lundi 30 novembre 2015

Fire Sermon tome 1 de Francesca Haig



Année d'édition : 2015
Edition : Hachette Romans
Nombre de pages : 492
Public visé : Young Adult
Illustration de Shutterstock
Quatrième de couverture :
Quatre cents ans après notre ère, la Terre a été ravagée par un terrible feu nucléaire. Sur une terre appauvrie qui se repeuple à grande peine, un phénomène mystérieux et inexplicable débute : chaque personne naît désormais avec un jumeau. De chaque paire, l’un naît Alpha, physiquement parfait en tous points, et l’autre Oméga, affublé d’une difformité physique plus ou moins marquée. Dans cette société, les Omégas sont discriminés et ostracisés tandis que leurs frères Alphas vivent dans l’opulence en s’accaparant les maigres richesses de la Terre. Or un lien invisible et indéfectible unit les jumeaux, sans qu’on puisse en percer le mystère : où qu’ils se trouvent, et qu’importe la distance qui les sépare, quand l’un des deux meurt… l’autre meurt aussi. Cass est l’une des rares Omégas à être dotée d’un pouvoir de clairvoyance. Alors que son jumeau, Zach, accède aux hautes sphères du Conseil des Alphas, Cass ose faire le pire des rêves possibles : celui d’un monde où Alphas et Omégas sont traités à égalité. Prise au cœur du combat entre le Conseil et la Résistance, Cass va devoir lutter pour survivre et permettre à son rêve de devenir réalité.
Mon avis :

Le monde a changé depuis le grand feu qui a semé le chaos un peu partout. Depuis, les enfants naissent toujours par deux, des jumeaux, l'un fabuleux et parfait appelé l'Alpha et l'autre difforme et rejeté, dit l'Oméga. Cassandra est une Oméga, mais personne ne le sait. Elle tente de cacher aux yeux de tous sa nature et parvient à rester auprès de sa famille et de son jumeau un long moment pour ne pas se voir envoyé sur des terres d'Oméga où la pauvreté domine. Mais peu à peu Zach tente de la piéger, il ne demande qu'une chose : qu'ils soient dissociés afin qu'il puisse enfin vivre comme l'alpha qu'il est. Lorsqu'enfin on découvre qu'il est l'Alpha, Cassandra est envoyé loin de sa famille avec qui elle n'aura plus aucun lien...

Fire Sermon avait un résumé très tentant et sa couverture que j'ai trouvé réussie m'avait mise l'eau à la bouche. J'ai très vite été emballée par ma lecture et surtout par l'univers proposé par l'auteur qui possède des caractéristiques atypiques et intéressantes, même si la romance ne m'aura pour le coup absolument pas satisfaite. C'est une bonne dystopie addictive avec autant de points positifs que de points négatifs. Ce premier tome offre donc une entrée dans l'univers plutôt réussi et qui nous donne envie de lire la suite.

Dès le début, on fait la connaissance de Cassandra, une adolescente de treize ans qui se fait emmener loin de sa famille par des cavaliers. La raison est simple : on vient enfin de découvrir qu'elle est une Oméga et donc, elle n'a plus sa place dans sa ville natale qui ne garde que les Alphas considéraient comme les meilleurs. Pourtant, physiquement, Cassandra est comme tout le monde. Pas de bras ou de jambes en mois ou en trop, elle reste une humaine normale si ce n'est son don de devin qui l'empêche de dormir et lui permet de connaître le futur de certaines personnes. C'est son pouvoir qui la trahira aux yeux des autres et elle s'estimera heureuse d'avoir pu le cacher pendant treize longues années. Son jumeaux Zach lui tendra un piège pour qu'elle se dénonce et qu'il puisse enfin profiter de la vie tant désirée. 

