jeudi 16 octobre 2014

La mort qui rôde de Stéphane Soutoul

Année d'édition : 2014
Edition : rebelle
Nombre de pages : 21
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Certains parlent de solitude et de souffrance morale sans comprendre la portée réelle de ces fléaux. D'autres, les plus concernés, préfèrent taire leur calvaire quotidien, luttant en silence pour ne pas sombrer dans le désespoir. Survivre sans amour : tel est mon cas, telle est ma bataille... Telle est mon éternelle malédiction.
Aux yeux des humains, je suis Ève Colson, une jeune musicienne aux allures d'ange ténébreux. Seules mes trois sœurs savent que j'incarne Mort, le cavalier de l'apocalypse le plus craint dans les croyances. Mes pouvoirs funestes m'interdisent de partager mon cœur et le fardeau qui m'incombe, mais qui sait... Peut-être peuvent-ils provoquer une étincelle de justice dans un monde qui en est cruellement dépourvu. 

Mon avis

Eve est l'ange de la mort. Elle ne peut toucher personne, ni même regarder quelqu'un sans le tuer sur le coup. Sa vie est pleine de solitude et de tristesse et lorsqu'un fantôme lui demande son aide, elle voit enfin là un bon moyen de se rendre utile et de faire que sa malédiction serve une cause juste.
Lorsque j'ai vu que j'avais gagné ce spin off, je ne peux cacher la joie que j'ai eue ! Moi qui adore les anges de l'apocalypse, retrouver Eve même dans un si court spin off m'a vraiment fait plaisir. L'écriture de Stéphane Soutoul est égale à lui-même et l'on prend plaisir à dévorer ces quelques pages dans la peau d'Eve, personnage troublant et énigmatique qui souffre énormément de sa condition. C'est la moins bien lotie des anges, elle vit seule, oubliée de tous parce qu'elle est dangereuse sans même le vouloir. Du coup, on la découvre sous un jour un peu nouveau sans totalement nous surprendre parce qu'après trois tomes des anges de l'apocalypse, l'on connait le personnage et Stéphane ne la métamorphose pas du tout, nous proposant simplement de vivre une petite aventure dans la peau d'Eve.

 Et bien j'ai adoré ! Certes, ce fut trop court, mais toutes les bonnes choses ont une fin et je dois bien avouer qu'un spin off sur ce personnage est une excellente idée ! Eve qui va enfin pouvoir parler avec quelqu'un et même si c'est un fantôme on sent à quel point ça lui fait plaisir. Surtout quand ce dernier lui demande de tuer le bourreau de sa sœur, Eve hésite, mais sent qu'elle se doit de le faire. 

Vingt pages de bonheur et de réussite et j'espère que les autres spins off, car nul doute qu'il y en aura encore, seront aussi agréables et intéressants ! Merci pour ce spin off Stéphane !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!