mercredi 17 avril 2019

Un frère de trop de Sébastien Theveny

Paru en 2019 chez Michel lafon
439 pages, thriller.


Eté 1986. Au large de la baie des Anges. Le fils aîné des Lacassagne, une riche famille d’investisseurs niçois, se noie lors d’une virée en mer en compagnie de son frère et sa sœur. Eté 2016. Chaleur sur Nice. Le patriarche des Lacassagne, à l’aube de ses quatre-vingt ans décide de transmettre les rênes de son empire à ses enfants. Dans le même temps, il contracte un journaliste - écrivain public pour lui écrire ses mémoires. Laisser une trace sur papier de ses réussites. Mais les journalistes ont le fâcheux défaut d’être souvent trop curieux. Le loup est entré dans la bergerie… 30 ans après le drame, les vérités éclatent… Les accidents sont-ils toujours fortuits ?




Mon avis :

Lien de un frère de trop sur le site de l'éditeur.

Voilà un auteur dont j'ai beaucoup entendu parler sur le net. Curieuse de découvrir sa plume, c'est avec beaucoup d'intérêt que j'en ai débuté la lecture. Alors forcément, je savais que ce ne serait pas un thriller classique, mais ce ne fut pas gênant, parce que j'ai dévoré le bouquin.

Déjà, il est important de souligner que l'auteur avait dans un premier temps auto-édité son roman avant de le voir sortir chez Michel Lafon. 

On fait donc la rencontre du personnage principal, enfin de l'un des personnages qui va nous permettre de vibrer tout au long de la lecture : Jérôme, un journaliste qui va aider Charles Lacassagne, riche magnat de l'immobilier à écrire son autobiographie. Très vite, j'ai beaucoup apprécié Jérôme et ses interviews et recherches permettent d'étoffer une histoire familiale des plus sombres. En effet, des années plus tôt, le plus âgé des enfants Lacassagne est mort noyé après une sortie en bateau qui a tourné au drame. Très vite pourtant, on reste dans l'attente d'une révélation : meurtre, accident, suicide ? A qui profitait vraiment cette disparition ? Un frère de trop est un véritable page turner. Il sait allier moment calme, moment de doute et moment de révélations pour ne pas frustrer son lecteur.

Loin d'un thriller classique, c'est davantage l'histoire rocambolesque d'une famille riche qui se pensait parfaite et qui découvre des félures dans ses relations entre membre d'une même famille. Et ce sont toutes ces révélations qui offrent à l'intrigue quelque chose de très accrocheur. Soulignons également l'utilisation judicieuse de deux époques différentes où l'on passe de l'époque avant l'accident à nos jours. Cela permet de mieux découvrir les personnages parce qu'il est vrai qu'on les découvre au travers des yeux de Jérôme qui se sent totalement à l'écart de cette famille pleine de tensions et de sous entendus.

Et voilà que l'écriture d'un roman se transforme en confessions pour Jérome qui ne sait plus s'il doit poursuivre son contrat ou tenter de résoudre le mystère Pierre Hugues. Entre ses parents qui cachent bien des secrets, le journaliste va découvrir que Marie-Caroline et Edouard ont eux aussi leur vieux démons et un passé qu'ils préfèrent garder secret. 

De rebondissements en rebondissements, j'avoue en avoir deviner pas mal. Dont le plus important concernant Pierre Hugues, alors forcément je n'ai pas été aussi surprise que l'aurait voulu l'auteur, des indices ayant été glissé ici et là et surtout une ficelle trop grosse pour passer inaperçue à mon sens ont fait que j'avais deviné certaines réponses. Cela étant, Un frère de trop est un bouquin de grande qualité. On sent que l'auteur y a mis du temps et de l'énergie puisqu'il propose de nous faire entrer dans la vie d'une famille qui a beaucoup à perdre si ses secrets finissent par être dévoilés.

Une chouette lecture !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!