lundi 15 décembre 2014

Welcome to Harmony de Juan de dios Garduno

Année d'édition : 2014
Edition : panini books
Nombre de pages : 322v
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
La Troisième Guerre mondiale a eu lieu… L’Humanité a presque disparu, décimée par des armes biologiques, et les rares survivants sont traqués par des morts-vivants conçus pour tuer. Dans la banlieue de Bangor, une simple rue sépare les trois derniers habitants de la ville. D’un côté, Jack et sa fille Lu. De l’autre, Patrick. Deux maisons retranchées derrière des défenses improvisées, deux maisons sous la neige, dans l’hiver sans fin du Maine… Loin de s’entraider, les voisins se vouent une haine farouche alors même que le monde semble toucher à sa fin. Mais alors que les morts-vivants sont de retour, poussant les familles dans leurs derniers retranchements, la survie de tous dépendra de leur capacité à surmonter leur passé…

Mon avis :




La troisième guerre mondiale a éclaté décimant la presque totalité de la population. À Bangor, dans une petite ville du Maine où il y fait très froid, Jack et Lu sa petite fille tente de survivre tout comme leur voisin Patrick. Les deux hommes se vouent une haine féroce et aucun n'est décidé à pardonner les erreurs du passé de l'autre. Chacun fait donc comme si l'autre n'existait pas, sous les yeux impuissants de Lu qui ne comprend pas pourquoi les deux hommes qui sont les seuls encore en vie dans leur ville ne veulent pas cohabiter ensemble pour s'en sortir dans cette vie difficile. Et lorsque l'un d'eux se fait attaquer par un albinos, sorte de zombies plus intelligents que la normale, ils doivent se rendent à l'évidence. Leur passé doit être mis de côté pour pouvoir affronter la menace qui vient d'ailleurs.

Welcome to Harmony est un roman zombie comme je les adore et les dévore. Le roman possède une véritable âme est ne sera pas une pâle copie de ce que l'on fait actuellement dans le domaine zombie. Déjà, j'ai été complètement conquise par le style de l'auteur qui n'hésite pas à revenir sur le passé pour nous permettre de comprendre pourquoi ces deux hommes qui semblent se connaître et qui sont voisins ne s'entraident jamais. On vit le roman au travers de nos deux héros, Jack qui se doit de protéger sa petite fille et de lui trouver de quoi se nourrir. L'enfant ne comprend pas tout à fait ce qu'il se passe, mais elle fait en sorte de toujours obéir à son père, même si par la suite elle va désobéir et entrainer une réaction en chaine qui leur sauvera la vie après les avoir mis en danger. 

Patrick lui est beaucoup plus seul. Il vit avec son chien, son seul allié et surtout son seul ami. Leur relation est touchante et n'est pas sans rappeler celle du héros dans je suis une légende avec son chien. Patrick boit énormément pour oublier sa vie et le fait qu'il a par le passé trahi son meilleur ami Jack. Revenir dans le passé pour nos héros est difficile et je dois bien avouer que je suis passée par tout un panel d'émotion pendant ma lecture et la découverte du passé et présent de nos héros : de la peine, de l'angoisse, de la pitié. J'ai eu la chair de poule à de nombreuses reprises tant j'avais mon coeur qui se serrait devant certains événements. (l'attaque des albinos, le courage du chien, la rencontre avec la folle.) Mais la fin est juste waouh et fait beaucoup penser à the myst de Stephen king !

J'ai adoré les zombies présents dans le roman. Albinos, rapides et rusés, ils sont différents de ceux qu'on a l'habitude de rencontrer en général. Ils n'apparaissent pas tout de suite dans le roman, de sorte qu'on apprend d'abord à connaître nos héros et à comprendre comment ils en sont arrivés là, mais dès qu'ils surgissent, le roman prend une tournure différente et on ne peut s'empêcher de tourner les pages frénétiquement afin de voir comment tout va se terminer. 

J'ai donc eu un méga coup de coeur pour ce roman qui se lit sans aucun problème et dont l'histoire est touchante et très triste. Ces deux hommes amis dans le passé, ennemis dans le présent, vont devoir pour le bien d'une petite fille apprendre à se revoir et à se redécouvrir. Si vous souhaitez vraiment un roman zombie génial, pas trop gore, puisque la première moitié du roman ne voit pas un seul zombie, alors foncez, vous allez adorer !

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. nothing! I love so much your novel ! In when the next ?

      Supprimer
  2. J'ai vu le film ce week end ^^ Bon apparemment le livre est bien meilleur... Le problème dans le film c'est qu'on ne sait pas ce qu'il s'est passé (où j'ai zappé le passage qui en parlait mais il me semble pas), on ne sait pas pourquoi il y a des zombies, ni ce grand froid qui ne se réchauffe jamais... J'ai été captivée par l'histoire des deux hommes mais du coup le côté zombies tombe à plat c'est dommage. J'étais venue voir les avis, au cas où ça aurait été comme le film mais je suis assez rassurée en voyant le tien ^^ (même si le film est d'une lenteur... "Extinction" si jamais ça t'intéresse ^^)

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!