jeudi 23 avril 2015

Btooom!, tome 11 de Junya Inoue

Année d'édition : 2014
Edition : Glénat
Nombre de pages : 192
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Le jeune Ryota Sakamoto vit confiné chez lui et passe ses journées à jouer online.
Ce paisible quotidien est perturbé lorsque de mystérieux hommes en noir l'enlèvent et le transportent sur une île déserte. Pourquoi ? Qui ? Dans quel but ?! Bombes à retardement, combats corps à corps, chasse à l'homme… A lui de survivre à ce qui semble peu à peu lui apparaître comme une version réelle de son jeu vidéo préféré : "Btooom !"...

Mon avis :

Alors qu'Hidemi se sent perdue et abandonnée, Ryota apparaît et lui propose de les rejoindre. Après avoir longuement réfléchi, il demande à Nobutaka de le rejoindre et de l'aider à mettre son plan à exécution. Mais avant que Nobutaka n'accepte, Ryota doit faire ses preuves et c'est en escaladant une falaise qu'il parviendra à amener Nobutaka dans son équipe. 

Quel opus incroyable ! Non seulement Ryota et Nobutaka finissent par faire équipe, faisant table rase du passé afin d'échapper ensemble au jeu, mais en plus certains personnages se révèlent plus humains que ce que l'on pensait. C'est le cas de Heitaro et Kosuke. Le premier sous ses airs de brute finit par prouver qu'il a un cœur et qu'il apprécie le plus jeune. Kosuke au final n'est qu'un gosse qui a manqué d'attention dans sa vie et surtout qui a toujours été trop sévèrement puni par son paternel, ce qui l'a rendu aussi fou et psychopathe. La réaction de Heitaro à son égard aura raison de sa carapace puisque le jeune garçon fond en larme devant tant de douceur. Quel passage magnifique qui nous fait oublier les horreurs commises par l'enfant ! C'est dommage de ne plus les voir ensuite dans ce tome ! 

L'autre grand plus de ce tome, c'est qu'enfin les grands dirigeants vont pouvoir découvrir le nouveau jeu en direct, afin de voir s'il est ou non intéressant pour eux d'y participer financièrement. On s'attendrait à ce que certains s'indignent, voire hurlent au meurtre, mais le constat est simple : ils sont trop sous le choc pour réagir, du moins pour certains. 

J'ai frémi pendant ma lecture devant le sort réservé à certains personnages ! Masahito finit tout de même par trahir ses amis et cause la mort d'un personnage que j'appréciais beaucoup. Seulement, il n'est pas encore en sécurité ! 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!