mercredi 3 septembre 2014

Afterschool Charisma Tome 6 de Kumino Suekane

Année d'édition : 2013
Edition : Ki-oon
Pages : 208
Public visé : tout public
Quatrième de couverture : Mozart, Kennedy, Napoléon : un clone est-il condamné à répéter le destin de son modèle ?














L'un des Khi a marqué son individualité et fait tout pour se démarquer de ses clones. Gardien des clones de l'académie de St Kleio, il va découvrir le destin réservé à chacun de ses anciens pensionnaires qui ont presque tous été achetés aux enchères pour mener à bien leur mission sur terre. Mais très vite, le Khi à la cicatrice décide de se la jouer solo et se trouve une mission qu'il va accomplir envers et contre tous : libérer chacun des clones de son destin. 

Afterschool Charisma est un manga qui étonne. Visuellement, je n'ai pas été séduite du tout par le coup de crayon de Kumiko Suekane. Plutôt froid et ne démarquant que peu ses personnages, c'est l'intrigue qui a su me convaincre que cette série était à part et plaisante. Il m'a pourtant fallu plusieurs relectures pour bien comprendre ce qui se jouait sous mes yeux et force est de constater que j'ai été très surprise par l'intrigue et le thème choisi par l'auteur. Le clonage est un sujet qui fait encore débat aujourd'hui, mais pour le coup, dans ce manga, on va plus loin. On découvre donc que nos clones de personnalités historiques doivent terminer l’œuvre de leur prédécesseur et bien souvent mourir à nouveau pour mener leur mission à bien. 

C'est du coup très sombre et assez dramatique puisqu'il existe peu d'échappatoires pour nos héros qui n'ont été créés que dans le but d'être utilisés par autrui tandis qu'ils possèdent tous une personnalité qui leur est propre. Ce ne sont pas des robots ou des machines, mais des adolescents uniques qui tentent de comprendre pourquoi on les a créés. Ainsi, le sort d'Adolf Hitler n'est enviable pour aucun de nos personnages, mais on sent que d'une manière ou d'une autre, c'est ainsi que tout doit se terminer. 

Un manga sombre et original, qui même si visuellement il pourrait être meilleur, nous donne envie de lire la suite !


Ma note : 8/10



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!