dimanche 16 juin 2019

Ceux qui te mentent de Nuala Ellwood

Paru en 2018 chez Michel Lafon et en 2019 chez Pocket.
384 pages, thriller


Kate est reporter de guerre et souffre de stress post-traumatique. À cause, entre autres, d'un enfant qu'elle n'a pas pu sauver à Alep. Quand elle rentre à Herne Bay pour les obsèques de sa mère, Kate se souvient de cet endroit où tout allait bien jusqu'à la mort de David, son petit frère. Un accident, dira-t-on. Ensuite plus rien n'a jamais été pareil. Leur père est devenu violent. Leur mère a perdu la raison. Puis sa sœur, Sally, a sombré elle aussi, malgré l'aide de son mari, Paul. Dès son retour dans la maison de sa mère, Kate se sent oppressée et abuse des somnifères. Elle entend un petit garçon crier la nuit chez les voisins et ne sait plus ce qui est réel ou le fruit de son imagination torturée. Alors elle prévient Paul et Sally qui ne la croient pas, la police non plus, il n'y a pas d'enfant chez la voisine qui vit seule. Pourtant elle l'a vu. Dans le jardin d'à côté. Elle sait qu'il existe...


Mon avis :

Lien de Ceux qui te mentent sur le site de l'éditeur.

Il était temps que je rédige mon avis sur ce roman lu depuis une quinzaine de jours ! Ceux qui te mentent c'est l'histoire d'une reporter de guerre qui a subi un grave traumatisme. Alors qu'elle n'est toujours pas remise de son dernier reportage, elle se rend dans sa ville natale pour les obsèques de sa mère qu'elle n'a pas vu depuis longtemps. Mais voilà que sa soeur la rejette, elle même tombée dans le fléau de l'alcoolisme. 

Et tandis qu'elle pense pouvoir faire son deuil comme quelqu'un de normal, Kate va se retrouver témoin d'événements dont elle ignorera s'ils sont réels ou juste le fruit de sa folie. Très vite, on doute avec Kate et on se demande si elle n'est pas simplement folle comme l'était sa mère.

Ce thriller je l'ai dévoré, il ne m'aura fallu que très peu de temps pour le lire tant j'étais captivée par l'histoire de Kate. Tout au long du roman un climat de suspicion s'instaure pour nous faire douter d'elle. Son travail n'a t-il pas crée une bulle psychologique qui la rend trop sensible au point de lui faire voir des choses qui n'existent pas ? Kate a perdu un frère, très jeune, elle se sent toujours responsable de sa mort et personne ne l'a aidé à penser le contraire. Ca, son travail et la perte de sa mère, voilà des circonstances qui ne jouent pas en sa faveur.

Sa soeur ainée a perdu sa fille, une adolescente qui a fugué et dont plus personne n'a de nouvelles. Dans ce roman, il y a beaucoup de zones d'ombres, beaucoup de personnages torturés et au lourd passé. Kate va peu à peu découvrir les secrets des uns et celui qu'elle percera malgré elle sera bien plus dur à digérer que tous les reportages qu'elle a pu faire dans les pays en guerre.


Me concernant, ce roman a eu l'impact voulu, captivée et scotchée par la fin (j'avoue ne pas l'avoir vu venir du tout) Nuala Ellwood signe là un très bon livre qui saura trouver son public ! 



2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout ! Il a l'air super, j'adore ce genre d'ambiance ! je me le note :) merci Louve ! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je le recommande ! La fin est surprenante et l'ambiance assez angoissante ! Bisous Michou :D

      Supprimer

Laisser une trace!