mercredi 24 février 2016

Forget Tomorrow, tome 1 de Pintip Dunn



Année d'édition : 2016
Edition lumen
Nombre de pages : 430
Public visé : Adulte
Illustration de L.J.Anderson
Quatrième de couverture :
Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi !
Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux « souvenir », envoyé par son moi futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau… Scientifique de renom… Politique de premier plan… Ou, dans le cas de Callie, tueuse.
Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée… qu’elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l’enfant a le pouvoir caché de prédire l’avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l’aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d’événements capables d’altérer son destin.
Lorsque l’avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d’avance ? Dans la veine de Minority Report, Forget Tomorrow est le premier tome d’une dystopie haletante, dont l’héroïne va devoir trouver un moyen infaillible de protéger sa sœur de la plus grande des menaces : elle-même…

Mon avis : 

Callie va bientôt avoir dix-sept ans. Dans son monde, a cet âge-là, on reçoit un souvenir de son futur qui permet de savoir quelle direction prendre dans la vie. Mais voilà, Callie a peur de ce qu'elle va voir, surtout qu'elle s'imagine déjà des dizaines de scénarios possibles. Le pire pour elle, c'est de protéger sa petite sœur Jessa qui possède des capacités psychiques qui font peur au gouvernement en place et qui risquent fort de l'amener en prison pour que les scientifiques puissent étudier ses capacités.

Lorsqu'enfin le jour J approche, Callie reprend contact par hasard avec Logan, son ancien meilleur amie et premier amour qui du jour au lendemain a cessé de lui adresser la parole. Elle ignore pourquoi ce dernier se décide enfin à lui adresser la parole et c'est sans cessé de penser à lui qu'elle se rend au rendez-vous qui lui offrira un aperçu de son futur. Seulement, les images qu'elle reçoit ne lui plaisent absolument pas et c'est effrayée qu'elle se voit assassiner sa petite sœur...

Je ne lis que peu de dystopie ce qui me permet d'éviter la sensation de déjà-vu. Ainsi j'ai pu débuter Forget Tomorrow sans craindre de voir une histoire trop prévisible et vu et revu. Il ne m'aura fallu que deux soirées pour en venir à bout, le dévorant avidement parce qu'il propose vraiment une histoire palpitante qu'on savoure avec plaisir pour enfin découvrir comment Callie va pouvoir échapper à son futur.

La plume de l'auteur est entraînante et ne pose aucun souci particulier. On parvient très bien à visualiser les lieux et certains personnages mis en avant, même si d'autres sont assez effacés dans ce premier tome alors qu'ils auraient pu apporter énormément à l'héroïne qui finalement tente de lutter contre un futur qui ne lui convient pas et surtout qu'elle ne peut pas admettre. C'est un véritable page-turner, de ceux qui, une fois ouvert, vont nous hanter et nous forcer à les continuer jusqu'à la dernière page. Et c'est toujours positif de se sentir aussi accaparé par un roman, c'est que l'intérêt est éveillé et que l'avis sera globalement positif.

L'intrigue de base est originale et m'aura plu. On fait la connaissance d'un univers régit par le futur et le souvenir qu'on reçoit de son futur moi. Du coup, on prévient les meurtres, on permet aux gens de se surpasser pour réussir à atteindre leur but. Enfin, tout ça, c'est en surface. Comme dans toute dystopie on finit par découvrir très vite que l'envers du décor et tout autre et qu'une vaste fumisterie couvre en fait les délires d'un gouvernement prêt à tout pour n'avoir que le meilleur et le positif, quitte à utiliser des méthodes violentes et sans pitié.

Comme toute bonne dystopie, l'héroïne n'accepte pas son destin et va tout mettre en œuvre pour le modifier à ses risques et périls entraînant d'autres personnes avec elle. J'ai toutefois aimé le fait qu'elle ne cherche pas volontairement à faire parler d'elle, elle n'agit que dans le but de protéger sa jeune sœur et le garçon qui fait battre son cœur depuis tant d'années. J'ai cependant trouvé leur histoire un petit peu maladroite dans le sens où elle oublie vite les cinq années de silence, même si finalement, elle laisse parler son cœur.

Forget Tomorrow m'aura vraiment bien plu. Je n'aurais pas eu le coup de cœur tant attendu, mais je recommanderais néanmoins ce roman qui trouvera aisément son public.

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. il est très bien je trouve. Peut-être un bémol sur la romance, mais autrement j'ai complètement adhéré ^^

      Supprimer
  2. Aaaah il est dans ma PAL j'ai trop hâte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que tu passeras un chouette moment :D

      Supprimer
    2. Résultat: J'ai détesté! Trop vu et revu, espèce de "sous-divergente" bien fade. Vraiment déçue de ma lecture...

      Supprimer
  3. J'ai lu et lis encore beaucoup de dystopie mais je trouve qu'avec Forget Tomorrow l'auteure prend un peu de chaque sagas déjà sorties pour réaliser la sienne et le résultat est vraiment excellent. J'ai dévoré ce roman.

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!