mardi 25 mars 2014

Une aventure de Maître Li et Boeuf Numéro Dix, tome 3 : Huit honorables magiciens de Barry Hughart

Année d'édition : 2014
Edition : folio sf
Nombre de pages : 366
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Alors que le bourreau Main du Diable est sur le point de battre son record de décollations successives réussies, 1044, excusez du peu, et qu'il s'en vient sur la grand-place de Pékin pour trancher le cou de Tou l'Hôtelier de sixième rang (condamné pour hérésie culinaire, mais ceci est une autre histoire), voilà que l'irruption d'un tch'i-mei – comprenez un mort vivant –, le déconcentre. A la suite de cette catastrophe capitale, Maître Li et Bœuf Numéro Dix découvrent que le tch'i-mei venait de s'offrir un haut dignitaire chinois comme ultime repas. Et les voilà tous deux lancés dans une enquête, insensée et ô combien dangereuse, à la poursuite d'un émule chinois de Jack l'éventreur.


Alors que Maître Li et Boeuf numéro dix assistent à une exécution sur la place publique du célèbre bourreau Main du Diable qui est sur le point de battre le record de coupage de tête réussie du premier coup, un événement inattendu les prend par surprise. Une goule vampire traquant un homme sème la pagaille sur la place, faisant rater l'exécution tant attendue ! Enquêtant sur la dernière victime trouvée de la goule, maître Li et Boeuf numéro dix vont se retrouver dans la cité interdite où aucun secret ne leur échappera.

Ce troisième et dernier volet de maître Li et Boeuf numéro dix n'aura pas su me convaincre. Si l'humour est toujours un peu présent et nous permet de sourire, je ne vois pas du tout pourquoi on pense que les lecteurs de Pratchett sauront être convaincus. L'humour est totalement différent dans cette saga et forcément, elle ne fonctionnera pas sur tout le monde. Si dans l'ensemble la plume de l'auteur est agréable, ce qui permet d'avancer la lecture malgré tout, j'ai trouvé que les explications et cours donnés par Boeuf numéro Dix sont parfois très ennuyeux et redondants, au point de nous faire totalement décrocher de notre lecture. Le pitch de départ avait tout pour me convaincre, mais plus j'avançais dans ma lecture, plus je m'ennuyais ! 

Certes, la cité interdite et ses coutumes sont très intéressantes à découvrir, mais à côté de toutes les explications données, on ne peut savourer réellement l'enquête et l'univers. Pourtant les goules vampires ont quelque chose d'intéressant et surtout lancent une intrigue assez atypique et sombres, mais trop vite, j'ai trouvé que l'auteur surjouait au niveau de l'humour et des situations. Même les descriptions sont parfois trop poussées et ralentissent profondément le rythme du roman qui n'avance déjà pas très vite, surtout lorsque l'on connait la lenteur légendaire de Maître Li qui passe plus de temps sur le dos de son assistant qu'à marcher de lui-même ! Alors oui cette saga diffère un peu de ce que l'on trouve en fantasy, mais je n'ai pas su y trouver l'humour et le panache du premier tome qui m'avait largement plus convaincue !

Dommage !

Ma note : 3/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!