samedi 13 août 2016

Le Cercle, tome 1 : Les élues de Sara B. Elfgren et Mats Strandberg

Année d'édition : 2016
Edition : pocket
Nombre de pages : 587
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Engelsfors, une petite ville de Suède entourée de forêts immenses. À peine la rentrée des classes passée, un élève est retrouvé mort dans les toilettes du lycée. Tout le monde croit au suicide. Tout le monde, sauf elles.
Une nuit où la pleine lune luit d’une étrange couleur rouge, six jeunes filles sont mystérieusement attirées, malgré elles, vers l’ancien parc d’attraction. Dans cet endroit depuis longtemps désaffecté, une prophétie leur est révélée : elles sont les Élues, un groupe de sorcières, liées les unes aux autres par un pouvoir capable de repousser le Mal. Ensemble, elles vont devoir maîtriser cette étrange force et lutter contre une vieille malédiction. Désormais, rester unies est leur seule chance de survie.

Mon avis :

Elias est dans le bureau de sa principale. Le jeune homme qui ne se sent pas bien depuis des jours évite le lycée comme la peste. Mais voilà il doit rendre des comptes à sa principale qui pense qu'il commet là une erreur en évitant de se rendre en cours. En sortant du bureau, il ne peut s'empêcher d'appeler son amie Linnéa, la seule qui le comprenne vraiment et qui est toujours là quand il a besoin. Mais après avoir raccroché, il est appelé dans les toilettes du lycée, ceux où personne ne se rend jamais. Comme possédé par un esprit étrange qui lui dicte ce qu'il doit faire, le jeune homme commet là l'impensable et se suicide...

Le lendemain, Minoo se rend par hasard dans ces toilettes et y croise Linnéa. C'est ensemble qu'elles font la macabre découverte...

The circle avait tout pour m'intriguer. Lisant peu de roman sur les sorcières (surtout jeunesse), j'avais très envie de me plonger dans ce petit pavé de 583 pages. Et autant dire que je n'ai pas été déçue de ma lecture. J'ai passé un chouette moment et j'ai très hâte de lire le tome 2 qui m'attend déjà. The circle est une bonne histoire de sorcellerie, mais attention, honnêtement, la sorcellerie n'est que le fond de l'intrigue. C'est surtout l'adolescence qui est mis en avant dans ce premier opus où on fait la connaissance de nombreux personnages différents qui deviendront des sorcières d'ici quelques pages. Servi par une plume très visuelle, dans le sens où on parvient très vite à imaginer les scènes et personnages, the circle n'a pas fini de faire parler de lui !

En fantastique YA on a souvent tendance à mettre la psychologie de côté. The circle ne fait pas cette erreur et propose des personnages un peu stéréotypé, certes, mais décide ensuite de casser certains codes. On a par exemple Linnéa, une jeune adolescente, qui vit seule déjà et un peu gothique. Elle est taciturne et assez discrète, préférant de loin la solitude à la compagnie de ses camarades de classe. Linnéa qui dès le début voit son meilleur ami se suicider parce qu'il était maltraité par les autres. D'emblée, on le comprend, c'est sombre et d'actualités. Il y a ensuite Minoo, une jeune fille amoureuse de son professeur et qui semble cruellement banale. Elle n'a pas confiance en elle et voit peu ses parents qui bossent tous deux énormément. C'est une fille gentille et qui cherche encore sa place dans sa ville. Voilà les deux personnages qu'on rencontre dès le début et ceux à suivre sont loin d'être ennuyeux.

Il y a aussi Rebecka, une charmante jeune fille, en couple avec Gustaf. Apprécié des autres, elle est assez populaire mais cache un lourd secret : son anorexie. Ca la ronge de l'intérieur et elle n'ose en parler à personne, cachant sa souffrance, même aux yeux de son petit ami qui pourtant est très amoureux d'elle. Comme dans tous romans YA, on a également Ida, la peste de service, très belle et populaire qui n'hésite pas à écraser les autres pour se mettre en avant. Mais malgré tout, on s'attache à Ida qui cherche juste à cacher son amour à sens unique et un ennui profond de sa vie trop parfaite. Ensuite vient Vanessa, une jeune fille un peu rebelle, amoureuse de Wille, un garçon au chômage qui a déjà eu des problèmes avec la justice. Le beau-père de Vanessa, policier, n'apprécie pas Wille et ne le cache pas. La tension entre Vanessa, sa mère et son beau-père est palpable et on sent que la jeune fille n'en peut plus de cette situation. Et enfin Anna-Karin, la pauvre jeune fille qui se sent exclue parce qu'elle vit dans une ferme et n'a rien de très séduisant. 

Ces six jeunes filles sont vraiment intéressantes et forment un groupe détonant, mais qui l'air de rien va fonctionner après plusieurs orages passagers. Lorsqu'elles comprennent qu'elles font partie toutes les six d'un groupe de sorcières, elles vont s'obliger à travailler ensemble, malgré leurs différences, pour affronter un ennemi dans l'ombre qui les tue les unes après les autres. Découvrir son identité et la raison de ses crimes sera leur principal objectif tout en parvenant à gérer leurs nouveaux pouvoirs. 

Oui la magie est présente mais à un petit degré. L'action n'est pas non plus le point fort du roman puisque ce premier tome met l'accent sur la découverte de la magie, mais surtout sur les héroïnes et ceux qui vont les entourer. Une petite dose de Buffy et de Charmed, ajoutons des adolescentes à problème et honnêtement en ressort un roman de bonne facture à mettre entre toutes les mains. J'aurais aimé un peu plus de magie, mais pour un tome de démarrage, il propose tous les ingrédients pour qu'on passe un chouette moment : amour, amitié, trahison, suicide, magie, oui, tous les ingrédients sont là. Et on en redemande !

C'est beaucoup plus sombre que cela en a l'air, la magie faisant beaucoup de dégâts dans ce premier opus surtout vis à vis de personnages comme Anna-Karin qui va abuser de la magie pour changer radicalement sa vie trop ennuyeuse. A trop jouer avec le feu, on se brûle et j'ai eu beaucoup de peine pour la jeune fille. On s'attache énormément à ces filles, et même si au départ on s'y perd un peu parce que les personnages sont nombreux, on finit par réussir à les identifier sans problème. 

The circle est un bon premier tome. Quelques défauts mineurs sont à voir : trop de lenteur, beaucoup de personnages, mais honnêtement, lorsqu'on commence à se mettre à l'aise avec les protagonistes, on apprécie énormément cette histoire de sorcière digne de certaines excellentes séries télévisés !

A lire pour :
- les personnages
- la plume des auteurs très imagée 
- la magie qui prend son temps à arriver et à se mettre en place

A éviter si :
- vous voulez beaucoup d'action
- trop de personnages et hop vous êtes perdu.

 

8 commentaires:

  1. Je suis curieuse sur ce livre du coup, après avoir lu ton avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est très sympa ! vraiment ! la psychologie des personnages est très abouti !

      Supprimer
  2. Juste à la couverture je voulais découvrir ce dernier, mais avec ton avis, tu as su rehausser cette envie de le découvrir!

    RépondreSupprimer
  3. Ah tiens, je ne savais pas que le roman existait, j'ai vu qu'il y avait le film ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le film est médiocre, très lent et ennuyeux x) je l'ai regardé hier soir et on n'a pas su le regarder jusqu'au bout alors que le roman est top !

      Supprimer
  4. Ton avis me donne envie de le découvrir ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. fonce sur le bouquin tu peux ! mais éviter le film tu dois :p

      Supprimer

Laisser une trace!