jeudi 29 octobre 2015

Cruelles de Cat Clarke



Année d'édition : 2013 
Edition : Robert Laffont
Nombre de pages : 417
Public visé : Young Adult
Illustration de Forster-Martin
Quatrième de couverture :
Lors d'un séjour avec sa classe en Ecosse, Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l'asociale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d'humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres. Cass décide qu'il est grand temps de donner à Tara une leçon qu'elle n'est pas prête d'oublier. Va alors se mettre en marche une succession d'événements qui vont changer la vie de ces filles à jamais.


Mon avis : 

Alice et sa meilleure amie Cass se prépare à passer une semaine en Ecosse avec leur classe. Sur place, elles finissent par partager un Bungalow avec Tara, une peste ultra populaire, Polly une fille effacée qui suit continuellement Tara et Rae, une autre fille introvertie, qui écoute sans cesse de la musique. Le voyage qui avait des allures de paradis finit vite par tourner au cauchemar lorsque Tara humilie publiquement Polly qui est victime d'un accident honteux. Les filles décident de se venger de Tara, mais la vengeance tourne au drame...

Attention spoiler dans la chronique !
Cat Clarke, je ne la connaissais que de nom. Je voyais souvent ses romans sur la toile et lorsqu'il fut décidé sur Mort Sûre de faire une Lecture commune sur l'un de ses romans (pas de titres imposés, juste un auteur, histoire de pouvoir lire ce que l'on veut) j'ai de suite foncé me procurer le premier qui me passait sous la main. J'aurais peut-être mieux fait de prendre autre chose ou pas. Si ses romans sont tous dans cette veine, nul doute que j'arrête dès aujourd'hui la découverte de Cat Clarke parce que non, je n'ai pas aimé ma lecture. A plusieurs reprises, je me suis demandée quelle était la drogue que prenait l'héroïne (mauvais jeu de mot, je sais !)  parce qu'elle m'a paru complètement illuminée du début à la fin !

Déjà, la quatrième de couverture est horrible... elle spoile quasiment toute l'intrigue. Il faut attendre la page 140 pour que le drame survient. Donc en gros presque la moitié du roman ne repose que sur du remplissage et une fois que quelque chose commence, on sait déjà que cela aura un lien avec les filles et qu'il arrivera un incident gravissime. Mais du coup, il se passe quoi avant tout ça ? Et bien rien... Franchement, ce roman est plat et sans aucune tension. Les personnages sont sans saveur et stéréotypé : la nana populaire et garce (pourquoi faut-il qu'elles soient toutes des garces lorsqu'elles sont belles et populaires ? Je n'ai jamais compris), la fille timide et pas très jolie qui se fait chaque fois humilier, mais qui laisse faire, le duo de super copine de la mort qui tue et qui se confie tout sur tout (enfin presque) et une autre associale, recluse, qui n'aime pas qu'on l'approche ou qu'on lui parle. Voilà la fine équipe et le tout avec des airs à la Pretty Little Liars.

J'ai pourtant espéré qu'une fois que nos nanas seraient passé à l'acte, les choses se corseraient, mais c'était pire après ! Non, mais là j'ai beaucoup de mal à comprendre ce roman. On a tout de même un cadavre (désolée pour le spoil, je suis obligée!), balancé comme un déchet dans un puits, mais ça n'empêche pas nos héroïnes de vivre leur vie d'adolescente en se demandant quoi porter, comment draguer le garçon de leur rêve. Moi ça m'a perturbé. J'aurais aimé une véritable enquête, qu'un étau se resserre sur les 4 coupables afin qu'un suspense s'installe, mais rien ! Une fois la nana zigouillée, on tombe dans une romance franchement banale et mièvre. Mais est le meurtre là-dedans? J'aurais aimé qu'on développe davantage la psychologie des filles qui commentent sans le vouloir (encore que) un meurtre. Mais non, c'est pas intéressant, la romance, c'est mieux ! Pourquoi ne pas avoir juste choisi de raser les cheveux de Tara pour la rendre moins jolie ? 

Ca paraît bête, mais l'auteur a voulu jouer sur le côté sadique de nos jeunes adolescentes. Genre ce sont des nanas qui sont à bout et qui n'en peuvent plus de la méchanceté de Tara alors que primo : Tara n'est pas si garce que cela et deuxio Alice était amie avec elle avant donc elle la connait mieux que quiconque normalement, alors pourquoi fait-elle celle qui ignore l'asthme de Tara ? Crédibilité zéro sérieux. Et puis la rupture de leur amitié... wahou quelle originalité, encore une question de popularité. Pourtant Alice n'en devient pas populaire avec Cass. Elles sont toujours en binôme comme autrefois avec Tara. Et toc la crédibilité en prend encore un coup ! Bref, Alice m'a saoulé, au début, au milieu, à la fin, tout le temps ! La nana qui ne pense qu'à se faire le petit frère de son ex meilleure amie qu'elle vient juste de balancer dans un puits, qui se pose seulement la question de savoir quoi porter pour un premier rancard tandis qu'un fantôme se promène dans sa chambre ! Ce côté psychologique aurait pu être davantage exploré pour montrer le mal-être d'Alice, mais une fois encore non. Cela semble normal pour l'auteur qui ne cherche pas à nous montrer la faiblesse psychologique de l'héroïne.

