lundi 30 septembre 2019

Khalil de Yasmina Khadra

Paru en 2018 aux éditions Julliard et en 2019 aux éditions Pocket.
229 pages, drame.

Vendredi 13 novembre 2015. L'air est encore doux pour un soir d'hiver. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d'explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l'acte. Il fait partie du commando qui s'apprête à ensanglanter la capitale. Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ? Dans ce nouveau roman, Yasmina Khadra nous livre une approche inédite du terrorisme, d'un réalisme et d'une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l'esprit d'un kamikaze qu'il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l'insoutenable brutalité de la folie.




Mon avis :

Lien de Khalil sur le site de l'éditeur.

Mes lectures se résument souvent à de l'imaginaire ou à du thriller. Il est bien rare que je m'essaye à un drame, et encore plus lorsqu'il est question d'une histoire qui a touché la France entière. Je n'étais pas certaine de me lancer dans cette lecture et pourtant, je me suis retrouvée, livre ouvert à redécouvrir un événement qui nous aura tous marqué de près ou de loin.

Khalil c'est l'histoire d'un jeune garçon qui se laisse entraîner dans une sombre histoire de vengeance religieuse. L'histoire d'une jeune mec qui se retrouve soudain au coeur d'une tuerie de masse.

On se souviendra toujours de l'histoire du 13 Novembre 2015, de l'effet que cette horreur a eu sur nous, que nous étions à Paris ou ailleurs... ces gens qui ont perdu la vie dans une avalanche d'attentat tous plus violents les uns que les autres.

Khalil va tenter de devenir un martyr, mais voilà sa bombe n'explosera pas. En fuite, il cherchera à s'en sortir mais à comprendre aussi ce qu'on attendait réellement de lui. 

J'avoue avoir été au début très choquée et touchée par les premières pages qui retracent un événement traumatisant. Et, au fur et à mesure des pages, j'ai ressenti beaucoup de peine et de tristesse pour Khalil, ce garçon qu'on a finalement utilisé dès le départ sans aucune estime pour sa personne.

C'est un roman très difficile à lire, poignant et qui ne laissera personne indifférent... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!