lundi 30 mai 2016

Angelfall, tome 3 : L'ultime espoir de Susan Ee

Année d'édition : 2016
Edition : Pocket jeunesse
Nombre de pages : 432
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Belial vaincu, Penryn ne peut pas souffler pour autant. Même si cela lui brise le coeur, elle doit aider Raffe à regagner le paradis et reprendre sa place d'archange. Mais ce poste est convoité par le dangereux Uriel, prêt à tout pour devenir le nouveau Messager. S'il l'emporte, c'est la fin de l'Humanité, mais, si Raffe gagne, Penryn devra lui faire ses adieux...


Mon avis :

Belial a été vaincu. Mais la guerre est loin d'être gagnée ! Penryn doit désormais se faire une raison : Raffe doit pouvoir remettre ses ailes d'anges pour reprendre sa place d'archange et empêcher Uriel de détruire l'humanité. Mais s'il rejoint le ciel, Penryn sait qu'elle ne le verra plus. Pourtant, à contre cœur, elle accepte de l'aider préférant sacrifier ses sentiments et sauver ce qui peut l'être de l'humanité...

J'avais adoré les deux premiers opus d'Angelfall et c'est pas beaucoup de peine que je me suis lancée dans ce dernier opus qui clôt avec brio la saga. Le coup de coeur ne fut pas au rendez-vous, mais cela n'enlève en rien la qualité de cette saga fantastique à ne pas mettre entre toutes les mains pour certaines scènes gores et glauques. Comme quoi, même en littérature jeunesse, on peut trouver de quoi se faire quelques frayeurs et angoisses.

Je vais éviter de trop spoiler ce tome-ci, mais forcément je vais certainement vous révéler des instants clefs des autres opus, même si je vais tâcher d'éviter. Dans cet opus, Penryn va être proche de sa soeur, Paige, devenue une créature effrayante et qui a maintenant un tout nouveau régime alimentaire. J'ai adoré voir ce personnage prendre de l'importance dans les tomes précédents et même si elle n'est pas l'héroïne de la saga, sans Paige rien n'aurait été possible. Cette petite fille devenue monstre apporte une dimension incroyable à l'histoire et j'ai eu un gros coup de coeur pour ce personnage et le lien qu'elle établi avec les autres monstres qui vont la suivre aveuglément, prêt à se sacrifier pour elle. Malgré son côté monstre, Paige reste une petite fille et on le voit avec la relation qu'elle continue de garder avec Penryn sa grande soeur, mais aussi avec leur mère dont elle est très proche. 

La mère de Penryn... il y aurait tellement de choses positives à en dire ! Cette femme complètement folle, effrayante au début et qu'on prend pour quelqu'un d'inconscient et de franchement fêlée, se révèle au fur et à mesure des opus pour devenir une guerrière, une meneuse, une femme de caractère qui effraye tout le monde alors qu'elle n'est qu'une humaine un peu déjantée ! J'adore quand les auteurs prennent des personnages qui à priori n'ont rien de héros et finissent par devenir des personnages emblématiques d'une saga alors que rien ne les destinait à cela. Alors oui la famille de Penryn est géniale et surtout, elle apporte tellement à cette saga !

Maintenant Penryn n'est pas en reste. Son tempérament et son caractère en font une forte tête qui ne sait pas rester docile. Elle a du répondant et n'hésite pas à foncer tête baissée pour une cause qu'elle juge juste, même si son coeur risque de souffrir. C'est pourquoi elle aide Raffe à retourner d'où il vient pour sauver l'humanité. Elle n'est pas heureuse de ce choix, mais elle connait ses priorités et ça ne la rend que plus sympathique encore !

Ce dernier tome comporte tous les ingrédients nécessaires pour en faire un dernier opus magistral, et mis à part quelques lenteurs par moment qui m'auront un peu fait poser le roman (chose que je n'ai pas ressenti dans les deux premiers tomes), j'ai adoré retrouvé Raffe et Penryn. Leur duo fonctionne à merveille et on ignore vraiment si nos rêves vont devenir réalité quant à une possibilité de les voir enfin ensemble malgré leur différence. 

La romance n'est pas réellement au centre de l'attention, ici on veut surtout voir les anges repartir d'où ils viennent et l'action reste vraiment omniprésente. (ainsi que certaines séquences très drôles entre Penryn et Raffe ou avec les jumeaux.)

En bref, un dernier opus quasi parfait qui clôt la série avec panache et risque de vous émouvoir parce que oui ça y est Penryn a terminé de nous livrer son histoire...

A lire si :
- vous aimez les anges et les univers apocalyptiques.
- vous ne voulez pas d'une romance au premier plan, mais bien d'un roman sombre et parfois effrayants.
- vous voulez enfin lire une trilogie jeunesse quasi parfaite et qui mérite vraiment de trôner fièrement dans votre bibliothèque

A eviter si :
- vous espérez une romance qui soit au centre de l'attention.
- Les détails sordides ? Très peu pour vous !
- vous voulez garder l'image des anges purs et foncièrement bons et justes !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!