jeudi 29 septembre 2016

Les Originels tome 1 : La Naissance de Charlène Gros - Piron

Année d'édition : 2016
Edition : Anyway Editions
Nombre de pages :
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Quatre adolescents découvrent à quinze ans qu’ils ont été élus par les éléments primaires : Eau, Feu, Terre et Air. Sans comprendre pourquoi ni comment, les voilà contraints de s’entraîner pour éviter d’engendrer des catastrophes surnaturelles, continuer à mener une vie normale et… survivre, accessoirement. Parce qu’entre amour, humour et amitié viendront se glisser quelques mercenaires bien préparés pour les éliminer. Sauront-ils résister ?
Quand la frontière entre le rêve et la réalité n’existe pas…
 
 
 
La première page :
 
 
Mon avis :
 
Cécile a tout de l'adolescente normale. Tout ? Oui, excepté une affinité particulière avec l'eau. Lorsqu'elle découvre que sa meilleure amie et deux autres garçons de sa classe ont les mêmes prédispositions qu'elle avec un élément, ils comprennent alors que quelque chose d'unique leur arrive. Mais posséder des pouvoirs, c'est bien, encore faut-il savoir les utiliser et affronter ceux qui ont décidé de les détruire.
 
Par où commencer ? Délicat de vous parler de ce roman qui n'aura pas su m'enthousiasmer comme je l'espérais. Non pas qu'il soit mauvais (suffit de voir les milles et un avis positifs sur la toile), mais je pense que ce premier tome présente quelques défauts pour une lectrice qui comme moi n'est pas forcément tournée vers le YA. Alors oui, après de nombreux romans sombres, lire Les Originels ça détend. Complètement. Mais j'ai trouvé tout de même que les scènes étaient bien trop exagérés pour être crédibles. Certes le fantastique n'a rien de crédible quand on y pense, mais avec ce roman, on a davantage la sensation de voir un dessin animé de par les événements, les pouvoirs et le quatuor proposé. Heureusement, tout n'est pas si mauvais puisque je vais tout de même lire la suite, preuve que le roman éveille quelque peu notre intérêt, mais surtout j'espère que le style de l'auteur aura quelque peu changé, ou du moins, que les personnages seront moins clownesques. Je m'explique.

D'emblée on fait la connaissance de Cécile, une adolescente survoltée de quinze ans. Amoureuse depuis longtemps de Sebastien (jeune homme de sa classe, mais déjà en couple), elle ne se considère pas comme très jolie. C'est pourquoi elle n'a pas le même groupe social que sa meilleure amie bien plus populaire qu'elle. Je n'ai pas compris comment on pouvait avoir une amie aussi proche et ne pas "traîner" avec elle au sein du lycée sous prétexte que l'une est populaire et jolie et l'autre beaucoup moins. Passons sur le choix d'avoir une bande différente, puisque de toute façon au bout de quelques pages, il n'en est plus question et Cécile repasse son temps avec sa meilleure amie. Je ne comprend pas donc l'utilité de ce choix si ce n'est prouver que Cécile est une jeune fille qui manque de confiance en elle (et ça, on va le découvrir à de nombreuses occasions.) C'est un peu comme Eléazar, le meilleur ami de Cécile qui disparait quasiment du roman après son arrivée excessive. 

"Sous le préau du collège, ma meilleure amie et moi nous séparâmes. Elle vers sa bande, moi vers la mienne. Les populaires et les ...moins populaires.
Je faisais partie de la seconde classe, ce qui m'allait parfaitement bien. La discrétion me seyait mieux que cette attitude un peu...bravache que les populaires pouvaient parfois arborer avec fierté. " Page 13
Comme le montre l'extrait ci-dessus, le style est bon. L'héroïne semble avoir du plomb dans la cervelle et ne parle pas comme les enfants de dix ans. Grossière erreur puisque les dialogues de Cécile se résume parfois à des cris, des onomatopées et des phrases sans queue ni tête. J'ai eu la sensation de découvrir deux Cécile : La première effrayée encore enfant qui tente de comprendre tout en protégeant ses amis, et la seconde plus mâture, intelligente, qui réfléchie avant de passer à l'action dans l'optique de protéger ceux qu'elle aime. Deux cécile donc complètement différentes et je ne m'explique pas cette impression. Peut-être parce que l'auteur utilise tantôt un registre très familier tantôt très courant voir un peu soutenu selon la situation ? Je ne saurais dire.

