mardi 19 avril 2016

Le Fou et l'assassin, tome 3 : En quête de vengeance de Robin Hobb

Année d'édition : 2016
Edition : Pygmalion
Nombre de pages :
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
La vie de FitzChevalerie n'a eu de cesse d'être parsemée de peines, de pertes et de douleurs. Après la mort de sa femme et la disparition de son meilleur ami, il pensait que c'en était assez. Pourtant, le pire est à venir.
Abeille, sa fille, vient de lui être enlevée. Une nouvelle fois, Fitz se lance dans une quête emplie de dangers. Il en est convaincu, il doit retrouver le Fou pour secourir son enfant.
Seul, sur le chemin de la vengeance, parviendra-t-il à sauver ceux qu'il aime ?

Mon avis :

Attention mon avis contient forcément des spoilers sur les deux tomes précédents ! 


Fitz, alias Tom Blaireau a enfin retrouvé le Fou. Mais dans quel état se trouve celui-ci ! Battu, aveugle, maigre, n'ayant plus de force, plus de couleur, le Fou vit peut-être ses derniers instants. Ni une ni deux, il utilise les pierres d'Art pour se rendre à Castelcerf afin de tenter de lui sauver la vie et de comprendre comment il s'est retrouvé dans cet état, au point que Fitz, ne l'ayant pas reconnu, a cru qu'il voulait du mal à sa fille et dans l'action a planté le Fou avant de se rendre compte de son identité...

Wahou ! Wahou ! Que dire après la lecture de ce troisième opus ? J'avais été ensorcelé par l'assassin royal, la meilleure saga de fantasy à mon avis et je ne pensais pas que l'auteur serait capable de renouveler l'exploit autant d'années plus tard en reprenant son univers si fabuleux et ses personnages si intrigants. Pourtant, force est de constater que j'ai été captivé par ma lecture, frustrée de l'avoir terminé tant j'adore et j'admire son univers, sa plume, ses personnages et son intrigue... Bref tout était une fois encore parfait à mes yeux et prouve à quel point l'auteur a du talent... Je n'en reviens toujours pas de cet opus qui permet de comprendre à quel point l'univers est complexe et riche. Je m'excuse d'avance, ma chronique ne rendra pas justice à ce roman, c'est impossible de parvenir avec des mots à vous expliquer toutes ses émotions qui m'ont traversé pendant la lecture, mais sincèrement, je vous invite à découvrir Fitz via l'assassin royal, une belle saga de treize tomes et vous serez forcément conquis au point de vous jeter sur la suite : le Fou et l'Assassin.

Je savais d'emblée dans quel état j'allais me retrouver en reprenant la lecture de cette saga qui fait suite à l'assassin royal plus de quinze ans après. Et là, où on pense s'ennuyer et que l'auteur ne parviendra pas à nous épater vis à vis de sa première saga, on se trompe largement ! J'ai même eu la sensation qu'elle avait tout pensé dès le premier opus de l'assassin royal pour cette suite. Parce que même si les dragons sont réveillés et les pirates rouges anéanti, d'autres éléments clefs de la première série sont ici mis en avant : les prophètes blancs sont au centre de cette suite et c'est avec plaisir qu'on en découvrira davantage sur le Fou et sur sa nature si particulière. Ce groupe d'individu si étrange gardait beaucoup de mystère dans la première saga et enfin, l'auteur nous en dévoile beaucoup sur leur but et leur façon de vivre et de se comporter. J'étais rave, inquiète, angoissée et excitée tout au long de ma lecture et je n'ai envie de dire qu'une seule chose : Merci Madame Hobb de faire ainsi revivre les personnages d'une saga qui a marqué mon adolescence !

Je ne vous cacherais pas qu'ici encore on se retrouve dans la peau de Fitz Chevalerie, alias Tom Blaireau, alias aussi le Bâtard au vif. Et quel plaisir de suivre les nouvelles aventures de notre héros qui finalement ne demande qu'à vivre une vie bien tranquille ! Mais voilà, son ami de toujours, son bien-aimé, le Fou, est gravement blessé par sa faute, alors qu'il était déjà mal en point et là j'étais aux anges de retrouver le personnage le plus énigmatique toute lecture confondu : Le Fou, alias Sire Doré, alias aussi le prophète Blanc ! Je vous rassure, on ignore toujours si c'est un homme ou une femme, le mystère reste entier après 16 tomes ! Un exploit dans ce genre de littérature que de garder un secret aussi longtemps et j'espère qu'on finira enfin par le découvrir, même si d'un côté j'aimerais que cela reste secret pour ne pas être déçue.

Dans ce tome, il est question de la survie du Fou, traqué par les serviteurs sans odeur qui sont aussi à la recherche du fils du Fou, prochain prophète blanc. Mais pendant que Fitz soigne son ami de toujours, il ignore que les serviteurs sans odeur se trouvent à Flétribois et mettent les Terres sans dessus dessous pour retrouver le fils pâle. Très vite, ils pensent l'avoir trouvé en Abeille qui de par son physique particulier ne ressemble pas à une petite fille, mais bien à un jeune garçon.Et là, j'ai cru voir mon cœur se briser à de multiples reprises quand j'ai compris qu'Abeille était bien différente à l'instar du fou et que le danger qu'elle court est grand surtout que à des jours de marches de là, Fitz ignore tout !

Que de révélations, que de rebondissements ! Mon cœur a connu une multitude d'émotions tellement j'étais happée par ce nouvel opus. Je n'ai qu'une hâte, lire la suite qui, je l'espère arrivera bien assez vite tant je suis déjà en manque de la plume de l'auteur et des aventures de Fitz ! La magie de l'Art est toujours autant mise en avant, on en apprend un peu plus sur les pilliers d'Art qui permettent de voyager d'un point à un autre très rapidement, mais non sans risque. J'ai aussi été ravie de revoir le Vif, cette magie des bêtes qui est toujours autant exploitée ! Oui, clairement, j'ai tout adoré dans ce roman qui fera partie de mon top 10 de l'année sans aucun doute. 

Quel plaisir de voir que Fitz peut enfin sortir de l'ombre après plus de quarante ans de bons et loyaux services ! J'ai cru que mon coeur allait bondir de joie devant certains passages le concernant !

En bref, j'ai adoré, je suis fan de cette auteur, de son univers et de ce qu'elle parvient à nous offrir comme émotion !

A lire si :
- vous avez adoré les aventures de Fitz
- vous cherchez une grande saga de fantasy
- pour la plume de l'auteur, les personnages, l'intrigue et l'univers...

A éviter si :
- vous aimez l'action omniprésente
- Les grandes guerres vous font vibrer


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!