mardi 12 avril 2016

Martyrs, tome 1 d'Oliver Peru

Année d'édition : 2015
Edition : j'ai lu
Nombre de pages : 766
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d'un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu'ils se croient à l'abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d'un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d'embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer...

Mon avis :

Le Palerkan est gouverné par Karmalys, un roi obèse et qui passe son temps caché de tous, ayant honte de son physique ingrat. Mais le roi sent qu'une guerre se prépare et qu'en plus il lui faudra bientôt prendre une femme. Pendant ce temps-là Irmine et Helbrand deux frères assassins, continuent de mener à bien leur contrat. Mais à l'issue de l'un d'eux, Irmine est persuadé d'avoir vu son propre fantôme ce qui ne lui inspire qu'un futur dramatique et violent. C'est d'ailleurs leur réputation qui va les amener à la colline des Ronces où ils devront protéger Kassis, la dernière descente des Yrasen, une jeune femme enfermée dans un palais et qui n'a sous aucun prétexte le droit d'en sortir alors que beaucoup attente à sa vie...

Voilà un roman de fantasy français qui n'a rien à envier aux auteurs étrangers. Oliver Peru nous propose une histoire qui si elle n'a rien d'originale nous prend aux tripes et nous rend addict à l'avancée de l'intrigue. J'ai pris du plaisir à suivre autant de personnages au travers de cette histoire sombre et où la guerre risque de causer mille et un morts, et même si le coup de coeur ne fut pas au rendez-vous, nul doute que Martyrs est un très bon roman !

L'auteur propose un roman divisé en plusieurs temps. On va donc suivre plusieurs personnages tous différents et ayant un rôle particulier. Aucun risque de se perdre tant ils sont différents et tant l'auteur parvient à jouer de sa plume pour ne jamais nous perdre dans notre lecture. Il y a d'abord deux héros qui ne souhaitent pourtant pas en devenir : Irmine et Helbrand, deux Arserker, descendants d'un peuple aujourd'hui presque disparu après qu'il fut anéanti par les fauconniers du roi Karmalys. Les deux frères sont deux tueurs expérimentés malgré le jeune âge de l'un d'eux qui n'a que dix-sept ans et pourtant fait déjà preuve d'une force et d'un sang-froid étonnant. Leurs yeux d'or leur permettent également de voir les esprits ou même dans le noir leur confiant un atout non négligeable pour mieux prendre par surprise leur victime. Helbrand est plus ouvert, plus bavard. Parfois même très drôle, il profite de la vie au maximum tout en gardant un oeil sur son jeune frère plus taciturne et qui semble ne vouloir se lier avec personne jusqu'à ce qu'il rencontre une jeune femme pleine de vie et qui aura énormément besoin de lui. J'ai adoré ces deux personnages qui se protègent beaucoup l'un l'autre et qui nous font vivre une belle aventure.

On a ensuite le roi Karmalys, un roi obèse, solitaire et quelque peu effrayant aussi. Il est un peu prisonnier d'un corps ingrat qu'il ne supporte plus et qui fait l'objet d'énormément de critiques de par son entourage. J'ai eu beaucoup de compassion pour cet homme qui au départ ne voulait pas devenir roi, il aurait préféré laisser ce rôle à sa soeur plus âgé et plus apte selon lui à maintenir le royaume. Mais voilà, il finit par prendre son rôle au sérieux et à se chercher une épouse tandis qu'on essaye de l'éliminer.La guerre approche et cela ne lui plaît pas, heureusement il va utiliser sa fameuse garde : les fauconniers pour tenter de maintenir dans une paix illusoire son royaume.

Ensuite, on suit aussi beaucoup Kassis, la dernière descendante des Yrasen et qui du coup est captive dans une prison dorée. Certes, elle mange à sa faim, a de jolies robes, mais elle ne peut pas sortir de son château sous peine de voir une centaine d'innocents assassinés par sa faute. Heureusement, la belle qu'on a tenté d'empoisonné, va se voir attribuer deux gardes du corps très atypiques avec Irmine et Helbrand qui vont devoir découvrir qui souhaite la mort de la jeune femme et là, on découvre que oui, les apparences sont bien souvent trompeuses.

Tout au long de ma lecture, j'ai été étonné par la densité de l'univers proposé par l'auteur. Malgré tout, je ne me suis pas sentie à la ramasse, je comprenais facilement les enjeux et j'ai su apprécier la multitude de personnages. Entre trahison, vengeance, guerre et amour, ce premier tome est riche d'événements surprenants. Je recommande !

A lire si :
- Vous aimez la fantasy classique  
- Vous aimez les romans où la guerre ne peut être évité
- Un peu de romance et de douceur aux côtés de héros sombres et au destin funèste
- Vous voulez découvrir la fantasy via un auteur francophone

A éviter si :
- vous n'aimez pas la fantasy
- la guerre ? C'pas votre truc !



4 commentaires:

  1. Un véritable coup de cœur pour moi ! J'attends le troisième tome avec une belle impatience !

    RépondreSupprimer
  2. J'avais adoré Druide et je suis sur que celui ci aussi me plaira, il faudrait que je me le procure !

    RépondreSupprimer
  3. Je me reconnais bien dans les «À lire si», alors je crois que ce roman fera bien mon bonheur :)

    RépondreSupprimer
  4. Un auteur que j'aime vraiment beaucoup ! Il sait toujours, comme tu dis, créer des univers particulièrement riche !

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!