samedi 17 mai 2014

Le silence de la peur de Karen Rose

Année d'édition : 2014
Edition : Harlequin (mosaic poche)
Nombre de pages : 535
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Cela fait sept ans que Mary Grace Winters vit sous une fausse identité à Chicago avec son fils Tom. Sept ans que, chaque matin, elle redoute que son secret ne soit dévoilé et que son mari, un policier violent qui la maltraitait avant qu'elle ne prenne la fuite avec son petit garçon, la retrouve. Malgré ses peurs, à Chicago, Mary Grace a repris goût à la vie et elle est déterminée à laisser son douloureux passé derrière elle. Au point de se laisser aller à une relation amoureuse avec son nouveau collègue, Max Hunter. Max, le seul homme en qui elle devine une blessure ancienne et profonde qui fait écho à la sienne. Pourtant, Mary Grace l'ignore encore, son passé est plus que jamais sur le point de resurgir et de faire voler en éclats la vie paisible qu'elle s'est construite. Car son mari est sur sa trace. Pas à pas, il se rapproche...


Mary Grace a réussi à fuir un mari brutal qui passait son temps à lui faire du mal. Après une blessure de trop, la jeune femme n'en pouvant plus s'est enfuie avec son garçon de sept ans. Des années plus tard, alors qu'elle a changé d'identité et qu'elle s'est trouvé un emploi stable pour payer des études qu'elle a toujours voulu faire, elle se fait appeler Caroline et seules quelques rares personnes sont au courant de son passé. Pourtant, lorsqu'elle devient la secrétaire de Max, un homme blessé, elle ne peut empêcher des sentiments de naître pour l'homme. Celui-ci aussi d'ailleurs ne va pas rester indifférent face à la jeune femme et c'est avec difficulté qu'il va devoir lui réapprendre à vivre. À l'autre bout du pays pourtant, le mari de Mary Grace a compris qu'elle n'est pas morte et qu'elle est quelque part à se cacher de lui. Sa colère est immense...



Le silence de la peur est un roman moitié romance moitié thriller. Efficace grâce au style de l'auteur, je ne me suis à aucun moment ennuyée et j'espère bien pouvoir retenter l'expérience en découvrant d'autres ouvrages de Karen Rose. J'ai été charmée par l'histoire proposée et son avancement, même si le tout reste assez prévisible. La plume est forte, certains passages font froid dans le dos et le sujet est difficile. Les femmes battues sont hélas légion et j'ai trouvé que l'auteur avait su rendre le tout dramatique et crédible.



Déjà le personnage de Mary Grace m'a beaucoup plu. Forte et courageuse, elle a tout mis en oeuvre pour échapper à un époux fou et dangereux, un policier qui plus est. C'est surtout pour protéger son fils qu'elle a décidé de fuir et de se recréer une vie, prenant en compte tout ce qu'elle a vécu pour mieux se protéger au point de refuser de retomber dans les bras d'un homme. Seulement, on sent qu'elle a tout de même un manque affectif et lorsqu'elle rencontre Max, c'est le coup de foudre. Cet homme qui lui aussi a un passé difficile à accepter et qui cache de lourdes blessures psychologiques et physiques. Ils ont tout pour se comprendre et se sentir bien l'un avec l'autre et leur relation évolue lentement, mais avec crédibilité. La romance est bien retranscrite pour ces deux âmes torturées qui ne croient plus en l'amour et qui ont chacun un passé qui les bouffe de l'intérieur. Du coup, on s'attache très vite à leur histoire et on apprécie de les voir redécouvrir le bonheur d'être à deux. 



Mais c'est aussi un roman éprouvant surtout lorsque Winters découvre que sa femme n'est pas morte ou n'a pas été kidnappée, mais qu'elle s'est enfuie avec leur fils. Dès ce moment, la tension du roman prend une autre tournure puisque Winters sème de nombreux cadavres sur son passage dans le seul but d'avoir des informations sur sa femme afin de la retrouver et de lui faire regretter qu'elle se soit enfuie avec leur fils. Ce personnage est fou à lier, complètement sadique et utilise tous les moyens pour parvenir à ses fins.



Le suspense grandit peu à peu jusqu'à la rencontre de Winters et de sa femme qui ne se fera pas dans la dentelle ! Autant dire tout de suite à quel point on a peur pour Caroline et son fils ! 



J'ai donc passé un très bon moment avec ce roman et j'espère pouvoir redécouvrir l'auteur !

Ma note : 8,5/10


5 commentaires:

  1. Ah il a l'air trop bien lui :D

    RépondreSupprimer
  2. encore un auteur qu'il me faut découvrir :D !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est une bonne auteur ! je recommande! surtout qu'elle a tout de même écrit bon nombre de romans =)

      Supprimer
  3. Oh la couverture est très intrigante !!!! Tu me donnes envie de découvrir ce roman avec ton avis ma belle.. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!