dimanche 27 décembre 2015

Zombitions d'Aurélie Mendonça



Année d'édition : 2015
Edition Rebelle
Nombre de pages : 245
Public visé : Adulte
Illustration de Alexandra V.Bach
Quatrième de couverture :
Depuis le début de l'humanité, la fine fleur des guerrières, les Nécrocides, contrecarrent les Maîtres Zombies dans leurs plans de domination du monde.
Jusqu'à la dernière génération, les lignées de tueuses s'en sortaient plutôt bien, et aucune Apocalypse ne fut à déplorer.
Puis arriva Evangeline Rose.
Née dans une famille où se sont brillamment illustrées toutes les précédentes tueuses, Evy peine à marcher dans leurs pas. Ne devant sa survie qu'à une chance insolente, c'est pourtant sur sa génération que va peser le plan final des Maîtres. Pour son plus grand malheur, elle devrait mettre de côté shopping et écriture de romans pour se consacrer à la mission qui fait d'elle une Nécrocide.
Mais allez sauver le monde avec un Microbe dans le tiroir.
Mon avis : 

Evy est une nécrocide. Depuis sa naissance, elle a été entraînée et conditionnée dans l'affrontement face aux zombies. Trancher des têtes et empêcher la domination du monde par des Maîtres Zombies c'est devenu son quotidien. Mais dans cette guerre perpétuelle que sa mère et sa grand-mère ont vécu bien avant elle, il n'y a que peu de place pour de la distraction et encore moins pour l'amour.

Si au moins Evangeline parvenait à assurer la gloire de sa famille en montrant ses prouesses au combat, elle n'aurait pas à se plaindre. Mais voilà, Evy est maladroite et ne doit sa survie qu'à une chance inouïe. Et lorsqu'elle se rend compte qu'elle est enceinte et donc va devoir apprendre à sa fille à lutter à son tour face à la menace. Mais y parviendra-t-elle, et surtout comment protégera-t-elle sa fille alors qu'elle peine elle-même à se battre.

Zombitions est un roman que je souhaite lire depuis sa sortie. Les zombies et moi c'est une grande histoire et depuis des années je suis passionnée par ces monstres qui nous ressemblent tant. (en même temps ils étaient humains autrefois). Du coup, lorsque j'ai eu l'occasion de le lire, je n'ai absolument pas attendu pour le débuter et je suis ravie de ma lecture, même si le roman ne m'aura pas convaincu à 100% , il m'aura fait passer un très bon moment, me donnant envie de découvrir la suite à l'occasion pour voir comment l'auteur a fait évoluer ses personnages.

Dans ce premier opus, on fait la connaissance d'Evangeline, Evy pour les intimes pour qui les principales préoccupations sont les vêtements et ses romans. Certes, il lui faut des occupations plus légères que détruire des infections zombies causé par des Maîtres Zombies, mais je pense que le côté parfois trop mode d'Evy m'aura vite agacée. L'auteur possède un style très accrocheur et très sympa. Le roman alterne entre le point de vue à la troisième personne et le journal intime qu'écrit Evy pour ses descendants, obligations des nécrocides. Son journal intime possède une dimension très légère et drôle, on sent bien qu'Evy a besoin de se lâcher pendant l'écriture et surtout qu'elle veut proposer à ses descendantes une lecture qui les amuse et leur donne de judicieux conseils pour mieux affronter les zombies. J'ai juste regretté un peu le côté futile de l'héroïne qui prend parfois tout ça à la légère alors qu'en fin de compte, elle joue sa vie chaque jour qui passe. Quand le narrateur redevient omniscient, l'ambiance change radicalement, offrant deux visions de l'histoire très différent aux lecteurs et c'est un point que j'ai franchement beaucoup apprécié. 

J'ai beaucoup aimé l'histoire et l'univers. L'auteur parvient à trouver un principe original pour ne pas tomber dans les zombies classiques et même s'ils restent des zombies comme on en côtoie en général, avec les maîtres zombies et le foyer infecté cela prend une autre dimension et j'ai trouvé ça innovant et vraiment sympa. On en apprend pas encore assez sur les Maîtres Zombies, mais justement je pense que c'est bien de laisser encore du suspens pour la suite. Faire d'une plage de nudiste un endroit d'infectés, j'ai trouvé ça couillu, mais réussi ! Et c'est cette dimension toujours très humoristique qui je pense va beaucoup plaire aux fans de zombies. 

Le fait qu'Evy soit enceinte est aussi un plus à ce roman et à son univers. Elle vit ses affrontements d'une manière différente et va se découvrir de nouveaux pouvoirs pour affronter les zombies. Parce que non, il ne suffit pas d'avoir un katana ou une arme tranchante pour affronter les morts-vivants, il faut aussi de la magie qui permet aux nécrocides de détruire le foyer d'infection. Ca aussi c'est innovant et bien pensé.

Les personnages qui gravitent autour d'Evy sont très sympas et apportent leur lot de drames, d'humour et de tension sexuelle. Il y a Liam, un séducteur qui va donner des étoiles plein des yeux à Evy, personnage que j'ai adoré, même si leur relation reste très survolé, dans le sens où on se focalise vraiment sur l'action et la grossesse de l'héroïne. Il y a aussi Marco le frère d'Evy qui l'épaule et la protège du mieux qu'il peut parce qu'il est sans magie. On a aussi la mère d'Evy, Elanor, une mère qui se montre dure avec sa fille et qui n'a pas une relation très sentimentale avec elle et enfin Sophie, la matriarche, la nécrocide la plus puissante du moment. Les personnages secondaires sont aussi importants que l'héroïne et permettent d'offrir de très bons moments avec Evy.

En bref, voilà un roman avec lequel j'ai accroché et qui m'aura fait passer un chouette moment. C'était drôle et innovant par certains aspects et cela donne très envie de lire la suite. Quelques petits bémols cependant parce que par moment Evy est agaçante à ne se soucier que de son apparence et j'aurais aimé une histoire d'amour un peu plus approfondie.  Cela n'empêche pas que l'auteur tire son épingle du jeu. 

http://rebelleeditions.wix.com/rebelleeditions

1 commentaire:

  1. Il me tente bien celui-ci. ^^
    J'adore les films/séries avec des zombies, mais j'avoue ne pas encore avoir sauté le pas avec les livres...
    Ta chronique donne envie de tenter l'aventure. ;)

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!