mercredi 26 mars 2014

Angelfall, tome 1: Penryn et la fin du monde de Susan Ee

Année d'édition : 2014
Edition : fleuve édition (territoire)
Nombre de pages :
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Les anges ont décidé de détruire la civilisation humaine. Alors que la fin du monde approche, Penryn tente de prendre soin de sa mère et de sa jeune soeur handicapée. Cette dernière est enlevée par les anges et Penryn entreprend de soigner Raffe, un ange s'étant fait couper les ailes par ses congénères.











San Francisco a été dévasté par des anges. Bien loin de ressembler aux créatures magnifiques que l'on trouve dans les contes de fées, Penryn sait à quoi s'en tenir avec eux. Depuis que ces derniers sont descendus sur Terre, le monde a changé. Les villes sont détruites, les humains sont presque tous morts ou pas loin de trépasser puisque la nourriture manque, l'électricité est coupée et certains sont devenus fous. Penryn tente pourtant de survivre avec sa mère, un peu folle et qui entend et voit des choses et sa petite soeur, sept ans et en fauteuil roulant puisque paralysée des jambes. Tout bascule le jour où Penryn et ses proches sont témoins d'un combat d'anges. L'un des anges, Raffe, se voit amputer de ses ailes et laissé pour mort tandis que Paige, la petite soeur de Penryn est enlevée par un ange. Pour la jeune fille, il n'y a aucun doute, grâce aux indications de son prisonnier, elle espère retrouver sa soeur.



Angelfall est un titre qui m'intriguait beaucoup. Les anges et moi c'est une longue histoire. Je suis bien souvent déçue de mes lectures et du coup, je n'ose plus tenter l'expérience. Pourtant, je dois bien avouer à quel point ce roman m'a complètement conquise. J'ai vraiment eu un énorme coup de coeur pour ce premier tome ! Déjà l'utilisation de la première personne nous glisse dans la peau de Penryn et croyez-moi, cette héroïne est loin d'être une fille stupide qui se laisse marcher sur les pieds ! Très vite, j'ai adoré son côté tête brûlée et rentre dedans. Elle ne réfléchit pas avant d'agir, préférant suivre son instinct sur le moment et tant pis pour les conséquences. Sa loyauté est exemplaire que ce soit envers sa petite soeur ou envers Raffe, cet ange qui d'ennemi finit par devenir un allié. Certains seront peut-être agacés par le comportement de Penryn, ce ne fut pas mon cas et j'espère retrouver d'autres héroïnes qui même si elles ne sont que des humaines, osent affronter des adversaires plus fort qu'elles, au risque de se faire tuer.



Le roman avance plutôt vite, mais nous laisse le temps d'apprendre à connaître les personnages. Si je dis qu'il avance vite, c'est simplement qu'il n'y a pas de temps morts. L'héroïne est en perpétuel mouvement puisqu'elle est en danger dans cet univers postapocalyptique. Il lui faut souvent se cacher ou se déplacer, la vie de sa soeur est en jeu. Et franchement, on comprend beaucoup mieux ses réactions et sa témérité surtout que Paige est déjà bien assez jeune et malmenée par la vie comme ça ! Ca plus une mère flippante et hyper dangereuse, Penryn n'a vraiment pas de chance ! D'ailleurs, j'ai trouvé la mère de Penryn extra même si beaucoup la trouveront effrayante ! Elle est complètement à l'ouest, folle à lier, dangereuse ! (suffit de voir comment elle s'amuse sur un cadavre !). Rien à voir avec la maman douce et protectrice ! Du coup, lorsque Penryn la laisse en retrait, on ne s'inquiète pas. Comme notre héroïne, on sait que sa mère va survivre, même seule, et que celui qui lui fera du mal n'est pas encore né !



Alors déjà on a une famille complètement folle, mais en plus, l'ange qui va devoir aider notre chère Penryn, n'a rien à envier aux autres héros littéraires ! Il est beau, certes, mais surtout il est fort et froid. J'ai d'ailleurs apprécié qu'on ne soit pas face à une romance comme dans bon nombre de roman du genre. Non, Raffe n'a pas le droit de tomber amoureux d'une fille de l'Homme. Et même s'ils s'attachent l'un à l'autre, on voit que c'est quelque chose de complexe et qui ne tombe pas dans la mièvrerie. Au départ, ils se supportent à peine, se protégeant l'un l'autre, mais sans non plus être de grands amis. Personnellement, c'est un bon point positif, même si justement, je me demande ce que donnera la suite ! 



Je pourrais aussi vous parler du côté déstabilisant et horrifique de ce roman. Certains passages sont assez gores et effrayants avec son lot de descriptions dignes des grands slashers. Entre ses enfants que l'on transforme en monstre aux dents de scie et avides de chair humaine et ses mutants scorpions qui absorbent les organes des humains, Angelfall possède son lot de situations malsaine et pleine d'horreur. Autre point très positif de ce roman, on est vraiment dans un univers dangereux et obscur. L'auteur ne nous épargne rien, surtout pas le final qui frustre parce qu'on a besoin de lire la suite !



Au final, Angelfall est un chef-d'oeuvre. J'y ai tout aimé ! Les personnages sont travaillés et très attachants, du plus fou au simple figurant. Les descriptions font froid dans le dos et l'histoire avance plutôt rapidement, faisant évoluer nos héros en douceur. Un gros coup de coeur !

Commande amazon
Commande fnac





4 commentaires:

  1. Comme toi je suis très très difficile avec les anges... mais là je pense pouvoir y aller les yeux fermés =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui ça n'a rien à voir avec ce qu'on lit sur les anges. Ils sont franchement vicieux et malveillants ici ! Perso je suis très surprise par la qualité de ce premier opus ^^

      Supprimer
  2. J4adore la couverture... et en plus, vu ce que tu dis, je le note tout de suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui la couverture est chouette, mais le contenu l'est davantage! Je suis conquise et bluffée !

      Supprimer

Laisser une trace!