lundi 19 mai 2014

Les Monarchies divines, tome 5: Les Vaisseaux de l'ouest de Paul Kearney

Année d'édition : 2014
Edition : le livre de poche
Nombre de pages : 480
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Des confins de la terre ont surgi les monstrueux envahisseurs dweomers, commandé par le mage Aruan, devenu chef du Second Empire. En Normannie, Richard Hawkwood se voit confier le
commandement de la plus puissante armada jamais organisée pour résister à cette invasion. Corfe de Torunnie, lui, se prépare à livrer sa dernière bataille contre un ennemi qui fait appel à des créatures et à des maléfices abominables.

Les Dweomers vont-ils reconquérir le continent qui les vit apparaître cinq siècles auparavant ? Corfe et Hawkwood survivront-ils à cette confrontation finale ?




Plus de quinze ans se sont écoulés depuis la défaite des Medruks. Corfe qui est devenu roi se voit alors confronté à un nouvel ennemi : le Second Empire gouverné par le mage Aruan. Aidé par ses ennemis du passé, il va devoir une dernière fois utiliser toute l'étendue de ses tactiques militaires pour protéger son royaume. 


Ce dernier opus des monarchies divines clôture divinement bien la saga. Des années se sont écoulées entre ce tome et le précédent et on redécouvre nos héros qui ont bien vieilli. La plume de l'auteur est toujours aussi fluide et addictive, au point que l'on prend plaisir à découvrir les nouvelles batailles de cet opus qui se révèlent bien plus mouvementées que celles des tomes précédents. La magie prend une part plus importante puisque les nouveaux ennemis de la saga que l'on découvre précédemment sont des mages qui ont la particularité de se transformer en créatures démoniaques. 


L'on redécouvre nos héros comme Corfe qui est désormais roi. Son épouse est d'ailleurs sur le point de mourir et lui demande comme dernière faveur d'épouser la fille du sultan Medruk. Si au départ Corfe semble refuser, il finit par accepter à contrecoeur et on ressent bien la difficulté qu'il a d'accéder à cette requête puisque la jeune fille n'est autre que la fille de sa première épouse devenir la femme du sultan Medruk. Notre héros nous apparait donc toujours aussi torturé par la perte de son épouse et par les guerres qu'il a menées et dont il est sorti vainqueur. C'est aussi dans ce dernier tome que l'on prend conscience de l'évolution de ce héros particulier qui de simple soldat devient un roi respecté et aimé de son peuple malgré qu'il n'ait pas de sang noble. Une réussite concernant ce personnage !


Hawkwood revient aussi sur le devant de la scène pour diriger une nouvelle flotte de bateaux, mais hélas une fois encore, il subira de nombreuses pertes et l'on aimerait vraiment le voir enfin tranquille et heureux. Il ignore toujours l'existence de son fils et j'espérais que l'auteur le lui ferait découvrir, mais non, ce n'est semble-t-il pas assez important pour évoquer le sujet.
Certaines évolutions de personnages sont pour le moins surprenantes et les relations qui se nouent entre eux également. On a vraiment un dernier tome où l'auteur pousse son intrigue jusqu'au bout et décide de malmener nos héros, de les faire se battre une dernière fois contre un envahisseur indésirable. C'est vif, violent et parfois très triste concernant nos protagonistes favoris qui ne peuvent pas toujours échapper à la mort.


Voilà une saga que j'ai adoré et qui m'a fait passer un moment juste magique ! Dur, sombre, violent et mouvementé, voilà comme qualifier cette série fantastique !

Autres romans de l'auteur :

http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2014/03/les-monarchies-divines-tome-1-le-voyage.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2014/04/les-monarchies-divines-tome-2-les-rois.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2014/04/les-monarchies-divines-tome-3-les.html http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2014/05/les-monarchies-divines-tome-4-le-second.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!