mardi 13 janvier 2015

Déchirés de Peter Stenson

Année d'édition : 2014
Edition : Editions Super 8
Nombre de pages : 315
Public visé :  Tout public
Quatrième de couverture :
Accro à la méthamphétamine, Chase Daniels est un junkie minable sans cesse en quête d’un nouveau fix. Quand il se réveille un beau matin pour voir une fillette déchiqueter un rottweiler, il ne s’inquiète pas plus que ça. Ouais, peut-être qu’il devrait. Car la fin des temps est là : les rues grouillent de zombies avides de chair humaine, et survivre est devenu un objectif à très court terme. Mais que signifie l’apocalypse, se demande Chase, quand la société a déjà tiré sur vous un trait définitif ? Et cette malédiction, qui semble toucher tout le monde sauf lui et son ami Typewriter, n’est-elle pas l’occasion qu’il attendait – celle de prendre un nouveau départ et d’accomplir enfin quelque chose de grandiose ? Dans un monde livré au chaos et aux flammes, le « nouveau » Chase Daniels, perdu dans ses rêves de rédemption et d’amour fou, se met en tête de retrouver son ex-petite amie et de la sauver. Les règles du jeu ont changé : désormais, c’est tuer ou être tué, fuir sans penser au lendemain. Hanté par les fantômes du passé, dévoré par le manque, Chase ne court-il pas au-devant de sa dernière désillusion ?

Mon avis :
Chase est un Junkie. Pas un de ceux qui prennent de la drogue de temps en temps pour passer le temps ou avoir un peu de courage. Non. Chase est continuellement drogué. Il ne vit que pour ça. Pas de travail, plus de copine, des parents qu'il n'a pas revus depuis plus d'un an et un seul matelas pour tout mobilier dans le studio qu'il loue. Sa vie n'a rien d'exaltant et tout ce qui lui plaît, c'est de prendre de la méth avec son meilleur ami Sténo. Lorsqu'il se réveille un matin, complètement sous l'effet de drogue et qu'il croit voir une petite fille bouffer son rottweiler, Chase se croit en plein tripe. Il demande alors à Sténo de regarder par la fenêtre et la réaction de ce dernier lui fait prendre conscience qu'il est impossible pour eux d'avoir la même hallucination en même temps. Pendant que Sténo et Chase se défonçaient à la méth, un virus a été relâché dans l'air, transformant tout le monde en zombies. Tout le monde ? Non, pas forcément, mais qui aurait pu y survivre ?



Déchirés est un roman zombies comme il me fallait. Allons droit au but : j'ai adoré ! Ce roman est culotté, bouleversant, mais tellement intense ! C'est simple, le titre convient parfaitement au contenu, à l'ambiance et à l'effet qu'il nous laisse : celui d'être nous aussi sous méth ! Déjà notre héros Chase n'a rien d'un grand guerrier super classe. Il ne pense qu'à une chose, enfin deux : la drogue et Kay, la femme qu'il aime. Dès le début, il nous montre qu'il peut se montrer lâche et égoïste. Au début, il va d'abord tenter de sauver sa peau et celle de son meilleur ami, mais dès qu'il croise d'autres survivants, il fait preuve d'une grande lâcheté, au point de les sacrifier pour sauver ses fesses et sa drogue. Alors oui c'est le genre de personnage qu'on déteste, et pourtant je n'ai pas réussi à le haïr, peut-être parce que justement, il me faisait pitié. C'est un mec perdu, qui pense que la drogue est la solution à ses problèmes et justement dès qu'il en prend, il se sent différent, mieux, plus intelligent. Peu à peu pourtant, au cours du roman, on va le voir changer et devenir un mec dangereux et mesquin. Il va mentir, voler, trahir les autres et toujours dans le but de sauver ses fesses et de se protéger des autres. On pourrait penser que seule Kay pourrait le faire changer, mais c'est mal connaître notre homme.



La jeune femme est aussi perdue que lui. Depuis peu, elle fréquente Jared un autre garçon qui se drogue lui aussi. Un peu amusant quand on sait qu'elle a quitté Chase à cause de son addiction à la drogue ! La jeune femme ne semble pas non plus savoir ce qu'elle veut. Elle va de Chase à Jared sans complexe, feignant de les apprécier simplement. Puis lorsqu'elle n'a plus le choix, elle se rabat sur celui qu'il reste. On ignore vraiment ce qu'elle veut et jusqu'à la dernière page, elle déstabilise le lecteur par son comportement. Une dérive de la drogue qui la rende aussi lunatique ? On ne le saura pas.



Parce que oui justement, on ignore beaucoup de choses dans ce roman. On vit le tout au travers de Chase et donc on découvre les choses en même temps que lui, les interprétant comme lui, forcément. Pourquoi les zombies sont-ils là ? Pourquoi la drogue semble le seul remède efficace pour ne pas devenir un mort-vivant ? Est-ce que tout le monde est mort ? Jusqu'aux toutes dernières pages, on n'aura aucune réponse. Et c'est tant mieux ! Pourquoi vouloir des réponses alors que notre héros ne sait rien ? Tout ce qu'il est capable de faire c'est de prendre de la drogue, de tuer des zombies, de voler et de mentir pour faire accuser des innocents à sa place. Croyez-moi, Chase est loin d'être un saint et même si parfois il pleure ou regrette certains de ses actes, il n'en demeure pas moins qu'il recommence l'instant d'après ! (j'ai ce souvenir avec le bébé dans le berceau qui m'a fait froid dans le dos !).



J'ai adoré le côté volontairement crado et vicieux du roman. Nos héros passent la majeure partie du temps nu et défoncé, à avoir des envies sexuelles. Ils sont vulgaires et sales, ne se lavant quasiment jamais ! Alors oui cela pourrait heurter certaines âmes sensibles parce que parfois c'est bien gore (la manière dont certains meurent ouch !), mais c'est ce qui fait la force de ce roman. Il n'y va pas par quatre chemins ! En plus, on retrouve les zombies que l'on aime tant, fidèles à l'image qui a été faite d'eux, même si en prime, ici ils ricanent et c'est ainsi qu'on les entend. Mais enfin, je dois bien avouer que ce roman possède une romance magnifique même si compliquée. Kay et Chase semblent être vraiment faits l'un pour l'autre et de toute façon, on voit bien que notre héros agit uniquement dans le but d'atteindre le cœur de sa belle. Jusqu'au bout, on sera tenu en haleine concernant leur histoire !



En bref, c'est un excellent roman que nous propose Peter Stenson et j'y ai trouvé tous les ingrédients que j'aime : de l'action, des zombies, du courage, un peu de romance, de la trahison... Les rebondissements sont nombreux et chaque fois on est surpris devant les retournements de situations. À lire, surtout si on aime les zombies !



5 commentaires:

  1. Ça à l'air très original, je suis assez intriguée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. franchement je me suis bien éclatée à le lire ^^

      Supprimer
  2. Je suis pas beaucoup roman de zombies, mais de plus en plus de séries ont l'air vraiment top ... dont celle-ci. Je la note du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce roman est en plus assez drôle je trouve, même si les événements ne le seront pas ^^ C'est le fait que la drogue soit omniprésente qui est intéressante =)

      Supprimer
  3. Moi aussi je me souviens encore du passage avec le berceau et tout comme Chase je me pose encore la questin... et j'ai du mal à pas y penser même 24h après l'avoir terminé x) Il y a beaucoup de passages marquants par bien des raisons. C'est un roman absolument génial ! La fin est déprimante par contre... Enfin, plus que le reste ^^'

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!