Parce qu'il faut se mettre dans le contexte assez particulier du roman. Les Alphas sont parfaits et gouvernent le monde, ou plutôt ce qu'il en reste. Les omégas sont pour la plupart réduits en esclavage et pauvres. Pourquoi ne pas s'en débarrasser me direz-vous ? Parce que l'auteur est vicieuse et a décidé de faire que les jumeaux soient tous liés. Si l'un meurt, l'autre meurt aussi. Si l'un d'eux est malade, l'autre le sera en même temps. Du coup, les alphas soucieux de vivre, préfère enfermer et isoler leur oméga dans des endroits pauvres et surveillé. Partant de là, on comprend très vite qu'entre les Alphas et les Omégas ce n'est pas le grand amour. Dès le plus jeune âge ils sont conditionnés à se haïr et à ne plus jamais se voir. Mais certains Omégas disparaissent et sont mis en prison pour protéger l'alpha dont ils sont le jumeau. Je vous avais prévenu, c'est compliqué ^^ . Il se trouve donc que Cassandra est une devin et qu'en plus, elle aime tout de même son jumeau malgré les misères qu'il lui fera. Emprisonné pendant quatre ans sans ne presque jamais revoir la lumière du soleil, Cassandra va très vite se rebeller et faire une découverte surprenante dans ce monde où la technologie est censé avoir disparu depuis le grand Feu. Pendant sa fuite laborieuse, elle va rencontrer un garçon à qui il manque un bras et en mauvaise posture. Si ce dernier ne lui avait pas prouvé qu'il était conscient, il ne ferait pas parti du voyage que va vivre Cassandra une fois qu'elle aura fui sa prison et son jumeau par la même occasion.

Cassandra a désormais 17 ans et on sent la naïveté qui est la sienne. Enfermée pendant quatre longues années, elle pense encore que son frère a cherché à la protéger des autres, mais pas du Confesseur, Oméga troublante qui travaille pour les Alphas afin de mettre la main sur une île inconnue où semble-t-il d'autres Omégas sont cachés. Cassandra va devoir lutter pour ne pas donner l'information et lorsqu'elle prendra la fuite avec Kip, celui qu'elle sauve, elle cherchera à enfin trouver l'île mystérieuse. Mais existe-t-elle réellement où n'est-elle qu'un conte qu'on offre aux enfants Oméga pour leur donner de l'espoir ? C'est ce que notre héroïne va tâcher de découvrir.

J'ai plutôt apprécié Cassandra même si j'ai trouvé qu'elle manquait d'énergie et qu'elle était trop naïve. Elle pense toujours à son frère et à ses proches, alors qu'ils l'ont oublié depuis bien longtemps. Mais peu à peu le roman dessine une sorte de résistance pour changer l'univers et c'est là que les choses sérieuses commencent. 

La relation Kip/Cassandra est carrément tombé à plat pour moi. Je n'ai pas ressenti d'empathie pour lui et j'ai très tôt deviné son rôle dans le roman. J'aurais voulu me tromper mais le contour de son futur et de son passé se dessine finalement très vite si on sait prendre en compte les éléments donnés par l'auteur. Ainsi la fameuse révélation était attendue par le lecteur, ravie de voir sa théorie se concrétiser. Mis à part cette relation qui ne m'aura donné aucun papillon, j'ai apprécié la course de Cass pour trouver un abri, un endroit sur. C'est du coup assez palpitant et l'action est suffisamment dosé pour nous accrocher à l'univers.

Du style de l'auteur j'ai très peu de choses à en dire, c'est du Young adult avec un vocabulaire accessible à tous, mais qui pourtant parvient généralement à décrire avec exactitude certains événements. On se retrouve dans la peau de Cass, vivant l'aventure de son point de vue. L'action et les dialogues sont bien dosé, apportant de la vivacité à ce livre.

Même si le coup de coeur ne fut pas au rendez-vous, j'ai tout de même passé un bon moment de lecture et j'ai très envie de découvrir la suite afin de voir les surprises que nous réserve l'auteur. Je recommande ce roman pour les amateurs de dystopies et même ceux qui comme moi en lisent très peu. La lecture est très sympathique !
http://www.lecture-academy.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!