mardi 23 décembre 2014

Nozokiana tome 10 de Wakoh Honna

Année d'édition : 2014
Edition : Kurokawa
Nombre de pages : 192
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Il s'agit des aventures d'un jeune étudiant, Tatsuhiko, qui a accepté malgré lui un étrange contrat avec Emiru sa voisine de chambre: grâce à une faille pratiquée dans le mur, ils peuvent s'espionner un jour sur deux, à tour de rôle. Tatsuhiko est d'abord révolté par le caractère provoquant et sans-gêne de sa voisine et invente des stratagèmes pour échapper à son regard, sans toutefois se résoudre à réparer le trou entre leurs chambres. De même, il se retrouve à épier Emiru, malgré ses réticences de départ.

Mon avis :

Tatsuhiko a fini par révéler son secret à sa petite amie Madoka. Au lieu de l'aider à s'épanouir avec la fille qu'il pense aimer, le jeune homme se rend compte que la révélation de son secret le ronge. Madoka ne semble pas lui en vouloir d'être encore un peu attiré par ce fameux trou qui sépare son logement de celui de sa pétillante voisine Emiru. Mais lui ne sent plus bien et peu à peu il comprend que quelque chose le gène. Est-ce parce que sa copine est au courant et qu'il ne peut donc plus profiter de son secret pour mater sa voisine ou savoir qu'elle-même le mate ? Lorsqu'une étrange jeune femme se prétendant être la grande soeur de Emiru s'immisce dans leur vie, Tatsuhiko comprend que les choses vont encore plus se corser.

Nozokiana est une série érotique drôlement sympathique. L'on y suit donc Tatsuhiko qui est en couple avec Madoka, mais qui pourtant ne peut s'empêcher d'être attiré par sa jolie voisine Emiru qui s'amusait à l'émoustiller. Mais pensant tromper sa petite amie, notre héros a préféré tout lui avouer, surtout qu'Emiru était la meilleure amie de Madoka. Les deux jeunes filles ne se parlent donc plus et l'on découvre une Madoka qui tente de faire comme si de rien n'était, sautant sur son petit ami à la moindre occasion, essayant désespérément de lui faire oublier sa voisine, je suppose. Ce triangle amoureux a quelque chose qui fait mal au coeur malgré son côté volontairement érotique. Madoka est blessée et tente de reconquérir son petit ami qui pourtant ne peut s'empêcher de se sentir attiré par sa voisine. Tatsu est typique des héros de Shôjo : il ne sait pas quoi faire et ne prend pas de décision difficile. Il attend un peu que tout se passe tout seul, qu'il perde une amie ou une petite amie, il reste plutôt très passif. 

Cet opus traite très bien le sujet de la confiance dans un couple et les films que se font les personnages ont quelque chose de très réaliste pour les personnes en couple qui aurait peur que tôt ou tard, leur compagnon ne les trompe. Le thème est fort et c'est avant tout ça que j'ai retenu de cet opus plutôt qu'un simple manga érotique. 

J'ai vraiment très envie de lire la suite, surtout devant la fin de cet opus !

Ma note : 8/10

http://www.climaginaire.com/index.php/climaginaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!