mercredi 3 septembre 2014

Afterschool Charisma tome 8 de Kumino Suekane

Année d'édition : 2013
Edition : Ki-oon
Pages : 208
Public visé : Adulte / Young Adult
Quatrième de couverture : Mozart, Kennedy, Napoléon : un clone est-il condamné à répéter le destin de son modèle ?










Shiro a découvert qu'il était le clone du fondateur de St Kleia. C'est donc à lui de reprendre le flambeau et de choisir le chemin que prendra l'académie. Pour calmer l'annonce du clone d'Hitler, qui a révélé l'existence des lieux au public, Shiro décide de proposer une journée portes ouvertes pour apaiser les tensions. Seulement, rien ne se déroule comme prévu et un élève se retrouve blessé par un visiteur. Shiro ne peut s'empêcher de culpabiliser et décide de fuir l'académie où, selon lui, il n'a plus sa place. S'échappant donc, Marie le suit et lui tient compagnie jusqu'à ce que les hommes de l'académie finissent par le retrouver et tentent de le forcer à rentrer.

Afterschool Charisma possède vraiment quelque chose d'atypique. Ce ne sont certes pas les dessins qui marquent dans ce manga, parce que je ne les trouve pas très agréables à regarder, mais l'intrigue et son thème ont vraiment un grand potentiel. Dans ce nouvel opus, on ne s'ennuie pas une seconde et l'on en apprend davantage sur Shiro et sur ce qu'on attend de lui. Il est aussi un clone, sans le savoir, et pourtant, il n'agit pas comme l'académie l'espérait. Je l'ai trouvé un peu pleurnicheur, mais en même temps, vu les événements qu'il a vécus récemment et les hommes qui sont à sa poursuite, on peut comprendre que le jeune homme soit perdu, surtout qu'il découvre avec horreur qu'il ne peut se fier à personne.

C'est l'intervention de Kuroe qui va lui sauver la vie et sa rencontre avec Robert Green va changer à jamais sa vision des choses. En effet, Shiro est sur le point d'en apprendre davantage sur l'académie et ses dirigeants.

Un tome mouvementé, dans la continuité des précédents, mais qui se veut plus révélateur et qui prend un tournant plus grave.  

Ma note : 8/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!