lundi 7 juillet 2014

Pour l'honneur des Mérina de Alex Evans

Année d'édition : 2014
Edition : Voy'[el]
Nombre de pages : 35
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Améyo, fille d’une famille de riches marchands tombée dans la misère, vivote entre une belle-mère alcoolique et deux belles-sœurs. Criblées de dettes, leur jugement tombe : elles doivent tout rembourser dans trois jours, ou bien elles seront vendues comme esclaves.
En désespoir de cause, la jeune fille décide d’invoquer le fantôme de son grand-père. Il pourra peut-être lui dire où se trouve la pieuvre des Mérina. Ce joyau perdu de la famille leur permettrait de payer tous leurs créanciers.
Sauf que ce n’est pas le bon grand-père qui apparaît…

Mon avis :

Améyo vient de découvrir que sa famille a une dette énorme. Pauvre et vivant dans la misère avec une belle-mère alcoolique et deux belles-soeurs qui manquent de courage. Si d'ici trois jours la dette n'est pas remboursée, elles seront toutes vendues comme esclave. Aussi lorsqu'une vieille femme lui propose de lui lancer les noix pour lui donner un précieux conseil après qu'Améyo l'a aidée, la jeune femme apprend que seule l'aide de ses grands-parents pourra la sortir de ce dilemme financier. Améyo va donc utiliser la magie pour appeler l'esprit de son grand-père afin de retrouver le sceau des Mérina qui pourrait les aider à régler leur dette.

Pour l'honneur des Mérina est une chouette nouvelle qui reprend un peu l'histoire de Cendrillon, mais très revisitée, et ce, pour notre plus grand plaisir. La plume d'Alex Evans est fluide et rend la lecture très sympathique. Aucun problème de compréhension, les dialogues sont sympas et l'humour est bien présent ! On en redemanderait !

L'histoire est assez rapide puisqu'il s'agit d'une nouvelle et donc l'auteur va à l'essentiel. Très vite donc on fait la connaissance d'Améyo, de son histoire et de ses proches qui ne sont pas très agréables, même si assez effacé puisqu'ils n'apparaissent que peu. Seul son grand-père intervient pendant un long moment puisqu'il a le rôle de la bonne fée qui va aider sa protégée à changer de vie, tout comme dans Cendrillon. Excepté qu'ici la bonne fée est un ancien voleur qui va enseigner l'art du vol discret à sa petite-fille. Reprendre la trame de Cendrillon à la sauce fantasy est une réussite, surtout que l'auteur ne surjoue pas. Il nous propose un ensemble intelligent et cohérent jusqu'au bout, changeant pas mal de personne comme le prince qui se révèle être quelqu'un de détestable !

Les rebondissements sont bien présents et j'ai adoré la chute et la décision prise par notre héroïne qui se révèle être une fille au fort caractère et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds à l'inverse de Cendrillon. En bref, une nouvelle qui mérite sincèrement d'être lue ! Vous passerez un excellent moment !

Ma note : 9/10


1 commentaire:

  1. Couverture peu attirante pour ma part, mais ton avis incite à al découverte !!!

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!