Du coup, le style de l'auteur aura eu un effet un peu fluctuant sur moi. Parfois j'adorais ce que je lisais et parfois je soupirais, un peu agacée. 

Du côté des personnages, pour le coup je n'ai pas de gros reproches à leur faire. Ce sont des adolescents de quinze ans qui s'éclatent de découvrir la vie et surtout leur pouvoir. Je suis juste un peu peiné de voir comment la romance est tournée. C'est trop puérile, trop prévisible que comme par hasard le groupe est formé de Cécile, sa meilleure amie, Shaïna le garçon qu'elle aime depuis toujours, Sébastian et le futur copain de Shaïna, le meilleur ami de Sébastien, Nicolas. Un peu beaucoup de hasard je trouve tout de même. La romance est franchement horrible. Elle est dégoulinante de bisous, de mots d'amour très enfantins, c'est bien dommage parce que du coup je n'ai pas cru à la romance et c'est cruciale de l'apprécier ne serait-ce que pour être bouleverser vers la fin. (non, je ne spoilerais pas!) C'est vraiment une question de goût parce que moi ça ne m'a pas plu, mais je sais et heureusement que d'autres lecteurs vont apprécier.

" Bien ma princesse, chuchota-t-il en riant sous cape.
- Princesse ? Répétai-je, agréablement étonnée.
- Tu es l'idée que je m'en fais, m'expliqua-t-il suavement mais sincèrement.
- C'est vachement mieux que Chamelle, merci, gloussai-je avant de reprendre sérieusement, c'est superbe comme surnom, mon soleil.
- Soleil ?
- Tu illumines mes journées, ripostai-je avec un grand sourire." Page 190.

Dans l'ensemble, heureusement, on s'amuse avec notre quatuor. Ils sont drôles, se chamaillent beaucoup et montrent bien qu'ils ne sont finalement que de jeunes adolescents qui se découvrent. 

De l'histoire et de la magie, je l'ai trouvé sympathique mais trop excessive pour un premier tome qui devrait introduire tout ça en douceur. Je m'attendais à ce que le début soit un peu lent pour bien introduire la notion de pouvoir lié aux éléments, mais l'auteur décide de mettre le turbo et en quelques pages voilà nos ado qui maîtrisent leur pouvoir, se forgent des armes et armures un peu comme les powers rangers. Ils possèdent aussi des pendentifs qui leur permet à la façon des magical girls de se métamorphoser et trop c'est trop. De l'action, il y en a dès le début et j'ai trouvé dommage que les ennemis de notre quatuor perdent si vite face à des gamins qui se découvrent des pouvoirs. (j'ai surtout eu du mal avec Vanessa, l'ex maîtresse du père de Cécile, qui comme par hasard sera leur premier ennemi. Figure de style pour montrer la haine qu'éprouve les adolescents face à ceux qui détruisent leur famille ? Sûrement.)

Je peux sembler dur avec ce roman, ce n'est pas le but parce qu'en le refermant je me suis rendue compte qu'il m'avait diverti, mais en fait j'aurais voulu tellement plus de sérieux lors de scènes violentes et dramatiques. Parfois ils sont à deux doigts de mourir et cela ne semble ni les inquiéter eux ni leurs parents qui les revoient revenir avec des blessures de partout. 

Bref, ce premier tome des Originels est plutôt sympathique pour qui recherche vraiment une lecture détente et qui ne se prend pas au sérieux. Je pense qu'en gardant en tête l'idée que l'auteur s'amuse dans son histoire j'apprécierais davantage le prochain tome. Surtout avec un tel final, qui incite fortement à découvrir au plus vite la suite.

Les plus :
- la légéreté 
- l'action très présente et la magie 

Les moins :
- un humour parfois too much
- une rapidité dans les événements qui nous font perdre le fil.
- les romances trop pleine de guimauve.  
     
