samedi 4 avril 2015

Sinder, tome 1 : Expérimentation de Jane Devreaux

Année d'édition : 2015
Edition : Books on Demand
Nombre de pages : 286
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Une rumeur peut faire de vous quelqu’un de populaire, quelqu’un de dangereux. Une rumeur peut tout changer. Ses yeux noirs trop grands et trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. On raconte que ses parents sont en prison, qu’elle a tabassé à mort un mec qui a osé se moquer de son prénom. Elle, c’est Sandre River. Il est le beau rugbyman populaire. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Cheparde, celui qui fait baver d’envie toutes les filles. Lui, c’est Josh Anderson. Jamais, Sandre ne reconnaitra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones sont en ébullitions. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies. « Tu veux un conseil, trouve-toi une fille, n’importe laquelle, vide tes bourses et remet la machine à penser en route. » Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance à une incroyable histoire d’amour ?

Mon avis :

Sandre a presque tout d'une jeune fille normal. Presque... elle a fait le souhait d'être isolé des autres élèves de sa classe, ainsi elle a pris le goût de trop maquiller ses grands yeux, de s'habiller avec les vêtements de son père et les rumeurs qui concernent ses parents n'ont cessé de proliférer. Mais qu'à cela ne tienne, Sandre n'a pas envie de se lier avec qui que ce soit, elle a trop été blessée, même si elle ne peut s'empêcher de le regarder, lui, de loin. Lui, c'est Josh, un garçon populaire de sa classe et en couple avec une sublime jeune fille qui souhaite rester vierge jusqu'au mariage. Sandre les espionne de loin, incapable de s'empêcher de se moquer d'eux et de leur vie prédéfinie. Mais lorsqu'elle va devoir travailler avec Josh pour un exposé, Sandre lui propose de venir chez elle afin de commencer à bosser. Là, le jeune homme va peut-être enfin découvrir le secret que cache les grands yeux noirs de la jeune fille, mais il va aussi découvrir bien d'autres choses. 

Je ne suis pas une fan du New Adult. En général, cela a tendance à m'ennuyer. Je trouve souvent les héros insipides et barbants, mais pour le coup Sinder, même sans avoir été un coup de coeur, fut une très belle surprise. Forcément, je vais remercier l'auteur qui pourrait presque me réconcilier avec le genre ! (presque parce que à ce jour, c'est le seul roman New adult qui ne m'a pas ennuyé une seconde!)Le roman est composé de plusieurs chapitres qui prennent chaque fois un point de vue différent. Une fois on se retrouve dans la peau de Sandre et le chapitre d'après dans la peau de Josh. Ce fait d'alterner les points de vue permet de mieux comprendre nos héros et ça j'ai beaucoup apprécié.

Dès le début, j'ai adoré Sandre. Elle est différente des héroïnes de ce genre de roman. Elle ne fait pas la sainte nitouche et la fille naïve qui a peur du sexe. Déjà, elle a un vécu difficile. Jusqu'à la fin on ignorera ses véritables problèmes, mais on sent que si la jeune fille se donne une image de rebelle loin d'être tendre, c'est pour se protéger des autres qu'elle se donne cette image. Elle a beaucoup de caractère et n'hésite pas à dire ce qu'elle pense ! Il suffit de voir comment elle va traiter la nouvelle élève qui va débarquer dans le roman ! Elle n'hésite pas à se documenter sur le sexe en vue de se préparer à rendre service à Josh et ces passages là sont bourrés d'humour lorsque Sandre apprend à s'épiler partout. Elle va découvrir son corps seule pour mieux répondre aux attentes de Josh qu'elle va initier au sexe. Et oui, pour une fois c'est la jeune fille qui domine du début à la fin et qui prend toutes les décisions, Josh ne fera que devenir le jouet de la jeune fille, même si l'on s'en doute, leur relation uniquement sexuel s'approfondit peu à peu.

Josh c'est un peu le beau garçon par excellence, celui qui fait craquer toutes les filles et pourtant, il est encore vierge et cela lui cause beaucoup de gène auprès de ses amis qui se moquent régulièrement de lui. Du coup, malgré le charme de sa petite amie Marcy dont il est quand même fou amoureux, lorsque Sandre lui propose de l'éduquer sexuellement afin qu'enfin il découvre tous les plaisirs liés au sexe, il ne refuse pas et y prend très vite goût. Il découvre une nouvelle Sandre, différente de celle qui effraye au lycée. Et peu à peu il commence à ne plus pouvoir se détacher d'elle malgré son amour pour Marcy qui peu à peu commence à s'effacer au profit de Sandre, jusqu'à la fin où il découvre enfin le secret de cette jeune fille pourtant jolie, mais qui se transforme en fille rebelle et effrayante dès qu'elle a passé le pas du lycée.

L'auteur n'offre pas seulement une histoire de sexe. Le fond est plus sérieux et plus abouti que cela sur la différence des classes sociales par exemple. Sur la découverte du sexe et ce que cela peut amener. Les héros n'ont rien de stéréotypés et c'est une autre force de l'ouvrage. J'ai totalement été conquise par Sandre et Josh et j'ai détesté la fin de cet opus ! Comment l'auteur peut-elle nous faire cela ? Cette fin est horrible, elle donne envie de vite lire le tome 2 ! Bon, en toute honnêteté, je commençais à comprendre pourquoi le père de Will apparaît aussi souvent, mais cela n'a en rien gâché cette lecture.

En bref, voilà un roman new adult différent des autres où l'héroïne assume le plaisir qu'elle prend dans une relation uniquement sexuelle. C'est elle qui domine, même si à aucun moment elle ne fera quelque chose que Josh n'apprécie pas. Ils sont profonds et agissent chacun pour une raison particulière. Sandre parce qu'elle a toujours craqué pour Josh et Josh parce qu'il n'en peut plus d'attendre que sa petite amie accepte d'avoir une relation sexuelle avec lui. La jeune Marcy qui n'hésite pas à porter des choses transparentes, mais qui refusent de se laisser toucher avant le mariage. 


Je croque pleinement dans ce livre : Très bonne lecture.



2 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL et ton avis me donne vraiment le goût de le découvrir ...Et j'avoue que ça doit être bien quand l’héroïne assume sa relation purement physique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. disons qu'elle n'assume pas ses sentiments, mais accepte volontiers de posséder au moins le corps de celui qu'elle aime ^^

      Supprimer

Laisser une trace!