeunes filles, une femme égocentrique et narcissique au point de tout faire pour rester et à jamais le centre du monde de ses proches qu'elle malmène psychologiquement. Et si personne ne semble s'en rendre compte, Abygael très vite comprend que Cassandra cache un lourd secret et qu'elle tient à ce que sa mère suive tous les événements qui la concerne. Car Abygael elle-même a subi dans son enfance une mère narcissique qui l'aura beaucoup fait souffrir. Elle est donc la mieux placer pour déceler chez Cassandra un souci majeur.

Emma dans la nuit c'est la quête d'une vérité qui n'est peut-être pas bonne à entendre et où chacun joue l'incompréhension pour mieux cacher ses torts. Où personne n'assume de n'avoir rien vu venir et où la loyauté se joue sur un secret commun qui pourrait leur faire tout perdre. J'ai adoré comprendre Cassandra et découvrir son enfance avec une mère complètement dingue et qui ne cherche qu'une chose : capter l'attention des autres et être leur modèle. Elle n'hésitera pas à donner de sa personne pour briser les autres ou réussir à parvenir à ses fins. 

Plus on avance dans le roman et plus on découvre une famille brisée, vicieuse, prête à tout pour cacher ses travers tant elle a honte de ses agissements. Entre tentation, mensonge, séduction, le tout forme un jeu dangereux aux dépends de notre héroïne. 

Emma dans la nuit est un très bon thriller que je recommande !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!