dimanche 11 décembre 2016

Les Originels, tome 2 : Les Rescapés de Charlène Gros-Piron

Année d'édition : 2016
Edition : Anyway Editions
Nombre de pages : 548 pages
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Ils étaient quatre et ils ont tant affronté, en en payant les conséquences. Ils n’avaient rien demandé, ils ont pourtant été élus par les éléments. Et désormais, après tout ce qu’ils ont déjà vécu, nos adolescents vont s’apercevoir qu’il ne s’agissait que d’un début.
Ils seront six. Deux nouveaux élus les rejoindront, insoupçonnés et pourtant si proches.
Toujours avec Cécile à leur tête, le petit groupe va devoir fuir, fuir loin de tout ce qu’ils connaissent, dans des terres lointaines, pour trouver la sécurité. Du moins le croient-ils. Parce que ce qu’ils vont trouver à l’arrivée dépassera tout ce qu’ils ont jamais imaginé. Pour devenir ce que l’on attend d’eux, ceux que l’on surnomme désormais les Originels vivront les pires moments de leur existence.
Afin d’accomplir leur destinée, ils n’auront de cesse de repousser leurs limites.
La foi, l’amour, l’amitié et l’humour seront leurs seuls secours face à cette obscurité.
Et s’il y avait plus à craindre que la mort ?

La première page :

Mon avis :
Le premier tome avait été mitigé. Et comme j'aime laisser une seconde chance à un auteur, oui, je suis comme ça, j'espérais que la suite soit un peu différente et plus développé. Dommage, mais une fois encore je ressors avec les mêmes impressions que pour le premier tome. Du coup, je préfère abandonner l'idée de lire le dernier tome et savoir comment cela se termine. Cette série n'est pas du tout pour moi, mais au moins, j'aurais essayé. (peut-être me faut-il lire autre chose de l'auteur, puisque je le souligne ce n'est pas tant le style qui m'aura dérangé, mais plutôt l'histoire et ses personnages.)

Concernant la plume de l'auteur, elle n'est pas désagréable, mais j'ai l'impression parfois de lire du dialogue parlé familier. Nous sommes Cécile et donc tout le roman est écrit de par son point de vue et il arrive qu'à un moment donné, trop d'humour tue l'humour. Surtout lorsqu'on n'est pas forcément réceptif. Ca m'ennuie beaucoup parce que très franchement, j'apprécie beaucoup les vidéos youtube de l'auteur (qui est aussi une grande lectrice) et du coup je pensait apprécier un minimum sa trilogie. Déception totale, je dois être trop vieille pour apprécier ce genre de personnages et d'humour. Les romans jeunesses et moi ce n'est décidément pas trop ça. 

Ici on est dans un cas de figure particulier parce que tout ce que je n'ai pas su apprécier, beaucoup de lectrices ont, elles, aimé. L'humour de Cécile parfois excessifs et trop puérils, sa chasse aux grossièretés, sa romance avec Sébastien et son combat en tant qu'Originel. Tout n'est pas suffisamment développé une fois encore. J'attendais de la surprise et que le roman prenne une direction plus intense, mais comme on garde en permanence un humour d'adolescents, forcément les enjeux nous paraissent de suite moins importants. Et puis on apprend que deux nouveaux originels doivent vite être trouvé par notre quatuor. Et comme par hasard, ils les découvrent genre deux pages après avoir appris la nouvelle. Et les nouveaux Originels sont sous leur nez depuis le début. Mais comme par hasard il suffit qu'ils apprennent leurs existences pour que ceux-ci détiennent des pouvoirs et apprennent très vite à s'en servir. Très franchement, je ne suis pas adepte de ce genre d'avancée trop facile dans un roman.

Ca m'ennuie parce qu'on sent vraiment que l'auteur est passionné par sa trilogie et qu'elle y croit et cela semble être bien partie parce que très franchement je n'ai pas vu une seule chronique négative. (où alors j'ai mal cherché). Je pense sincèrement me pencher à l'occasion sur un autre de ses romans un peu plus mâtures et moins enclin à l'humour et la déconnade, parce que pour moi ça ne l'a pas fait. 

Je préfère donc arrêter mon avis là parce que je ne veux pas donner l'impression de descendre gratuitement ce livre qui a su trouver son public mais dont je ne fais finalement pas partie. Dommage !


3 commentaires:

  1. Coucou Louve, merci pour ton avis, je suis désolée que ça n'ait pas fonctionné pour toi, sincèrement. En revanche, je te conseille de ne pas lire mes autres romans... le Masque est encore plus porté sur l'humour que Les Originels et ces moments "déconnades" sont aussi ma marque de fabrique. Ils représentent ma percée de lumière dans l'obscurité ^^ quant aux... raccourcis que tu as pu trouver, tout sera expliqué dans le spin-off que je dois encore écrire sur le Maître Songeur, bientôt ! Bref, merci d'avoir donné sa chance à ma joyeuse troupe ! À bientôt ! Charlène

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Louve, merci pour ton avis, je suis désolée que ça n'ait pas fonctionné pour toi, sincèrement. En revanche, je te conseille de ne pas lire mes autres romans... le Masque est encore plus porté sur l'humour que Les Originels et ces moments "déconnades" sont aussi ma marque de fabrique. Ils représentent ma percée de lumière dans l'obscurité ^^ quant aux... raccourcis que tu as pu trouver, tout sera expliqué dans le spin-off que je dois encore écrire sur le Maître Songeur, bientôt ! Bref, merci d'avoir donné sa chance à ma joyeuse troupe ! À bientôt ! Charlène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et ça m'embête aussi de voir que je n'ai pas été réceptive à ta plume. Je sais le taff qu'il y a derrière, la passion que les auteurs mettent dans leur roman (à quelques exceptions près) et je sais que même si ça ne l'a pas fait pour moi, il a son public et c'est le plus important ^^
      Après j'adore les romans de déconnades (suffit de lire les disparus de l'A16 qui est juste bourré d'humour et qui m'a totalement embarqué) mais je pense que je suis trop vieille aussi pour apprécier de jeunes héros (pour ça que je lis très peu de YA ^^) En tout cas merci pour ton message ! A très bientôt :D

      Supprimer

Laisser une trace!