Et puis Polly... ce personnage finalement sadique et dangereux aurait pu être crédible, mais comment une nana qui se pisse dessus de frayeur dans un souterrain peut-elle commettre un meurtre et devenir ensuite une super girl ? Trop pas crédible du tout à mes yeux et c'est tout ces détails qui font que je n'ai pas aimé ce roman. J'ai trouvé l'enquête bâclée et inexistante. On a une excellente nageuse qui a disparu dans la nature. Une nana qui n'était jamais seule pourtant et limite on interroge pas les filles qui en toute logique seraient les premières suspectes de cette histoire sordide. Et puis un flic, ça fouine partout, ça cherche des preuves, ça fouille dans tous les recoins, et surtout ça va chercher dans les vieux puits, c'est bien connu. Et puis des gamines de seize ans, ça craque vite surtout pendant leur règle non? C'est facile de leur mettre la pression alors un bon interrogatoire et hop l'affaire est dans le sac. Mais non. La police n'intervient jamais, on conclut à une noyade comme si faute de moyen financier, la police ne pouvait pas davantage enquêter. 

Donc l'héroïne zéro. L'intrigue, zéro. Le style de l'auteur ? Franchement je ne l'ai pas trouvé exceptionnel. C'est du Young adult sans vraiment de style,  une histoire déjà vue et lue et qui n'a pas de suspense si ce n'est de savoir si les filles vont être découvertes ou se dénoncer, ou mieux et qui m'aurait fait très plaisir : s'entre-tuer. Bah oui, finalement, devant leur sadisme (faut voir Cass qui joue avec Tara avant le drame) pourquoi ne pas s'entre-tuer une bonne fois pour toute histoire de faire taire les autres ? Et puis Polly, finalement, n'aurait-elle pas commis un second meurtre en y réfléchissant ?

Ma chronique est longue, désolée, et j'ai encore tellement de points à soulever ! Comment un moniteur qui couche avec une mineure qui disparaît peut-il resté autant en dehors de l'intrigue. Normalement, il aurait eu des soucis, on en aurait parlé, mais là rien. Comme si ce n'était pas important. Et puis les parents de tara semblent riches, pourquoi ne cherchent-ils pas plus loin en payant un détective privé ou en tapant du poing sur la table jusqu'à ce que le corps soit retrouvé ? 

Je vais rapidement évoquer ce qui prend le plus de place dans le roman : la romance entre Alice et Jack le petit frère de Tara. C'est mièvre, plat et couru d'avance. Alice se comporte parfois comme une fille en chaleur, mais pas de souci, il ne dit rien et il apprécie ça. (Il vient de perdre sa sœur, mais il a le cœur à folâtrer avec l'ex-meilleure amie de sa sœur ? ) Il en a de la chance tout de même de passer du deuil à l'amour en quoi quelques jours ? Alice a du charme et avec elle la drague cest Finger in the nose... bah tiens !

Bref, je vais arrêter là, mais non, c'était pas possible de lire un roman aussi mal ficelé. Même la fin très ouverte nous laisse sur notre faim quand enfin on espère avoir un rebondissement. L'auteur qui ne semble pas très douée dans le domaine du suspense a sans doute préféré passer outre le côté enquête et révélation parce que ce qu'elle voulait c'était une romance. L'effet est loupé, c'est bien dommage !

Où trouver ce roman ?
http://www.laffont.fr/site/cruelles_&100&9782221134092.html

Lecture commune sur Mort Sûre

8 commentaires:

  1. Outch!!! Quelle chronique d'enfer. J'adore! J'avais beaucoup aimé Revanche de cet auteur mais du coup je ne pense pas lire celui là ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je m'attendais à aimer en fait, et du coup, j'ai été très surprise par la médiocrité de l'histoire et de l'auteur :/ tant pis pour moi xD

      Supprimer
  2. Ouille, en effet, tu... ne donnes pas envie !
    Amusant de voir des avis aussi différents sur un même titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est pour ça que c'est vraiment selon la sensibilité des gens ^^ Moi j'ai trouvé trop d'incohérences là-dedans ^^

      Supprimer
  3. J'ai déjà lu un Cat Clarke pour voir comme c'était, et je n'avais pas du tout aimé (c'était "Revanche"). Ce livre ne me tentait pas, et ta chronique renforce mon avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai failli lire plutôt Revanche, mais au dernier moment j'ai choisi Cruelles et je le regrette ! Si ses romans sont dans la même veine, je ne comprend pas qu'ils aient autant de succès :/

      Supprimer
  4. J'ai été assez frustrée à la lecture de ce livre. C'est vrai qu'il y a pas mal d'incohérences à relever. Seulement, pour une lecture jeunesse, ça peut passer (sans prendre les adolescents pour des idiots, bien entendu) parce que je pense qu'ils iront moins chercher la petite bête.
    Mais j'avoue qu'il aurait mérité à être un peu plus étoffé... Notamment sur la fin qui est beaucoup trop ouverte...
    Il y a aussi un point que j'aurais aimé qui soit éclairci : Tara fantôme était-elle vraiment un fantôme ou juste le poids de la culpabilité d'Alice qui a créé cette illusion ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je suis tout à fait d'accord avec toi ! Qu'en est-il de Tara ? J'aurais aimé qu'on développe davantage ce côté du roman plutôt que la romance ^^

      Supprimer

Laisser une trace!