mercredi 26 juin 2013

Fear Itself

Titre original: Fear Itself
En cours/Arrêtée: Arrêtée
Année de création: 2008 (1 saison)
Genre(s): Épouvante-Horreur
Acteurs principaux:

Synopsis: Une série d'anthologie du suspense et de l'horreur. 













Fear Itself est une anthologie de l'horreur et du fantastique. Chaque épisode indépendant offre son lot de créature qui a effrayé l'Homme depuis la nuit des temps. Vampires, loups-garous, Wendigo, zombies, fantômes, tueur en série, cannibalisme... chaque épisode met en scène une chose qui nous effraye tous au fond de nous-mêmes. Libre à vous de regarder ces épisodes dans l'ordre que vous souhaitez, mais chacun offre une vision différente, créer par un réalisateur différent.
 
Fear Itself est une série qui est un peu passée inaperçue. Pas pour son manque d'intérêt, loin de là, mais parce que l'horreur est toujours mise de côté face à d'autres séries plus réalistes. Pourtant, des qualités, Fear Itself en possède bon nombre. Les épisodes sont tous soignés dans leur atmosphère selon le sujet traité. Ainsi, Le Réveillon de la fin du monde se veut plus troublant que les autres, plus sombre et esthétiquement très différent des films de zombies actuellement sur le marché. Plus poétiques et plus humains, les zombies n'en restent pas moins des mangeurs de chair humaine, les ennemis de l'humanité. Une certaine mise en scène a été effectuée pour rendre cet épisode troublant et unique.

Le dévoreur n'aura pas fini de vous faire frémir également avec ce tueur en série cannibale et adepte de magie noire. Rien que l'homme est effrayant et pourtant son côté « monstre » n'a pas été accentué, l'acteur faisant tout le travail par lui-même ! L'épisode le sacrifice est vraiment intéressant ! J'ai aimé comment on réutilise le mythe du vampire pour changer de ce qu'on trouve actuellement au cinéma avec la mode bit-lit et YA. Le vampire est un prédateur qui a besoin de se nourrir des humains pour survivre tout simplement et cet épisode nous le montre bien.

L'épisode qui m'a le plus charmée fut la morsure avec une façon d'utiliser les loups-garous différente de ce qu'on voit actuellement. Avec cet épisode, on voit que la bit-lit n'a rien inventé au niveau des loups-garous. L'histoire est drôle, mais en même temps effrayante. Wilbur est un homme comblé avec une épouse très belle et un fils doué, mais il ne tient jamais ses promesses et il oublie toujours tout. Sa métamorphose en loup-garou est progressive et bien construite. Le côté horrible est présent avec les meurtres et agressions qu'un animal commet sûrement.

Fear Itself est une série à voir, car elle est unique et loin d'être répétitive. Certes, certains épisodes sont moins bons que d'autres, mais c'est ici une question de perception et de goût et chacun y trouvera son compte. Du côté des effets spéciaux, ils sont bien faits et n'en mettent pas plein la vue, ce n'est pas le but, les réalisateurs ont préféré miser sur la subtilité des situations étranges. Les acteurs sont tous plus ou moins crédibles, ils jouent leur rôle à leur sauce, sans pour autant être toujours dans la perfection.

De Fear Itself, il faut retenir des ambiances angoissantes et troublantes pour une série d'anthologies que tout amateur de fantastiques se doit de voir !
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!