 


 
 

3 commentaires:

  1. Booooonjour !
    Merci pour cette chronique très riche et qui m'a fait beaucoup sourire, malgré tout. Pardonne-moi d'en rire, sincèrement, mais les remarques que tu soulèves ont toutes des réponses. Je tiens juste à revenir sur quelques points, j'aime bien discuter avec mes lecteurs, surtout quand les chroniques sont négatives ^^
    "Je n'ai pas compris comment on pouvait avoir une amie aussi proche et ne pas "traîner" avec elle au sein du lycée sous prétexte que l'une est populaire et jolie et l'autre beaucoup moins." --> Figure-toi que Shaïna existe, et que nous avons vécu du collège jusqu'au lycée cette situation de ne pas traîner ensemble. Elle était populaire, extravertie, j'étais tout sauf ça, et pourtant, notre amitié dure depuis 23 ans. Elle est ma moitié, mon opposé, ma confidente... Shaïna pour Cécile, et inversement, quoi ! =)
    Ensuite... heeeem... l'histoire des Originels a été un exutoire pour moi. Vanessa est un fantôme de mon passé, raison pour laquelle elle surgit en premier. Elle n'est qu'un maillon, et ce premier tome est un peu en débandade pour des raisons qu'on comprend dans le tome 2 et le tome 3 ^^ Quand au fait que Cécile ait un caractère à la fois mature et irréfléchi... c'est tout à fait moi à l'époque, encore une fois. J'étais ainsi, je rêvais de romance insipide et mielleuse, et c'est encore je pense un peu le cas maintenant =) J'ai voulu écrire un roman comme j'en voulais, je comprends cela dit parfaitement que cela ne soit pas au goût de tous, comme ça a été ton cas. J'avais besoin de flirter entre la gravité, l'incongruité, le rire et d'autres choses qui forment mon imaginaire. Cécile va mûrir, je crois, mais ne t'attends pas trop à ce que ma plume change, cela étant, c'est un peu ma marque de fabrique ;)
    J'espère toutefois que la suite te plaira, je te remercie du fond du coeur pour tes remarques construites que je prends bien en note, elles pourraient m'être utiles pour d'autres sagas/one-shot et compagnie !
    A bientôt !
    Charlène Gros-Piron

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Charlène ! Merci d'avoir pris le temps de me laisser un commentaire ! Cela me fait très plaisir ^^
      Ensuite merci de ne pas avoir été agressive malgré les points négatifs soulevés par mon avis (je rencontre trop souvent d'auteurs très en colère par un avis qui n'est pas à 100% positif) Merci pour les éclaircissements c'est vrai que je ne comprends pas que deux amies ne trainent pas ensemble à cause d'un protocole finalement établi par les élèves eux-même. Maintenant je sais que ça existe, mais ne l'ayant pas vécu ça me perturbe de me dire que c'est sans doute possible ^^ La preuve avec toi ;D . La plume je pense que je vais m'y faire après ce premier tome. C'est sur que de lire beaucoup de romans très sombres et sérieux, lorsque ça devient plus léger, il me faut un temps d'adaptation ^^ En tout cas merci de ton avis et d'être passé et à très vite pour l'avis sur le tome 2 :D
      A bientôt :D

      Louve

      Supprimer
    2. Coucouuu !
      Mais merci à toi encore une fois ! Le plaisir est partagé, avoir des retours construits sur ses romans, c'est juste extra !
      Ooh, mais je t'en prie ! Je suis aussi blogueuse et je sais à quel point ça peut être dur de gérer un auteur qui n'accepte pas la critique... c'est parfois dur à encaisser, c'est vrai, mais franchement, tu as fait un avis construit, avec toute ta franchise et sans pour autant balancer un "je ne comprends pas comment un tel roman a pu être publié", donc je n'ai aucune raison de te rentrer dedans aha !
      Je t'en prie, j'ai toujours ce (mauvais ?) réflexe de me justifier... C'est pas un protocole : nous avons des caractères diamétralement opposés, du coup, ses amis ne sont pas mes amis. J'aime les livres, elle pas, elle aime sortir et danser, c'est pas vraiment mon cas. Du coup, on évolue au quotidien dans des sphères très différentes, qui se résume souvent hélas à "populaires ou non". Mais t'inquiète, les autres élèves avaient toujours une grosse surprise quand ils apprenaient que nous trainions tout le temps ensemble en dehors des cours !
      Tu verras, j'ai quand même laissé plus de place au sérieux, à cause des évènements. Sauf que c'est dur de vivre tout ça sans faire de blague pour détendre l'atmosphère et sans résister avec elle, quelque part ! Certes, je comprends tout à fait ^^ Mais avec plaisir et je prie pour que tu apprécies quand même un peu ta lecture !
      A tout bientôt !
      Charlène GP

      Supprimer

Laisser une trace!