samedi 19 avril 2014

Sai: taker tome 3 de Lim Dall Young

Année d'édition : 2014
Edition : Doki-doki
Nombre de pages : 192
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :

Kyoya Nanase est un lycéen ordinaire. Mais un jour, il est impliqué bien malgré lui dans une affaire étrange. Pour avoir la vie sauve, il est obligé de devenir un sai taker, c'est à dire un individu doté d'une capacité surhumaine. Mais lors de cette transformation, son corps se transforme en femme. Désormais, Kyoya va devoir vivre dans la peau d'une lycéenne. Parviendra-t-il à retrouver son identité d'origine?








Kyoya a vaincu la grande faucheuse Mako. La jeune fille décide alors d'intégrer le club de Kyoya puisqu'elle est très intriguée par cette dernière. Elle ignore d'ailleurs que Kyoya n'est pas une fille, mais peu à peu ses sentiments à son égard deviennent complexes. Tandis que le jeune homme tente de retrouver un semblant de vie paisible, il tombe accidentellement sur une jeune fille avec un tatouage en forme de fusée sur la fesse. Et pour couronner le tout, la même personne laisse tomber un carnet qui indique qu'elle envisage de faire un attentat au centre de contrôle des vies pour toutes les voler pendant la fête de l'école. Kyoya va très vite devoir retrouver la criminelle pour l'empêcher d'agir.

Ce dernier opus de Sai:Taker est un excellent tome. Même si beaucoup de questions et de relations restent en suspens et n'aboutissent à rien de concret, on sent que l'auteur s'est amusé avec ses héroïnes en les mettant dans des situations très coquines. Dès le début de ce dernier tome on assiste à un duel entre Yuma et Reili qui se battent les faveurs de notre héros en le mettant dans une position très inconfortable ! C'est donc très amusant et léger et cela donne un côté très ecchi à cet opus. Heureusement, l'auteur ne reste pas dans cette optique et va donner un rôle assez important à Mako qui semble elle aussi très intéressée par Kyoya, craignant d'ailleurs de découvrir qu'elle aime les filles.

Utiliser le thème de l'homosexualité n'est jamais tabou dans les mangas et c'est bien une chose que j'apprécie beaucoup puisque cela donne du piment à l'intrigue et beaucoup de profondeur au personnage de Mako que j'appréciais déjà énormément. Reili devient vraiment charmante avec Kyoya et on assiste à des scènes touchantes entre nos deux héros, même si on ignore sur quoi cela va aboutir puisque la série s'arrête là. Le final est grandiose avec une grande bataille qui pour le coup n'est pas exagérée puisque Kyoya va en prendre pour son grade et ne devra sa survie qu'à l'intervention du bureau des élèves numéro un. Dommage d'ailleurs que Sumomo et Tsurimi restent si peu présentes et sont toujours relayées au second plan. C'est un peu déçue et frustrée que je dis au revoir à ces héroïnes qui avaient vraiment su me charmer jusqu'à maintenant !

Ma note : 9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!