mercredi 22 avril 2015

Midnight Texas tome 1 de Charlaine Harris

Année d'édition : 2015
Edition : j'ai lu
Nombre de pages :  313
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Bienvenue à Midnight, petite ville du Texas aux nombreuses maisons aux volets clos et assez peu d'habitants à l'année, située au croisement de la Witch Light Road et la Davy Road. C'est une ville désertique typique de l'Ouest.

Il y a une boutique de prêteur sur gages (quelqu'un vit au sous sol mais n'apparait que la nuit). Il y a un resto (les gens qui sont de passage ne s'arrête pas vraiment). Et il y a un nouvel habitant, Manfred Bernardo, qui pense avoir trouvé l'endroit idéal pour pouvoir travailler tranquillement (et qui a ses propres secrets).

Si vous vous arrêtez au feu rouge, tout a l'air normal. Restez un moment et vous comprendrez la vérité...

Mon avis :

Manfred est un jeune médium extralucide. En quête de se ressourcer dans un petit village calme et reposant, il atterrit à Midnight et trouve là le lieu parfait pour travailler sans être dérangé via internet. Mais très vite, Manfred se rend compte que les habitants de Midnight sont tous spéciaux à leur façon. Déjà, il se sent de suite à l'aise avec eux et prend plaisir à passer du temps en leur compagnie. C'est comme s'il avait toujours vécu à Midnight. Mais très vite, il apprend que Fiji se fait passer pour une sorcière et que Lemuel n'est pas un simple humain.

Charlaine Harris est une auteur avec laquelle j'ai des difficultés. Autant la communauté du Sud n'a pas eu l'effet escompté sur moi, autant j'aime énormément Lily Bard. Pour le coup, je n'ai pas adhéré à Midnight Texas. La faute au style de l'auteur que je trouve soporifique et lent, à une intrigue mal menée et à un gros spoiler du tome deux de Lily Bard qui gâchera tout le plaisir des lecteurs à se pencher sur cette pourtant bonne saga. J'espérais passer un bon moment dans cette ville d'apparence si calme et unique, mais finalement, le roman n'aura pas eu l'effet voulu. 

Déjà, j'ai trouvé le style de l'auteur un peu brouillon. Certains passages ne sont pas compréhensibles du premier coup, il faut donc les relire à plusieurs fois pour saisir ce que l'auteur a voulu nous dire. Et on se retrouve avec l'annonce d'une nature surnaturelle d'un personnage qui arrive sans crier gare, comme ça, subitement. Je n'ai pas aimé la manière dont l'auteur amené les éléments surnaturels. Certes, l'on peut penser que dans cette trilogie les surnaturels sont connus de tous comme dans la communauté du Sud, mais comme ce n'est pas indiqué, j'aurais apprécié plus de délicatesse dans la manière d'amener certaines révélations. La nature si particulière de certains de nos personnages n'est même pas développé. Ils sont ce qu'ils sont et pis c'est tout. J'aurais donc apprécié que l'auteur prenne le temps, même si cela semble déjà connu de tous de savoir quelles sont les capacités d'un vampire par exemple.

Le seul point positif que je trouve à cette saga ce sont les personnages. Pourtant Manfred est très passif, il n'a rien d'un héros, il ne fait qu'observer ce qu'il se passe autour de lui. Ce médium qui avoue aussi utiliser beaucoup de psychologie dans les réponses qu'il apporte à ses clients n'a rien de très palpitant. Je n'ai pas vibré pour lui, au contraire, mais en même temps j'ai trouvé ça sympathique d'amener un simple humain dans cette petite ville étrange. Ville où quelques mois plus tôt une jeune femme a mystérieusement disparu laissant son petit ami Bobo complètement déprimé.

Du coup, ce premier opus est davantage une enquête pour comprendre pourquoi la jeune Aubrey a disparu et ce qui a pu lui arriver. L'opus fait donc un gros cross-over avec le tome 2 de Lily Bard et c'est très maladroit de la part de l'auteur de nous spoiler toute la fin de cette autre saga. Avec la tournure que prend cette disparition, on s'attend à un véritable complot et à ce que le surnaturel y soit pour quelque chose, mais finalement non... l'auteur exploite un filion de Lily Bard pour nous faire tourner la tête et finalement utilise un simple psychopathe humain comme coupable.

En bref, je n'ai pas été séduite par ce premier tome. J'attendais quelque chose de différent de la communauté du Sud, mais trop de similitudes m'ont gêné. L'auteur est bien meilleur dans le domaine policier avec Lily Bard. Trop lent, trop peu d'action et certains passages très brouillon font que je me suis ennuyée tout au long de ma lecture. Dommage !



Je ne croque absolument pas dans ce livre : il aurait pu me plaire, mais m'a beaucoup déçue.

Lecture commune avec Michou



2 commentaires:

  1. Je passe donc mon tour pour celui-ci sans hésiter... Tellement d'autres tentations n'attendent que mon bon vouloir ;) Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Moi qui voulait me replonger dans un roman de cette auteure... Je pense que je vais passer mon tour sur celui là.

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!