lundi 5 novembre 2018

Cadaver sancti de Jennifer Holparan

Paru en 2018 aux éditions Pocket et 2013 aux éditions France loisirs.
480 pages, thriller pour adulte.


À Boston, un tueur en série laisse derrière lui des cadavres de femmes selon un rituel similaire au martyre des saintes. Gravé dans leur chair, un texte en hébreu... Interrogé dans le cadre de l'enquête, Tim, prêtre d'une trentaine d'années, a la surprise de retrouver dans la jeune inspectrice chargée de l'enquête, Darcy, la petite fille dont il était tombé amoureux enfant, un jour d'été. Celle-ci a grandi mais elle est restée le tourbillon incontrôlable qui l'avait charmé. Heureuse de pouvoir mettre à profit l'érudition religieuse de son ami, Darcy l'entraîne dans sa traque du tueur...






Lien de Cadaver Sancti sur le site de l'éditeur.

Il y a des romans qui sans raison apparente vous rendent accro. Des romans qui semblent pourtant classiques et n'ont rien de particulier ou de bien original. Cadaver Sancti est de ceux-là. Je ne m'attendais absolument pas à être complètement sous le charme du roman de Jennifer Holparan alors qu'en y repensant il n'est pas non plus extraordinaire. C'était je pense, le bon roman au bon moment. Ce thriller efficace et bien mené du début à la fin qui n'essaye pas d'en mettre plein la vue mais reste sobre et classe jusqu'au bout.

Cadaver Sancti c'est un thriller qui va nous amener à enquêter sur le meurtre de plusieurs jeunes femmes toutes assassinées de façon à rappeler des saintes martyres. Si l'intrigue est assez classique, des meurtres, une enquête, des suspects, l'auteur propose pour animer le tout de faire la connaissance de deux personnages hauts en couleur et complètement différents. On a Darcy, une jeune punk, flic aux méthodes douteuses qui n'hésite pas à se salir les mains pour parvenir à résoudre une enquête. Tempérament de feu, un peu trop cash, ses collègues ne semblent pas beaucoup l'apprécier et beaucoup se demandent même pourquoi elle est toujours dans la police. A l'inverse on rencontre Tim, un prêtre tout ce qu'il y a de plus simple qui va croiser la route de Darcy.

Mais voilà le plu surprenant c'est que nos deux héros se connaissent depuis l'école maternelle puisqu'ils étaient à l'époque ami. Les choses ont bien changé et si l'un a suivi la voie religieuse, l'autre a préféré celle de la justice humaine. Deux visions bien différentes mais un seul but : résoudre une enquête. Darcy se voit charger de trouver l'identité d'un tueur en série qui sévit depuis quelques semaines et qui enlève des jeunes femmes catholiques pour ensuite les torturer et les révéler ensuite aux yeux de tous sous l'aspect de saintes martyres de la religion catholique. Tim se voit enquêter aussi sur le meurtre d'une femme que ses supérieurs voudraient canoniser, mais pour se faire, il faut prouver qu'elle était une véritable sainte et capable de miracle. 

En enquêtant sur cette femme autrefois assassinée, Tim croise Darcy et leur retrouvaille est des plus amusantes. Elle qui n'a pas froid aux yeux et qui ose dire tout haut ce que les gens pensent tout bas et lui qui tente de se faire tout petit et de ne pas céder à certains pulsions que la jeune femme réveille en lui. C'est un duo improbable et efficace qui donne vraiment envie de dévorer le roman. Nos héros sont drôles et apportent une énorme touche de légèreté et d'humour à cet univers pourtant sombre et violent où un psychopathe n'hésite pas à tuer de façon religieuse. 

Et c'est, je pense, Darcy et Tim qui font la grande force de ce roman. Non pas que l'intrigue est mauvaise, bien au contraire. L'auteur sème des indices petit à petit et n'hésite pas à relier deux histoires qui à priori n'ont rien à voir pour nous amener là où elle le souhaite. C'est bien brodé, bien pensé et tout s'emboîte parfaitement. La pression monte crescendo jusqu'à un final qui permet de boucler enfin la boucle et de permettre à nos héros d'enfin voir la fin de leur enfer.

Avec un style percutant et très drôle, Jennifer nous régale. On prend plaisir à vois nos protagonistes se chercher des poux et pourtant un lien très fort les unis. J'espère sincèrement les retrouver parce qu'ils ne m'ont pas laissé indifférentes. Tim est adorable et sa vie privée est un véritable chaos entre des parents qui n'ont jamais compris son désir de devenir Prêtre et son attirance latente pour Darcy.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste et chacun à sa manière parvient à se démarquer et à nous faire passer un bon moment. L'auteur ne fait pas juste survoler la personnalité des seconds rôles, elle les fait vivre ! Que ce soit les suspects, les témoins, le tueur, les victimes, les collègues de Darcy ou la famille de nos héros chacun apporte sa pierre à l'édifice pour offrir un moment de lecture vraiment à part.

Cadaver Sancti est donc à mon sens un thriller à avoir dans sa bibliothèque parce qu'en plus d'une histoire sympathique, ses personnages sont un réel atout ! J'en redemande et j'espère retrouver nos héros prochainement !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!