lundi 5 janvier 2015

Green blood tome 1 de Masasumi Kakizaki

Année d'édition : 2013
Edition :  Ki-oon
Nombre de pages : 185
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
À Manhattan à la fin du XIXe siècle, misère, criminalité et prostitution ravagent le quartier de Five Points, immense ghetto où échouent tous les laissés-pour-compte du rêve américain. La pègre, qui a corrompu les autorités, y fait régner sa loi. Au sein de la marée d’immigrants qui transitent par New York jour après jour, le jeune Luke Burns s’efforce de rester honnête et joue les dockers pour survivre.
Il sait, comme tout le monde, que le clan mafieux le plus dangereux de la ville, les Grave Diggers, s’appuie sur des assassins impitoyables pour asseoir son autorité. Mais ce qu’il ignore, c’est que le plus célèbre et le plus redoutable d’entre eux, le Grim Reaper, n’est autre que son frère aîné, Brad…

Mon avis :


À Manhattan à la fin du XIXe siècle, la pauvreté domine. Les vols, meurtres et viols sont monnaie courante et se déroulent même en plein jour. C'est dans une ville très pauvre et où la criminalité est très élevée que vivent Brad et son petit frère Luke. Tandis que le premier possède une identité gardée secrète puisqu'il assassine des gens pour le compte d'un gang réputé, le second est un simple docker qui gagne sa vie honnêtement, n'hésitant pas à secourir ceux qui en ont besoin malgré sa situation déjà difficile. Les deux frères, qui sont complètement différents l'un de l'autre, se soutiennent pourtant et sont très attachés l'un à l'autre. Luke peut d'ailleurs dormir tranquillement, son frère sera toujours là pour le protéger en secret. 

Green Blood est une saga dont le second opus m'avait littéralement conquise. Il était donc évident pour moi de découvrir le tout premier tome pour retrouver cette ambiance sombre et malsaine sur fond de western. Une fois de plus, je confirme qu'à mes yeux, la série possède quelque chose de très fort et ce n'est pas simplement dû au dessin que je trouve magnifique et très mature, mais aussi aux personnages très poussés et complexes. Luke par exemple est un jeune garçon droit et honnête. Il n'aime pas voir d'autres personnes souffrir et n'hésite donc pas à porter secours à autrui, se mettant souvent en danger. Mais il ne peut s'en empêcher et l'on peut féliciter sa gentillesse et sa bonté, surtout dans ce monde très noir. D'ailleurs, sa physionomie possède quelque chose qui le rend très attachant dès le départ. Son frère Brad est beaucoup plus mystérieux. Il semble au premier abord être quelqu'un d'insouciant et de volontairement feignant alors qu'en fait il est un impitoyable assassin qui agit pour le compte des Grave Diggers. Il n'agit ainsi que dans un seul but qui nous est révélé plus tard et cela nous permet de nous poser de nombreuses questions sur la jeunesse de nos héros et ce qui les a poussés à se retrouver à Five Points sans famille. 

L'intrigue se met très lentement en place, préférant pour le moment nous faire découvrir l'endroit sordide où tout se déroule ainsi que la panoplie de personnages, bons comme mauvais, qui va pimenter la série. C'est très sombre et violent et pourtant on se sent accroché à l'histoire de nos deux héros. Une très bonne surprise !

2 commentaires:

  1. Cette série a été un gros coup de coeur ! J'ai vraiment adoré !
    Juste un peu déçue par l'épilogue qui laisse beaucoup trop de questions sans réponses à mon goût. Après c'est peut-être voulu mais moi j'aurais vraiment aimé savoir ce qu'est devenu Brad.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai bien hâte de lire les derniers volets de ce bijoux ^^

      Supprimer

Laisser une trace!