dimanche 16 novembre 2014

Les brumes d'Avallach, tome 1 de Marah Woolf

Année d'édition : 2014
Edition : michel lafon
Nombre de pages : 345
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Après le décès de sa mère, Emma, dix-sept ans, quitte les États-Unis pour rejoindre la seule famille qui lui reste sur la petite île de Skye en Écosse. Là-bas, elle rencontre Calum, un étrange jeune homme. Tour à tour prévenant et glacial, il semble cacher un secret inavouable. Ce que l’adolescente ignore, c’est qu’en se rapprochant de lui elle les met tous les deux en danger de mort.
Emma découvrira que les légendes des brumeux Highlands sont plus réelles et dangereuses qu’elle ne l’aurait imaginé. Et qu’avec Calum ils sont peut-être le dernier espoir de deux mondes que tout oppose.
 
Mon avis :

Emma vient de perdre sa mère. La jeune fille se voit contrainte d'aller en Écosse pour y vivre avec son oncle et sa tante, faisant en même temps la connaissance de leurs enfants. Malheureuse de devoir recommencer une nouvelle vie, elle finit cependant par s'y faire et se découvre très proche de sa cousine qui a son âge. Mais c'est surtout lorsqu'elle fait la connaissance de Calum qu'elle va véritablement apprécier de vivre sur la petite île de Skye. 

Les brumes d'Avallach possède une couverture magnifique et ce n'est rien à côté du soin apporté à l'intérieur du roman ! On est donc pressé de plonger dans l'histoire d'Emma, espérant vibrer aux côtés de notre héroïne. Pour ma part, la lecture fut sympathique, mais j'avoue que je n'en garderais pas un grand souvenir. Déjà, je peux dire que le style de l'auteur est agréable et fait de ce roman une lecture simple et fluide. L'utilisation de la première personne nous permet de mieux comprendre Emma et son vécu. Ainsi, on s'étonne moins de certaines de ses réactions, même si je dois bien avouer qu'elle m'a par moment fait penser à une girouette, et ce, pour un tas de raison.

La romance de cette nouvelle série n'est pas aussi réussie que ce que j'attendais. Les passages à la je t'aime moi non plus, ont tendance à vite m'agacer et Emma n'aide pas surtout qu'elle est en émoi dès que Calum prononce un mot. Il se montre grossier, distant, il lui brise le coeur et lui fait du mal et pourtant dès qu'il ouvre les bras, la jeune fille y court. Le plus gros problème c'est que dès qu'il lui révèle son secret, cela ne la choque pas, elle le croit de suite ! À notre époque, je trouve ça un peu gros de croire sur parole tous les mystères que quelqu'un nous raconte. Emma semble assez naïve et c'est bien dommage parce que du coup tout ce qu'elle vit n'aura pas le même impact que si elle avait été méfiante. D'ailleurs, je trouve qu'elle fait bien vite son deuil de sa mère... mais ça, c'est une autre histoire.

Le plus gros point positif de la série c'est la mythologie exploitée. Alors oui on parle encore des vampires, fées, lycans et autres créatures, mais on se focalise ici sur un peuple de l'eau qui n'a pas physiquement de trait commun avec les sirènes, même si le résultat reste le même : on est ensorcelé et on finit par mourir. (Les sirènes chantaient pour noyer les marins, comme ici les shellycoat attirent les jeunes femmes pour les noyer ou les tuer de chagrin). On en apprend assez dans ce premier opus pour nous familiariser avec eux, même si leur côté sombre n'est pas assez mis en avant à cause justement de Calum.

Les personnages secondaires sont plutôt réussis à quelques exceptions près. Valérie ne sert à rien du tout si ce n'est à mettre Calum en valeur. Par contre Amélie m'a beaucoup plu, elle paraît plus naturelle et spontanée.

Les ficelles de ce roman ressemblent à toutes celles des romans fantastiques YA. Un nouveau départ, un garçon et un secret dangereux. Alors forcément, à force on aimerait lire un peu autre chose et pouvoir frémir du sort de l'héroïne. Cela reste une lecture qui détend et l'on passe un moment sympathique, mais pas au point de ne plus en dormir.


Ma note : 6/10

6 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL... Et bizarrement, je ne savais pas qu'il tournait autour des vampires et compagnies (ok, c'est vrai que je lis rarement les 4° de couverture llllolll), mais j'ai bien hâte de le découvrir pour me faire ma propre opinion!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les vampires sont juste évoqués dans cet opus ^^

      Supprimer
  2. Je l'ai dans ma PAL également. A voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que tu apprécieras davantage que moi ^^

      Supprimer
  3. une intrigue peu originale dans sa forme mais un univers intriguant! et puis, ça se passe en Ecosse ;)
    j'ai bien aimé mais sans plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est sympa mais pas exceptionnel en effet ^^

      Supprimer

Laisser une trace!