dimanche 19 avril 2015

Reine des macchabs : Tome 2 de Ty Drago

Année d'édition : 2015
Edition : bayard jeunesse
Nombre de pages : 550
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Vous ne connaissez pas les Macchabs ? Tant mieux pour vous !  Car seule une poignée d’adolescents, appelés les Clairvoyants, peuvent les voir tel qu’ils sont : des cadavres puants animés par des entités venues d’ailleurs et qui veulent tous nous éradiquer… Ces ados sont devenus un véritable commando, auto-baptisé les Fossoyeurs. Grâce au jeune Will, ils sont parvenus à éliminer le Maître des Macchabs. Mais le combat est loin d’être gagné. Car arrive aussitôt leur Reine, plus redoutable encore. D’autant plus redoutable qu’elle endosse l’identité de Lilith Cavanaugh, responsable des Affaires Civiles de la ville de Philadelphie. Or, la mère de Will vient de recevoir un colis envoyé il y a quelques années par son défunt mari, Karl Ritter, le seul adulte qui ait jamais été capable de voir les Macchabs. Dans ce colis, destiné à Will, Karl dévoile toute la vérité. Susan, qui n’a pas eu la moindre nouvelle de son fils depuis quatre mois, ne sait pas vers qui se tourner… et elle commet une terrible erreur. Elle décide de rendre l’affaire publique en se confiant à une certaine Lilith Cavanaugh…

Mon avis :

Will est parvenu à tuer Booth. Prouvant son courage et sa valeur, il est désormais capable de mener à bien des missions périlleuses pour les fossoyeurs, ce groupe d'enfants seul capable de voir les Macchabs. Mais ce qu'ils ignoraient c'est que la reine des Macchabs, Lilith Cavanaugh est bien décidé à gravir les échelons en politique afin de bien se placer pour gouverner dans l'ombre. Mais Lilith sait qu'elle devra d'abord faire face au groupe des fossoyeurs et pour elle, tous les coups seront permis.

Le premier opus m'avait plu, mais il souffrait de quelques faiblesses à mes yeux. Pour le coup, ce second tome est bien plus abouti et m'a fait complètement oublié ses plus de cinq cent pages! Autant dire à quel point il est addictif et passionnant ! Alors oui, je n'ai pas eu un coup de coeur, mais j'ai passé un excellent moment et j'ai apprécié la tournure des événements et l'évolution de nos héros si jeunes soient-ils. Tous les regrets que j'avais concernant le premier tome se sont presque effacés. Certes, Will est quand même fort balèze, mais finalement, devant qui était son père, je pense qu'on peut dire que le courage est génétique dans son cas.

L'auteur revient avec sa plume si accrocheuse, laissant les sentiments prendre quelque fois le dessus sur la raison pour certains personnages. Au revoir Booth et bienvenue à la reine des Macchabs, un personnage charismatique et qui donnera bien du fil à retordre à nos héros. Elle a quelque chose de vraiment diabolique n'hésitant absolument pas à écraser les enfants qui se mettent sur son passage (ou les adultes, comme cet agent féréral Ramirez, nouveau personnage du roman). Son but est vraiment de parvenir au sommet de la hiérarchie gouvernementale, mais dans l'ombre, afin de minimiser la curiosité des Humains. Elle est loin d'être bête et se révèle l'ennemi le plus redoutable qu'ont affronté les fossoyeurs. Au point qu'on sait qu'on la retrouvera dans le prochain opus !

Ici Will fait preuve de davantage de maitrise de lui-même. Il analyse mieux les situations auxquelles il est confronté pour minimiser les dégâts matériels et surtout physique de ses nouveaux amis. Toujours entouré d'Helen et de Dave, il va sauver un agent fédéral prisonnier des macchabs pour une raison encore obscur. Très vite, ils devront agir rapidement pour savoir que faire de cet adulte qui ne peut voir le vrai visage des créatures qui viennent d'ailleurs et qui pour survivre ont besoin de posséder un cadavre humain. Ramirez au début va rejeter les annonces de ces enfants, mais lorsqu'il sera mit devant l'évidence, on appréciera de voir un nouveau regard sur nos si jeunes héros qui tentent de survivre, cachés aux yeux de leur proche, tout en se préparant à mener une guerre sans merci.

L'on pourrait avoir peur que le roman soit trop jeunesse, mais non, l'auteur offre quelques détails bien sordides et glauques, parfois sanguinolents afin de nous faire prendre conscience de l'ampleur de la tâche des gosses qui normalement ne devraient pas avoir à lutter pour leur survie et celle de l'espèce humaine. Mais nos héros malgré leur âge ne tombent pas dans les larmes et la terreur. Ils tentent tous de se surpasser chacun à un niveau différent. La médecine pour l'un, la cuisine pour un autre, la création de gadget, autant d'activité nécessaire pour eux.

Cet opus est donc bien plus rythmé que le précédent, maintenant que l'on connait la nature de l'ennemie et surtout les enjeux de ce combat acharné. Pas réellement de romance à l'horizon, dans le sens où nos héros sont quand même bien jeune pour se laisser submerger par des pulsions d'adolescents. (et en même temps ils ont autre chose à faire!)

Finalement donc, j'ai passé un meilleur moment avec ce second tome. Plus rythmé, plus dynamique et plus addictif, il nous emmène aux côtés des fossoyeurs pour affronter avec eux cette menace venue d'ailleurs qui s'en prend à tout les Humains. A lire !



Je croque pleinement dans ce livre : Très bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!