lundi 4 juin 2018

Les filles des autres de Amy Gentry

Année d'édition :  2018
Edition :  Pocket
Nombre de pages :  336
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : 
Êtes-vous bien certaine de connaître votre fille ? D'ailleurs, est-ce vraiment la vôtre ?

À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au beau milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite soeur. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère et détresse. Or, un soir, huit ans plus tard, voilà qu'une jeune femme pâle et amaigrie se présente à la porte : c'est Julie.

Passé la surprise et l'émotion, tout le monde voudrait se réjouir et rattraper enfin le temps perdu. Mais Anna, la mère, est très vite assaillie de doutes. Aussi, lorsqu'un ex-inspecteur la contacte, elle se lance dans une tortueuse recherche de la vérité – n'osant s'avouer combien elle aimerait que cette jeune fille soit réellement la sienne...

Mon avis :

Les filles des autres sur le site de l'éditeur.

Je suis en période thriller et je dois bien avouer que ces derniers temps, ce sont de très bons crus ! Mes filles des autres aura été un roman troublant et atypique où la disparition d'une petite fille amène une histoire bien plus sombre qu'il n'y parait. Me concernant j'ai été séduite, même si parfois je ne savais plus où donner de la tête devant certaines révélations ou face à la tournure qu'on prit certains événements.

Julie a été kidnappé chez elle, sous les yeux de sa soeur qui n'a jamais pu se pardonner. Pire encore, ses parents n'ont jamais pu faire face à cette disparition. Et lorsque cette dernière revient, des années plus tard, amaigrie, les Whitaker tentent de l'aider à prendre un nouveau départ. Mais Julie n'est plus la même et refuse de raconter son calvaire.

Dès lors on se pose de nombreuses questions sur cette jeune fille qui semblent ailleurs et étranges. Julie et son vécu et ses secrets. Elle semble avoir quelque chose à se reprocher et jusqu'au bout on tente de découvrir qui elle est vraiment. Petite fille enlevée devenue quelqu'un d'autres ou imposteuse ? C'est la question qu'on ne cessera de se poser jusqu'à la fin et lorsqu'enfin certaines révélations sont faites, on reste étonné par le courage et la force de cette jeune femme.

Semblable à Ecoute-nous sur le démarrage de l'intrigue, Les filles des Autres prend vite une direction complètement différente ce qui empêche de comparer les deux romans. Deux thématiques sensiblement similaires mais qui parviennent chacune à se démarquer, l'une pour son côté psychologique et l'autre (les filles des autres) pour son étrangeté et pour l'histoire de Julie qui nous propose un véritable voyage en enfer.

Si une fois la trame lancée on a quelques longueurs, je dois bien avoué que cela n'a pas entaché mon envie d'avoir le fin mot de l'histoire. La famille Whitaker est attachante et on a hâte de comprendre ce qu'il est arrivé à Julie grâce à de nombreuses flash back qui nous permettent de comprendre ses agissements. C'est une jeune femme brisée et perdue qui tente de se reconstruire près des siens qu'elle avait perdu si longtemps.

Les filles des autres est un thriller qui fonctionne et qui monte petit à petit dans l'horreur et dans l'angoisse jusqu'à un final émouvant et bien pensé. J'ai aimé suivre cette aventure aux côtés de cette famille qui a fait face à l'horreur et qui malgré cette cassure tente de reprendre une vie tranquille.

Une lecture qui fait passer un très bon moment.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!