samedi 21 mars 2015

Virgin Complex de Natsumi Aida

Année d'édition : 2015
Edition : Delcourt
Nombre de pages : 224
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Izumi approche de ses 18 ans et désespère dêtre encore vierge. Bien décidée à passer à lacte, elle jette son dévolu au hasard sur Haruki. Mais la nonchalance du jeune homme ne va pas laider à découvrir les plaisirs de lamour. Pourtant, le côté protecteur de Haruki est irrésistible La première des quatre histoires qui composent ce recueil fait monter la température !
Mon avis :
Izumi aura bientôt 18 ans, mais elle n'ose pas avouer à ses amies qu'elle est toujours vierge. Ainsi chaque fois qu'elle le peut, elle se renseigne sur le sexe auprès de magazines ou films pour laisser penser à ses amies qu'elle s'y connait comme une pro. Mais lorsqu'elle décide d'enfin passer à l'acte, elle finit par tomber sur un garçon qui la connait depuis longtemps et à qui elle avoue son secret si honteux. Le jeune garçon va alors la faire chanter sous peine de tout avouer ce qu'il sait...

D'après la quatrième de couverture, ce recueil de quatre histoires fait monter la température... force est de constater que non et qu'on s'ennuie ferme pendant la lecture de ces histoires. Toutes les histoires sont faites du même schéma narratif : une jeune fille qui a honte de sa virginité et qui le cache aux autres. Elles finissent toutes par une rencontre fortuite ou non avec un garçon et par le même dénouement : la découverte de l'amour. Mais à aucun moment le manga ne tombe dans l'érotisme, il reste concentré sur les sentiments amoureux. Seulement, pour ma part, cela ne l'a pas fait.

Déjà, j'ai trouvé qu'au niveau visuel les quatre histoires n'étaient pas au même niveau. Les héroïnes se ressemblent beaucoup, mais en plus parfois le dessin est très brouillon et très vilain. (Surtout la dernière histoire). C'est dommage parce que le sujet traité est intéressant, mais pour le coup, on s'ennuie énormément et à part un rebondissement vers la fin pour faire éclore la relation amoureuse, il ne se passe rien de bien folichon. Cela reste très en surface, les personnages sont bien trop lisses pour qu'on s'y attache et les sentiments arrivent bien trop vite pour qu'on y croit vraiment. Dommage parce que le postulat de départ m'intéressait et j'aurais voulu une seule histoire ou deux, mais davantage développé que quatre histoire bâclée.


Dommage, je n'ai pas été séduite par ce recueil.
http://www.climaginaire.com/index.php/climaginaire/Manga/Manga/Shojo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!