dimanche 29 mars 2015

Le Cercle de Farthing de Jo Walton

Année d'édition : 2015
Edition : Denoêl
Nombre de pages : 352
Public visé : Adulte 
Traducteur : Luc Carissimo
Quatrième de couverture :
Huit ans après que «la paix dans l'honneur» a été signée entre l'Angleterre et l'Allemagne, les membres du groupe de Farthing, à l'origine de l'éviction de Churchill et du traité qui a suivi, fin 1941, se réunissent au domaine Eversley pour le week-end. Bien qu'elle se soit mariée avec un Juif, ce qui lui vaut d'habitude d'être tenue à l'écart, Lucy Kahn, née Eversley, fait partie des invités. Les festivités sont vite interrompues par le meurtre de Sir James Thirkie, le principal artisan de la paix avec Adolf Hitler. Sur son cadavre a été laissée en évidence l'étoile jaune de David Kahn. Un meurtre a eu lieu à Farthing et un coupable tout désigné se trouvait sur les lieux du crime. Convaincue de l'innocence de son mari, Lucy trouvera dans le policier chargé de l'enquête, Peter Antony Carmichael, un allié. Mais pourront-ils ensemble infléchir la trajectoire d'un Empire britannique près de verser dans la folie et la haine?

Mon avis :

Lucy Kahn, fille d'une prestigieuse famille Anglaise a épousé David Kahn, un juif. Si son père a accepté son choix, ce n'est guère le cas de tout le monde surtout en ces temps difficiles où Hitler domine une grande partie du continent Européen. Tandis qu'une grande réception est donné à Farthing dans la grande propriété de ses parents, Lucy comprend que son époux se sente mal à l'aise. En ces temps, où il est difficile d'être un juif, tout n'est qu'allusion et piques lorsque plusieurs convives se retrouvent autour d'une même table. Et lorsque le beau-frère de Lucy, Sir James Thirkie est retrouvé assassiné dans sa chambre, une étoile juif sur le couteau qui semble-t-il a servi à le tuer, David est tout désigné ! 

Je ne connaissais absolument pas Jo Walton, mais en toute franchise le résumé de ce roman m'a très vite donné envie de m'y plonger ! La couverture a beaucoup joué en sa faveur puisque je l'ai trouvé épuré et simple, mais surtout, absolument dans le thème et on comprendra très vite dès les premières lignes du roman.

Ce roman est découpé en deux partie. A chaque chapitre, on change de personnage principal pour avoir une autre vision des choses. Lucy, l'héroïne nous raconte son histoire et la façon dont elle perçoit les choses et l'auteur a choisi d'en faire un narrateur personnage. Cela nous permet d'avoir une vision interne à ce cercle plutôt fermé composé de la famille de Lucy et des proches de celle-ci. Par contre, Jo Walton a choisi d'utiliser Peter Anthony Carmichael comme second personnage, mais cette fois-ci d'un point de vue interne, sans que l'on soit dans la peau de ce policier qui va enquêter. Le choix m'a beaucoup plu et permet une immersion totale dans l'enquête et l'uchronie efficace proposée par l'auteur.

L'uchronie est un genre difficile en temps normal à apprécier. Mais plus je le découvre et plus je m'y sens à l'aise. Le cercle de Farthing a d'ailleurs frôlé le coup de coeur pour un tas de raison. Déjà, j'ai été conquise par Lucy. Cette femme de bonne famille qui malgré les préjugés va tomber follement amoureuse de David, un juif qui a combattu aux côtés de son frère en France. Faisant fi de ce que pense son entourage, la jeune femme ne pensera qu'à son bonheur et épousera cet homme doux et généreux, loin de l'image que le reich veut donner des juifs. Leur relation est superbe parce qu'ils se soutiennent du début à la fin, faisant front ensemble face aux moqueries ou au suspicion concernant la culpabilité de David face au meurtre de Sir James. Mais Lucy n'en croira jamais un mot et protègera son mari, comprenant que finalement c'est une grande machination qui a eu lieu sous son nez et que son époux est le coupable tout désigné. J'ai adoré la franchise et la douceur de cette jeune femme très intelligente et qui semblait beaucoup aimer son frère, mort au combat.

De l'autre côté, on a un policier de Scotland Yard, Peter Anthony Carmichael, qui n'est pas né de la dernière pluie et qui, très vite, va comprendre que l'enquête qu'il mène n'est pas aussi simple qu'elle le semble. Il va se révéler être un enquêteur hors paire, traquant le moindre indice que ce soit dans la demeure des parents de Lucy ou lors des interrogatoires qu'il va mener auprès de tous les invités présents au moment du drame. Il est intelligent et intègre et ne lâchera pas l'enquête tant qu'il n'aura pas dévoilé l'identité du meurtrier et l'alibi. Le personnage est agréable à suivre, son esprit est aiguisé et jusqu'au bout il tâchera d'identifier le ou les criminels.

C'est davantage une enquête policière et un roman sur la condition de vie des juifs en temps de guerre qu'une uchronie puisque l'uchronie vient du contexte de l'univers, où Hitler domine une grande partie du continent européen. Il s'apprête d'ailleurs à envahir la Russie, mais ne semble pas du tout intéressé par l'Angleterre avec qui il a signé un traité de paix. Aussi j'espérais en découvrir davantage sur cet aspect du roman, mais l'auteur a préféré privilégier une enquête à l'ancienne et c'est tout de même pour cela que j'ai autant aimé. J'ai cependant regretté la fin, j'attendais autre chose, mais pourtant, en y réfléchissant, elle correspond totalement avec l'univers dépeint depuis le début.

Ce fut une excellente lecture où l'enquête est menée tambour battant pour tenter d'innocenter un homme déjà coupable de par sa religion et c'est aussi une belle histoire d'amour, d'une femme prête à tout pour protéger l'homme qu'elle aime. Merci aux éditions Denoël pour cette superbe découverte !

Je croque pleinement dans ce livre : Très bonne lecture.

3 commentaires:

  1. Je suis pas fan de la période d'Hitler, car je trouve ça difficile de lire sur cette époque. Mais je dois dire que ton avis me plais bien et que je pourrais très bien me laisser tenter... je le note c'est certain!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rassures-toi tu n'as rien en relation direct avec la guerre. Le roman met tout de même de côté l'horreur de cette époque pour se concentrer sur une enquête ^^

      Supprimer
  2. C'est une période qui me passionne, et un résumé ainsi qu'une chronique bien alléchants. Je suis tentée!

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!