mardi 27 mai 2014

Funèbres, Tome 1 : Boulot mortel de Rachel Caine

Année d'édition : 2014
Edition : j'ai lu
Nombre de pages :
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Bryn Davis sait que travailler à la Morgue de Fairview n'est pas le choix de carrière le plus glamour qui soit, mais au moins, c'est un emploi stable - jusqu'à ce qu'elle découvre que son patron utilise une drogue qui ressuscite la clientèle à des fins d'escroqueries. Bryn doit alors faire face au risque de sa propre fin - littéralement, et avec un préjudice extrême.

Avec l'aide de l'agent double Patrick McCallister, Bryn a une chance de pouvoir éliminer le problème majeur - la compagnie pharmaceutique Pharmadene, qui traite la mort comme le programme de loyauté ultime de la société. Et elle ferait bien de se dépêcher, car le temps joue contre elle...



Bryn Davis est ravie de débuter son nouvel emploi à la morgue de Fairview. Ancienne militaire, la jeune femme pense que ce nouveau travail lui permettra de se reposer et d'avoir un semblant de vie normal. Mais lorsqu'elle découvre que son patron n'est pas l'homme qu'il prétend être et surtout qu'il ressuscite ses clients les plus riches, Bryn comprend qu'elle se trouve là où elle ne doit pas. Par un malheureux concours de circonstances, la jeune femme finit par se faire tuer et ressuscite afin de pouvoir servir une société pharmaceutique qui n'hésite pas à utiliser tous les moyens pour parvenir à ses fins.



Boulot mortel est un sacré bon premier tome. J'aime déjà la plume de l'auteur pour avoir pu lire et découvrir dans la maitresse du vent. Force est de constater que l'auteur sait nous rendre addict à sa plume et à ses intrigues toujours très différentes et innovantes ! Une fois de plus la magie a opéré sur moi avec ce roman. L'utilisation de la troisième personne ne m'a absolument pas gênée bien au contraire, j'ai trouvé que cela permettait de mieux entrer dans la tête de la plupart de nos personnages. L'action est bien présente tandis que la romance n'est pas vraiment d'actualité, même si on soupçonne un début de relation qui sera davantage développée dans la suite de la saga. 



J'avoue avoir été très surprise par ce premier tome parce que je ne m'attendais pas du tout à un roman si mature. Ici il est question de société qui ressuscite les morts (donc d'une certaine manière de zombies) et qui envisage de gouverner le monde. Notre héroïne n'a aucun super pouvoir et les créatures surnaturelles n'existent pas, tout est une question de science. Voilà qui fait donc du bien et qui change ! Bryn est une héroïne plutôt commune si ce n'est qu'elle a servi en Irak et qu'elle cherche à changer de vie pour quelque chose de plus calme et plus rangé. Lorsqu'elle est employée à Fairview, elle pense détenir là la clef de la réussite et surtout d'une vie normale. Sa présence hasardeuse dans les locaux un soir va causer sa perte et le tout est cohérent, n'arrivant pas comme un cheveu sur la soupe. Dès lors, elle devient une zombie particulière puisqu'elle ne se nourrit pas de chair fraîche et qu'elle a besoin de l'injection d'un produit tous les jours pour ne pas pourrir et mourir. Sa nouvelle condition ne lui donnera comme atout que le fait d'être quasi immortel et de pouvoir régénérer de nombreuses blessures qui seraient mortelles pour un être humain normal. 



Ce premier opus en plus de poser les bases de la nouvelle condition de l'héroïne nous propulse dans quelque chose d'assez sombre où il est question d'espionnage, d'argent et de pouvoir. Loin des habituelles romances fantastiques ! Du coup, même si notre chère Bryn s'en prend plein la tête, elle ne joue pas au superhéros puisqu'elle a conscience de ses faiblesses et c'est autre chose que j'ai apprécié chez elle. Elle n'en fait pas trop et même si parfois on peut regretter qu'elle ne soit pas plus combative du fait de son passé tout de même violent, on la comprend et l'on pourra trouver que cela ajoute de la crédibilité à son personnage. Les autres protagonistes m'ont tout autant charmée, des agents en passant par sa soeur de Bryn même si son rôle apporte une touche de peps au départ pour tomber dans un schéma très sombre. J'ai adoré le personnage de McCallister, cet agent qui semble froid et distant pour mieux se protéger de ses émotions et ainsi parvenir à faire la part des choses entre le boulot et le privé. 



Au final, on a là un début de saga génial qui promet une suite tout aussi mouvementée ! Hâte de découvrir la suite parce que ce premier opus possède tous les ingrédients pour en faire une série incontournable.

Autres romans de l'auteur :
http://lesvictimesdelouve.blogspot.fr/2012/09/les-gardiens-des-elements-tome-1-la.html

2 commentaires:

  1. Début de saga génial... Bon bah c'est dit, ya plus qu'à se le procurer ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. franchement je suis ravie de cette lecture ! Elle a répondu à toutes mes attentes ^^

      Supprimer

Laisser une trace!