jeudi 16 avril 2015

Chevaux de foudre de Aurélie Wellenstein

Année d'édition : 2015
Edition : Magnard (Jeunesse)
Nombre de pages : 207
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Une aventure haletante, dans le monde des courses de la Rome antique ! Alix a tout perdu. Son père, sa terre, et même son nom. Devenue esclave à Rome, elle est précipitée dans le monde des courses du Déluge. Ces compétitions violentes et sans pitié voient s'affronter les fulgurs, des chevaux de foudre dont le corps s'électrise quand l'orage éclate.

Monter sur leur dos, c'est mettre sa vie en jeu, mais la liberté couronne les vainqueurs. Aidée par Marcus, le prodige de son équipe, Alix va lier son destin à Ira, un étalon indomptable, aussi beau que mortel...

Mon avis :

Alix revenait d'un marché en compagnie de son père lorsqu'un violent orage les a rattrapé. Après un triste concours de circonstances, son père est tué et Alix devient esclave d'un groupe de romain qui passait par là pour capturer des fulgurs, des chevaux dont le corps est chargé d'électricité quand l'orage gronde. Lorsqu'elle arrive à Rome, elle ne peut s'empêcher d'être impressionnée par la ville et les loisirs des romans. Très vite, elle va prendre sous son aile Ira, un étalon que personne ne parvient à dompter tandis que le champion de l'équipe rouge, Marcus, se prend d'affection pour elle et lui apprend à survivre et à gagner sa liberté.

Parfois, se plonger dans un roman jeunesse est une bonne chose. Chevaux de foudre est une belle surprise et nul doute que je prendrais plaisir à lire cette belle histoire à mes enfants quand ils seront plus grands. Aurélie Wellenstein propose un roman sous fond de magie et de drame. Sa plume colle parfaitement à l'univers et propose une lecture facile sans toutefois faire l'impasse sur un style soigné et un vocabulaire riche. (l'erreur de beaucoup de romans jeunesse hélas.)

Dès le départ, j'ai apprécié Alix et son courage. Certes, elle a tendance à se mettre dans des situations dangereuses, mais elle a ce besoin de protéger Ira au point qu'elle n'hésite jamais à affronter le danger. Elle a vécu un drame, la perte de son père, sous ses yeux, mais même si on peut craindre au départ qu'elle lâchera prise, elle va se relever grâce à Ira et Marcus, deux personnages clefs pour sa survie. 

J'ai mis du temps à rédiger mon avis parce que je ne veux pas vous révéler toute l'histoire et comme le roman est petit (200 pages) je ne peux pas développer autant que voulu sans forcément trop en dire. Je pense que dire que Chevaux de foudre est un excellent roman jeunesse est une vérité et pas une histoire de goût. Plus jeune, je lisais peu de roman aussi abouti et avec du vocabulaire. L'auteur l'a compris et ajoute des ingrédients que l'on retrouve dans toute la littérature : Aventure, Amour, Confiance, Drame, Magie, Animaux, Survie... Et rien ne tombe comme un cheveux sur la soupe. Marcus et Alix, ça coule de source. Leur passion pour les chevaux de foudre, leur vécu, tout les rapprochera, proposant une belle amitié au premier plan.

Alix va devoir apprendre à se taire et à obéir aux ordres qu'on lui donne, mais son caractère est dur à camoufler et tous comprennent qu'elle est aussi sauvage que les chevaux de foudre. Pourtant, on sent que peu à peu, elle s'adoucit et accepte son sort et le futur qu'elle travaille à s'offrir. Les cheveux sont fantastiques, j'ai aimé ce côté-là du roman qui propose quelque chose de très sympathique et que je n'avais encore jamais eu l'occasion de lire. 

J'ai apprécié que les personnages ne soient ni 100% gentils ni 100% mauvais. Ils agissent tous de la manière qu'ils pensent la mieux appropriée à leur rang ou condition. Ecrasant sur leur passage les insectes qui les gênent plus qu'autre chose, mais aidant ceux qui au contraire amélioreront leur condition. En fin de compte, on peut dire qu'ils survivent tous à leur manière.

Alors oui, Chevaux de foudre est une lecture doudou. Le genre de roman qui se lit en une soirée, au chaud sous sa couette et qui nous rappelle à quel point on apprécie de retrouver une âme de petite fille. Une belle histoire, bien écrite et bien construite. Que demander de plus ?

3 commentaires:

  1. Réponses
    1. c'est un chouette roman jeunesse, je recommande !

      Supprimer
  2. il me fait très envie ce roman... et ton avis est trop bien!!! Quelle magnifique couverture...

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!