samedi 28 mai 2016

Paranoïa de Melissa Bellevigne

Année d'édition : 2016
Edition : Black moon
Nombre de pages : 320
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.



Mon avis :

Lisa Hernest est une psychiatre reconnue. Quand on fait appel à elle, c'est qu'un cas est complexe et qu'elle seule peut être capable d'aider un patient. Lorsqu'elle fait la connaissance de Judy, une jeune fille enceinte et internée parce qu'elle semble suicidaire et paranoïaque, Lisa est prête à tout pour l'aider et à comprendre comment elle s'est retrouvé blessée. Mais que cache-t-elle vraiment ? Lisa ne risque pas de briser sa propre vie privée à ainsi être trop proche d'une malade ?

Paranoïa me faisait très envie parce que j'étais très curieuse de découvrir l'histoire de Judy. Si j'ai passé un moment sympathique, je dois bien avouer toutefois que je n'ai pas été entièrement séduite, la seconde partie du roman ne m'ayant pas bouleversée comme je l'espérais surtout qu'on ignore vraiment si la jeune femme invente une histoire fantastique ou si elle l'a vraiment vécu, bien que certains éléments constituent des preuves. 

Ce roman alterne deux points de vue. Tantôt Lisa nous explique la façon dont elle voit les choses et nous permet de mieux la comprendre elle aussi ainsi que sa vie privée. C'est une femme tout de même meurtrie par son désir de grossesse qu'elle ne pourra jamais concrétiser et on sent très vite qu'avec son fiancé c'est compliqué en raison de l'absence d'enfants dans leur vie. Alors quand on lui confie une malade enceinte qui plus est et qui tente tout de même de se suicider malgré son bébé, Lisa va prendre très à coeur le sort de Judy et va vivre la grossesse de la jeune femme par procuration.

L'autre point de vue qui nous est proposé c'est celui de Judy, une jeune femme retrouvée blessée et qui a tenté à plusieurs reprises de se suicider malgré l'enfant qu'elle porte. Judy qui va raconter son enfance et son histoire jusqu'au moment où elle a été blessée et amenée à l'hôpital pensant qu'elle a de graves problèmes psychologiques. 

Le roman est tourné de manière à ce qu'on doute beaucoup de la véracité de l'histoire de Judy et même si Lisa se laisse prendre au jeu et apprécie d'écouter sa patiente lui parler, on reste tout de même sceptique jusqu'au bout. La première partie m'a beaucoup plu avec cet ami imaginaire qui a rendu la jeune fille solitaire et différente. Tous la voyaient comme une enfant perdue, troublante et effrayante. Son enfance est bouleversante et peu à peu on commence à s'attacher à elle, même si on doute que les événements fantastiques qu'elle nous conte sont vrais. Et c'est justement dès l'instant où le roman prend une tournure fantastique avec ce personnage d'Alwyn que j'ai un peu lâché prise. En fait, je ne m'attendais pas à une telle tournure des événements, je pensais vraiment suivre une histoire sur la paranoïa et peu à peu l'auteur en décide autrement. 

J'ai non pas lu ce roman comme fantastique, mais davantage comme le délire d'une fille paumée et malheureuse qui souffre d'une pathologie complexe. Alwyn existe-t-il réellement ? N'est-il pas né de l'imagination débordante d'une enfant qui s'est complètement enfermé dans sa bulle, rejetant tous ceux qui l'entourent et se rendant par la même occasion malade ? C'est la question qu'on se pose tout du long et même les propositions de l'auteur ne permettent pas vraiment de savoir ce qui est vrai ou faux.

Finalement, ce fut une bonne lecture tout de même, mais tout dépend de la manière dont on perçoit les événements et de l'approche qu'on fait du roman. La première partie m'a beaucoup plu, sincèrement, mais dès qu'on tombe dans le fantastique, j'avoue que, ne m'y attendant pas, je n'ai pas été très séduite. Pourtant les personnages sont sympathiques et attachants, l'auteur ayant développé leur personnalité avec brio. L'écriture est très plaisante également et on entre très vite dans l'histoire.

A lire si :
- Vous aimez les romans qui dévient dans le fantastique sans que vous vous y attendiez.
- Vous aimez les romans qui traitent de pathologies psychologiques.
- Les romances tristes et cruelles.

A éviter si :
- vous espérez un roman contemporain tout ce qu'il y a de plus normal.
- vous n'aimez pas les fins ouvertes ou les romans qui laissent placer le doute.

 

5 commentaires:

  1. Je serais également très curieuse de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est plaisant, mais j'attendais autre chose ^^

      Supprimer
  2. Je suis curieuse de le découvrir surtout que j'aime beaucoup Melissa mais honnêtement j'ai peur d'être déçu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est sympa, après ça dépend du ressenti que tu auras pendant la lecture ^^

      Supprimer
  3. Ce livre me fait très envie... Mais les avis mitigés sur ce dernier commence à réfréner mon envie! Je reste donc ouverte encore, mais mon empressement est beaucoup moins fort!

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!